Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Lun 6 Mai 2019 - 17:59

PESTICIDES : UN DANGER POUR LES EAUX QUÉBÉCOISES ?


Mots clefs :  
-pesticides
-qualité de l’eau

           
Les pesticides sont des produits utilisés surtout en agriculture afin de tuer ou de se débarrasser de certaines espèces considérées indésirables ou non voulues. Ces pesticides ont commencé à être utilisés en masse après la seconde guerre mondiale, et incluent notamment les insecticides, les parasiticides, les fongicides, et les herbicides. Au Québec, ces produits sont en majorité utilisés dans le cadre de l’agriculture afin de favoriser la croissance de produits alimentaires. Cependant, de plus en plus on se questionne sur la nocivité des pesticides et leur impact sur l’environnement et plus généralement sur l’écosystème. Plus précisément, il se trouve que ces pesticides pourraient affecter la qualité générale de l’eau, c’est-à-dire les propriétés physiques, chimiques et biologiques de l’eau qui permettent son utilisation désirée.
Quels sont les effets des pesticides sur l’eau au Québec ?


I) LA SITUATION DU QUÉBEC : COURS D’EAU ET UTILISATION DE PESTICIDES

A. L’eau au Québec : Quels cours d’eau en danger de pollution ?

Le Québec est une province canadienne qui est très connue pour ses ressources abondantes en eau. En effet, le Québec est particulièrement riche en lacs et rivières, avec plus d’un million de plans d’eau d’au moins un hectare, sans compter les 130,000 cours d’eau (dont 4500 rivières). Beaucoup de ces cours d’eau, en particulier les rivières et les ruisseaux, sont situés en région agricole, c’est-à-dire à proximité de ou directement liés à des zones d’agriculture (champs ou élevage). Par exemple, une des grandes rivières dites ‘agricoles’ est la rivière Yamaska, longue de 177 km, et qui se jette dans le fleuve St-Laurent. Ce sont principalement ces cours d’eaux qui sont en danger d’être gravement pollués par les pesticides utilisés en milieu agricole.

B. Quels types d’agriculture au Québec ?

Le Québec est le producteur d’une variété de produits agricoles.  Effectivement, les domaines d’agriculture les plus importants au Québec sont ceux du foin, du maïs et des grains, du soja, et des céréales entre autres (voir doc.1). Cependant, la grande majorité des catégories importantes d’agriculture précédemment mentionnées utilisent une quantité moyenne à importante de pesticides (voir doc.2). Ainsi, l’agriculture effectuée au Québec, avec l’exception des cultures de céréales, utilisent énormément de pesticides. Quel impact cette utilisation agricole a-t-elle sur les nombreux cours d’eaux du Québec ?
Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? 111


Doc.1 : Tableau indiquant les principales cultures au Québec

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? 210

Doc. 2 : Graphique représentant la quantité de pesticides par superficie, culture, et année au Québec (1992-2014)


C. Pesticides au Québec et leur présence dans l’eau

Même depuis la fin des années 1990, les pesticides ont une présence assez importante dans les eaux québécoises. Cette utilisation de masse en agriculture a beaucoup augmenté jusqu’en 2014, pour ensuite diminuer de peu jusqu’en 2017, et se montre dans les chiffres de la masse totale de pesticides vendus (doc.3). Comme on l’observe, les taux de pesticides vendus en milieu agricultural (qui représente 81% de la vente des pesticides) sont montés jusqu’à plus de 4 millions de kg vendus en 2014, et jusqu’à maintenant oscillent dans les 3 à 3,5 millions de kg vendus. Bien que l’utilisation des pesticides avantage la production massive de produits agricoles tels que les fruits ou les légumes, elle se reflète cependant dans les données relevées dans les cours d’eau québécois. Par exemple, dans le ruisseau Gilbert-Delisle, un des plus importants ruisseaux en région de culture maraîchère, on trouve plus de 36 différents types de pesticides. Par ailleurs, parmi 300 échantillons d’eau effectués au Québec entre 2016 et 2017, 100% contenaient certains types d’herbicides. Ainsi la présence de pesticides dans les eaux québécoises est extrêmement importante à cause de leur utilisation en milieu d’agriculture. Quel impact cette présence de pesticides dans les eaux a-t-elle ?

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? 310

Document 3 : Graphique représentant les perturbations de l’eau potable à cause des pesticides




II) LES DANGERS PROUVÉS DES PESTICIDES SUR LES EAUX DOUCES


A. Dangers environnementaux

Non seulement les pesticides se retrouvent directement dans les cours d’eau à proximité des régions agricoles, ils polluent également beaucoup à travers le ruissellement et l’infiltration souterraine (doc.4). En effet, la majorité des fongicides (pesticides contre les champignons) et des insecticides sont volatiles et se retrouvent dans les nappes souterraines. Dû au cycle naturel de l’eau, ces produits toxiques se retrouvent alors dans les eaux de pluies et dans les eaux de surface. Ils se retrouvent même parfois à rester dans les feuillets d’argile du sol, et polluent alors les eaux souterraines. Cela fait que ces pesticides, toujours autant utilisés, s’accumulent de plus en plus dans une très grande partie des cours d’eau du Québec comme dans le reste du monde agricole. De plus, les pesticides ont des effets néfastes sur la biodiversité. Comme ils sont assez toxiques, beaucoup d’espèces disparaissent lentement des cours d’eaux. Par exemple, une espèce de poisson, le chevalier cuivré, est actuellement considéré comme espèce en danger et ne se trouve plus du tout dans la rivière Yamaska, où on en trouvait beaucoup jusque son extinction complète en 2011 (mise en danger dès 1999). De la même manière, on retrouve dans les ruisseaux de la région d’Oka une concentration d’insecticide ‘chlorpyrifos’15 fois plus élevée que le critère de qualité de vie aquatique. Les insectes aquatiques et les poissons y sont particulièrement sensibles, et pourraient perdre leur principale source de nourriture à cause de la pollution excessive de pesticides. Ainsi, les pesticides affectent la qualité de l’eau (souterraine ou de surface) ce qui entraine des problèmes au niveau de la santé de certaines espèces.
Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? 410

Doc. 4- Schéma du parcours des pesticides dans le sol jusqu’à la nappe phréatique


B. Conséquences humaines de la pollution de l’eau par les pesticides

L’eau polluée par les pesticides, contaminant les eaux de surface, peuvent souvent se retrouver dans les eaux du robinet. En effet, à Montréal en 2016, il y avait un taux d’atrazine (herbicide) de plus de 0,25 microgrammes par litre. Or, le taux maximal accepté selon les normes européennes est de 0,1 microgrammes par litre. Cela montre que même en ville, les eaux potables sont affectées par l’activité agricole. Les pesticides sont bien évidemment beaucoup plus dangereux lors de leur utilisation première, car ils sont extrêmement toxiques. Cependant, la consommation d’eau du robinet contaminée par des pesticides tels que l’atrazine peut avoir des effets négatifs au cours du temps (doc.5).
Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? 510


Document 5 : Répercutions éventuelles de l’exposition (lors de l’usage) ou de l’absorption de pesticides.



III) LES CHANGEMENTS À FAIRE DANS L’UTILISATION DES PESTICIDES

A. Possibilité d’un arrêt complet des pesticides ?

Maintenant qu’il est certain que les pesticides sont dangereux, autant pour l’environnement que pour les animaux et l’homme, est-il possible de complètement arrêter l’utilisation de pesticides dans le milieu de l’agriculture ? Il est évident que à cause des quantités incroyables utilisées en ce moment, et à cause du besoin énorme en produits agriculturals, ce serait très compliqué à l’échelle mondiale d’empêcher complètement les produits qui favorisent la production dans les champs. Cependant, certaines fermes dispersées dans le monde sont maintenant « zéro pesticides », notamment en France et dans certaines régions du Canada. Ainsi, un modèle d’agriculture sans produits chimiques est possible, mais difficile à faire persister partout au monde. Il y aurait-il alors d’autres produits ou stratégies que l’on pourrait utiliser ?
B. Autres produits envisageables

Selon plusieurs études faites récemment, il y aurait d’autres alternatives possibles que l’on pourrait combiner afin de réduire, voire même éliminer complètement l’utilisation de pesticides. Par exemple, un laboratoire de l’Inra près de Nice a trouvé qu’un type de champignon microscopique, appelé Y3, résistant aux envahisseurs néfastes de l’agriculture (insectes ravageurs, mauvaises herbes envahissant les champs…), pourrait éventuellement remplacer les fongicides et les insecticides. Un autre exemple, le torymus sinensis (insecte parasitoïde originaire de Chine), qui sert dans la culture de châtaignes afin de lutter contre l’envahissement des guêpes appelées cynips présentes dans les châtaigniers (doc.6). Ainsi, il existe plusieurs différentes méthodes qui ont des effets aussi intéressants que ceux des pesticides, mais qui permettraient cependant beaucoup moins de pollution de l’eau.


Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? 610

Doc.6 : Schéma et explication du mode d’action du torumus sinensis


C. Avis personnel

À mon avis, comme l’eau est une ressource essentielle mais cependant loin d’être infinie, il est essentiel que nous empêchions au maximum sa pollution. Ainsi, il faudrait essayer de trouver par le biais de la science le plus de méthodes possibles afin d’empêcher le parasitage des champs de manière naturelle. Si l’on peut trouver des remplacements pour plusieurs pesticides, dans plusieurs différents secteurs de l’agriculture, on pourrait déjà diminuer de manière signifiante la pollution de l’eau de surface et souterraine, afin de protéger cette ressource et assurer un accès à de l’eau véritablement potable. Il faudrait donc lentement se désengager de l’utilisation de ces produits chimiques dans l’objectif que, éventuellement, toute l’agriculture soit ‘zéro pesticides’.



Bibliographie

• Gouvernement du Québec, Dépliant pesticides et risques sur l’environnement, 2016, http://www.environnement.gouv.qc.ca/pesticides/depliant-risques-sante-env.pdf
• Marc-Antoine Mageau, Néonicotinoïdes : une menace pour la vie aquatique ?, Radio-Canada, 23 Aout 2015, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/735298/neonicotinoides-pesticide-cours-deau
• Auteur inconnu, Pesticides et eau, Planète vie, 25 Janvier 2010 (édité le 3 Octobre 2016), https://planet-vie.ens.fr/content/eau-et-pesticides
• Environnement Québec, Présence de pesticides dans l’eau au Québec, 2014, http://www.environnement.gouv.qc.ca/pesticides/mais_soya/portrait2011-2014/index.htm
• Auteur inconnu, Faune & Flore : quels impact des pesticides sur ces espèces?, 13 Avril 2017, https://www.generations-futures.fr/publications/faune-flore-impacts-pesticides-especes/
• Article informatif, Les Pesticides et la Pollution de l’Eau, Safe Drinking Water Foundation, 18 Février 2017, https://www.safewater.org/french-fact-sheets/2017/2/18/pesticides-pollution-eau
• Thomas Gerbet, Québec a perdu le contrôle des pesticides, Radio-Canada, 21 Octobre 2015, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/739439/pesticides-quebec-agriculture-rivieres
• Gilbert Bégin, Des insecticides néfastes dans nos rivières, Radio-Canada, 3 Octobre 2014, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/687234/insecticides-rivieres-agricoles-neonicotinoides
• Pier Gagné, Peu de bandes riveraines conformes en milieu agricole, 26 Octobre 2018, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1131259/bandes-riveraines-milieu-agricole-champs-reglementation-respect-trois-metres-inspection-rejets-engrais-fumier-cours-eau
• Environnement Québec, Bassin versant de la rivière Yamaska , 1997, http://www.environnement.gouv.qc.ca/milieu_agri/pratiques-agri/yamaska/pollution.htm
• Statistique Canada, L’agriculture dans les RMR du Canada, 2006, https://www150.statcan.gc.ca/n1/ca-ra2006/articles/cacma-rarmr-fra.htm
• André Ménache et Catherine Regnault-Roger, Une agriculture sans pesticides, est-elle possible?, Le Drenche, 12 Septembre 2018, https://ledrenche.fr/2018/09/agriculture-sans-pesticides-possible-1557/
• VGQ Québec, Rapport Annuel, http://www.vgq.qc.ca/fr/fr_publications/fr_rapport-annuel/fr_2016-2017-CDD/fr
• Environnement Québec, Bilan des ventes de pesticides au Québec, 2017, http://www.environnement.gouv.qc.ca/pesticides/bilan/2017/milieu-agricole.pdf
• Jean-François Cliche, Pesticides : l’eau des villes compromise?, Le Soleil, 16 Mars 2017, https://www.lesoleil.com/actualite/science/pesticides-leau-des-villes-compromise-6194f1bd2dea256c147f96a2f8bdf4b4
• Auteur inconnu, Champignons et insectes à la rescousse pour remplacer les pesticides, Capital, 6 Juin 2018, https://www.capital.fr/economie-politique/champignons-et-insectes-a-la-rescousse-pour-remplacer-les-pesticides-1291647

ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Les OGM

Message  ZiadS1 le Mar 7 Mai 2019 - 17:47

Bonjour, j'ai trouvé ton article très intéressant avec la mention des divers espèces qui peuvent être utilises afin de lutter naturellement contre les insectes ravageurs et les champignons, etc. sans utiliser des pesticides. Par suite, j'aimerai savoir ton opinion sur les OGMs ou Organismes Génétiquement Modifiés. Cette science est utilisé dans le domaine de l'agriculture pour modifier les gènes d'une plante et ajouter des gènes qui repoussent les prédateurs de la plante. Donc, t'en pense quoi? Est-ce-que c'est une alternative possible et adéquate?

ZiadS1
Utilisateur

Messages : 16
Date d'inscription : 06/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  Swane L S2 le Sam 11 Mai 2019 - 19:50

Bonjour Claire,
Excellent article sur les pesticides !On comprend très bien se que vous voulez expliquer et vous répondez très bien a la problématique !
Je voulais savoir quelle(s) solution(s) proposeriez vous pour combattre les pesticides dans l'Eau voir peut être même décontaminer l'eau des pesticides !
Merci de votre réponse 
Swane 1S2

Swane L S2
Utilisateur

Messages : 12
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  Yacine Benaoudia 1ere S2 le Dim 12 Mai 2019 - 17:59

Bonjour,
À votre avis, peut-on considérer l'agriculture locale à une alternative efficace afin de réduire l'utilisation de pesticides et de ce fait ne pas contaminer les eaux?

Yacine Benaoudia 1ere S2
Utilisateur

Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Lun 13 Mai 2019 - 0:21

Bonjour Ziad,
Merci de ton intervention, c'est une remarque très intéressante. En effet, comme tu le soulignes, il existe certains types de plantes agricoles génétiquement modifiées afin de développer une résistance aux envahisseurs (tels que les insectes, par exemple). Par exemple, on pourrait évoquer certains aliments qui sont génétiquement modifiés pour contenir la toxine Bt, qui rend les plantes résistantes à certains insectes (http://www.ogm.gouv.qc.ca/utilisation_actuelle/resistance_insectes/resistance.html), et qui est notamment utilisée au Québec. Cela pourrait éventuellement diminuer l'utilisation de pesticides. Cependant, il y a aussi certains désavantages avec l'utilisation d'OGMs tels que celui-là. D'une part, beaucoup d'insectes, ou même de mauvaises herbes ont tendance à développer une résistance à ces modifications, et donc cette tactique pourrait ne pas être efficace à long terme. De plus, je suis d'avis que comme nous ne sommes pas encore tout à fait surs des effets des OGM sur la santé, il est mieux de privilégier l'agriculture sans ces modifications.
Qu'en penses-tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1


Dernière édition par ClaireS1 le Lun 13 Mai 2019 - 0:33, édité 1 fois

ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Lun 13 Mai 2019 - 0:32

Bonjour Swane,
Merci de ta question, qui est justement très pertinente dans la situation des pesticides aujourd'hui. Malheureusement, il n'y a aucune donnée sur comment diminuer de manière efficace la présence de pesticides dans l'eau à grande échelle. C'est donc pour cela que, à mon avis, il faudrait commencer dès aujourd'hui à diminuer leur utilisation pour prévenir une toxicité encore plus importante des eaux douces. Cependant, comme j'ai mentionné dans l'article, ces produits se retrouvent parfois dans notre eau du robinet, voire sur les fruits ou légumes. À ce moment, il y a des solutions (à plus petite échelle). Par exemple, pour l'eau du robinet, on peut utiliser un système de filtration ''à osmose inverse'' (qui nettoie des produits néfastes), ou on peut nettoyer les aliments contaminés avec du bicarbonate de soude.
Qu'en penses-tu? Quel est ton avis sur les actions nécessaires afin de protéger la qualité de l'eau?
En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1

ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Lun 13 Mai 2019 - 0:41

Bonjour Yacine,
Il est certain que les pesticides sont plus utilisés dans l'agriculture de masse, et donc dans les grands pays exportateurs. Par exemple, les États-Unis, qui exportent beaucoup de chou frisé, ont noté que 92% de leurs échantillons de chou frisé contiennent une trace significative de pesticides (https://www.journaldemontreal.com/2019/03/20/fraises-epinards-et-kale-contamines-aux-pesticides). Cela indique que ces grands exportateurs, qui ont besoin d'une récolte très importante, utilisent en effet plus de pesticides. Puisque l'agriculture locale n'est pas effectuée en masse comme pour l'exportation, il est clair qu'elle en utilise moins. Cependant, il faudrait que ces fermes locales s'engagent à utiliser d'autres moyens de répulsion des envahisseurs (tels que les insectes).
Je suis donc d'accord qu'en privilégiant l'agriculture locale, on pourrait protéger l'eau des pesticides. Cependant, aurais-tu des idées sur comment inciter les agriculteurs à en utiliser moins, ou pas du tout?
Merci!
Claire Lorenzo, 1S1

ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  Swane L S2 le Lun 13 Mai 2019 - 17:19

ClaireS1 a écrit:Bonjour Swane,
Merci de ta question, qui est justement très pertinente dans la situation des pesticides aujourd'hui. Malheureusement, il n'y a aucune donnée sur comment diminuer de manière efficace la présence de pesticides dans l'eau à grande échelle. C'est donc pour cela que, à mon avis, il faudrait commencer dès aujourd'hui à diminuer leur utilisation pour prévenir une toxicité encore plus importante des eaux douces. Cependant, comme j'ai mentionné dans l'article, ces produits se retrouvent parfois dans notre eau du robinet, voire sur les fruits ou légumes. À ce moment, il y a des solutions (à plus petite échelle). Par exemple, pour l'eau du robinet, on peut utiliser un système de filtration ''à osmose inverse'' (qui nettoie des produits néfastes), ou on peut nettoyer les aliments contaminés avec du bicarbonate de soude.
Qu'en penses-tu? Quel est ton avis sur les actions nécessaires afin de protéger la qualité de l'eau?
En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
Bonjour Claire,
Merci de ta réponse rapide!
Je pense que le système de filtration est une très bonne idée et que dès aujourd'hui commencer à ne plus utiliser des pesticides ou produits chimiques seraient une excellente idée!Mais malheureusement je pense que certains agriculteurs refuseraient de ne plus utiliser de produits chimiques comme les désherbants ou pesticides car ils n'arriveraient pas  à faire pousser leurs cultures et même que la plupart des agriculteurs vivent de leurs cultures donc certains seraient en faillite, donc un autre problème se pose comment réduire l'utilisation de pesticides...
Merci de ta réponse 
Swane 1 S2

Swane L S2
Utilisateur

Messages : 12
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  Alexandre_T1S1 le Lun 13 Mai 2019 - 17:26

Bonjour Claire,
Tu montres bien dans ton article la pertinence de ce sujet car l'alimentation est un chose à laquelle nous sommes constamment exposés.
Penses-tu que une agriculture intensive sans utilisation de pesticides est-elle viable pour nourrir l'humanité qui ne cesse de croître?

Alexandre_T1S1
Utilisateur

Messages : 22
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Lun 13 Mai 2019 - 17:35

Rebonjour Swane,
Ce que tu as évoqué est très pertinent. En effet, comme les pesticides aident à la quantité et l'abondance récoltes, beaucoup d'agriculteurs pourraient être réticents à ne plus en utiliser, surtout lorsque leur réussite ou leur faillite en dépend. Alors, je pense que c'est le devoir de tout gouvernement de prendre action contre ces utilisations de pesticides nocives pour l'environnement. Par exemple, si la situation s'empire trop, on pourrait instaurer des amendes qui pénaliseraient les utilisations de pesticides trop importantes, ou bien tout simplement bannir certains pesticides trop toxiques pour l'eau...
Surtout au Canada, et donc au Québec, on utilise encore 46 substances pesticides qui sont bannies dans d'autres pays (surtout des pays d'Europe), ce que je trouve assez choquant! (https://mauditsfrancais.ca/2018/05/25/certains-pesticides-bannis-europe-autorises-canada/)
Par ailleurs, il faudrait penser à innover certaines autres techniques qui substitueraient les pesticides, comme je l'ai écrit dans mon article.
Quel est ton opinion sur ce problème? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
Swane L S2 a écrit:
ClaireS1 a écrit:Bonjour Swane,
Merci de ta question, qui est justement très pertinente dans la situation des pesticides aujourd'hui. Malheureusement, il n'y a aucune donnée sur comment diminuer de manière efficace la présence de pesticides dans l'eau à grande échelle. C'est donc pour cela que, à mon avis, il faudrait commencer dès aujourd'hui à diminuer leur utilisation pour prévenir une toxicité encore plus importante des eaux douces. Cependant, comme j'ai mentionné dans l'article, ces produits se retrouvent parfois dans notre eau du robinet, voire sur les fruits ou légumes. À ce moment, il y a des solutions (à plus petite échelle). Par exemple, pour l'eau du robinet, on peut utiliser un système de filtration ''à osmose inverse'' (qui nettoie des produits néfastes), ou on peut nettoyer les aliments contaminés avec du bicarbonate de soude.
Qu'en penses-tu? Quel est ton avis sur les actions nécessaires afin de protéger la qualité de l'eau?
En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
Bonjour Claire,
Merci de ta réponse rapide!
Je pense que le système de filtration est une très bonne idée et que dès aujourd'hui commencer à ne plus utiliser des pesticides ou produits chimiques seraient une excellente idée!Mais malheureusement je pense que certains agriculteurs refuseraient de ne plus utiliser de produits chimiques comme les désherbants ou pesticides car ils n'arriveraient pas  à faire pousser leurs cultures et même que la plupart des agriculteurs vivent de leurs cultures donc certains seraient en faillite, donc un autre problème se pose comment réduire l'utilisation de pesticides...
Merci de ta réponse 
Swane 1 S2

ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Lun 13 Mai 2019 - 17:45

Bonjour Alexandre,

Merci de ta question, qui est très intéressante dans le contexte de l'alimentation d'aujourd'hui.
Malheureusement, il est très vrai qu'à cause de la croissance rapide de la population mondiale, il est nécessaire de produire certains aliments en masse afin de nourrir tout le monde. Ainsi, les outils tels que les pesticides sont, effectivement, très utiles pour résoudre cette problématique. Je suis cependant d'avis que si l'on développe assez de nouvelles technologies plus ''naturelles'' (comme celles que j'ai mentionnées dans mon article), il serait possible de diminuer considérablement la pollution des eaux en pesticides. Pour répondre à ta question, je pense qu'à l'heure d'aujourd'hui, il est très peu probable qu'une agriculture intensive ''zéro pesticides'' soit viable pour nourrir la population. En revanche, il est impératif pour la santé de notre planète que les pays se mettent d'accord sur des mesures de diminution de l'utilisation des pesticides afin de protéger l'eau d'une toxicité encore plus importante.

Qu'en penses-tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
Alexandre_T1S1 a écrit:Bonjour Claire,
Tu montres bien dans ton article la pertinence de ce sujet car l'alimentation est un chose à laquelle nous sommes constamment exposés.
Penses-tu que une agriculture intensive sans utilisation de pesticides est-elle viable pour nourrir l'humanité qui ne cesse de croître?

ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Lun 13 Mai 2019 - 17:45

Bonjour Alexandre,

Merci de ta question, qui est très intéressante dans le contexte de l'alimentation d'aujourd'hui.
Malheureusement, il est très vrai qu'à cause de la croissance rapide de la population mondiale, il est nécessaire de produire certains aliments en masse afin de nourrir tout le monde. Ainsi, les outils tels que les pesticides sont, effectivement, très utiles pour résoudre cette problématique. Je suis cependant d'avis que si l'on développe assez de nouvelles technologies plus ''naturelles'' (comme celles que j'ai mentionnées dans mon article), il serait possible de diminuer considérablement la pollution des eaux en pesticides. Pour répondre à ta question, je pense qu'à l'heure d'aujourd'hui, il est très peu probable qu'une agriculture intensive ''zéro pesticides'' soit viable pour nourrir la population. En revanche, il est impératif pour la santé de notre planète que les pays se mettent d'accord sur des mesures de diminution de l'utilisation des pesticides afin de protéger l'eau d'une toxicité encore plus importante.

Qu'en penses-tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
Alexandre_T1S1 a écrit:Bonjour Claire,
Tu montres bien dans ton article la pertinence de ce sujet car l'alimentation est un chose à laquelle nous sommes constamment exposés.
Penses-tu que une agriculture intensive sans utilisation de pesticides est-elle viable pour nourrir l'humanité qui ne cesse de croître?

ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  Alexandre_T1S1 le Lun 13 Mai 2019 - 17:54

ClaireS1 a écrit:Bonjour Alexandre,

Merci de ta question, qui est très intéressante dans le contexte de l'alimentation d'aujourd'hui.
Malheureusement, il est très vrai qu'à cause de la croissance rapide de la population mondiale, il est nécessaire de produire certains aliments en masse afin de nourrir tout le monde. Ainsi, les outils tels que les pesticides sont, effectivement, très utiles pour résoudre cette problématique. Je suis cependant d'avis que si l'on développe assez de nouvelles technologies plus ''naturelles'' (comme celles que j'ai mentionnées dans mon article), il serait possible de diminuer considérablement la pollution des eaux en pesticides. Pour répondre à ta question, je pense qu'à l'heure d'aujourd'hui, il est très peu probable qu'une agriculture intensive ''zéro pesticides'' soit viable pour nourrir la population. En revanche, il est impératif pour la santé de notre planète que les pays se mettent d'accord sur des mesures de diminution de l'utilisation des pesticides afin de protéger l'eau d'une toxicité encore plus importante.

Qu'en penses-tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
Alexandre_T1S1 a écrit:Bonjour Claire,
Tu montres bien dans ton article la pertinence de ce sujet car l'alimentation est un chose à laquelle nous sommes constamment exposés.
Penses-tu que une agriculture intensive sans utilisation de pesticides est-elle viable pour nourrir l'humanité qui ne cesse de croître?

Bonjour Claire,
Je suis également d'avis qu'une agriculture zéro pesticides n'est pas un objectifs atteignable pour l'instant. Comme tu le dis, il faut impérativement faire des efforts pour préserver l'intégrité de l'eau. En effet, il existe certains pays où ces objectifs sont presque atteints, comme en Suisse, où l'utilisation de pesticides est très restreintes, et où les importations sont strictement contrôlées. Quelles moyens penses-tu seraient efficaces pour accélérer le développement de ces nouvelles technologies? Pourrais-tu donner ton avis sur l'implication actuelle du gouvernement québécois?

Alexandre_T1S1
Utilisateur

Messages : 22
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ZiadS1 le Lun 13 Mai 2019 - 18:03

ClaireS1 a écrit:Bonjour Ziad,
Merci de ton intervention, c'est une remarque très intéressante. En effet, comme tu le soulignes, il existe certains types de plantes agricoles génétiquement modifiées afin de développer une résistance aux envahisseurs (tels que les insectes, par exemple). Par exemple, on pourrait évoquer certains aliments qui sont génétiquement modifiés pour contenir la toxine Bt, qui rend les plantes résistantes à certains insectes (http://www.ogm.gouv.qc.ca/utilisation_actuelle/resistance_insectes/resistance.html), et qui est notamment utilisée au Québec. Cela pourrait éventuellement diminuer l'utilisation de pesticides. Cependant, il y a aussi certains désavantages avec l'utilisation d'OGMs tels que celui-là. D'une part, beaucoup d'insectes, ou même de mauvaises herbes ont tendance à développer une résistance à ces modifications, et donc cette tactique pourrait ne pas être efficace à long terme. De plus, je suis d'avis que comme nous ne sommes pas encore tout à fait surs des effets des OGM sur la santé, il est mieux de privilégier l'agriculture sans ces modifications.
Qu'en penses-tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1

En effet, tu souleve la question de l'utilisation des OGMs ce qui est tres interessant. Malgres le fait qu'on ne sait pas les effets long-termes des OGMs sur le corps Humain et l'environnement, je pense qu'ils ne sont pas si nocifs que les medias les percoivent. De plus je crois qu'il est important d'utiliser les OGMs afin de pouvoir assurer un bon futur aux generations suivantes meme si ceci vient avec un risque, puisqu'il faut commencer a utiliser les moyens qu'on a maintenant avant de faire encore plus de degats permanent a notre ecosysteme qui, dans ce cas, est du a l'utilisation des pesticides. T'en pense quoi?

ZiadS1
Utilisateur

Messages : 16
Date d'inscription : 06/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  Auriane Thilloy S2 le Mar 14 Mai 2019 - 12:35

Bonjour Claire,
Bravo pour ce bel article, très bien expliqué.

J'ai tout de même quelques questions.

Tout d'abord, selon toi, devrait-on totalement interdire l'utilisation des pesticides, ou seulement sélectionner des pesticides moins nocifs, avec une quantité seuil à administrer sur les récoltes ?
Ensuite, en mettant en lien ton article avec celui de Marie-Jeanne et Gabrielle, penserais-tu que l'utilisation de ces champignons et insectes pourraient remplacer les pesticides, en assurant leur bon fonctionnement sur les récoltes, sans les dégrader et sans les polluer ?

Dans l'attente de ta réponse,
Passe une bonne journée,
Bien cordialement,

Auriane Smile


Auriane Thilloy S2
Utilisateur

Messages : 33
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  Yacine Benaoudia 1ere S2 le Mar 14 Mai 2019 - 13:59

ClaireS1 a écrit:Bonjour Yacine,
Il est certain que les pesticides sont plus utilisés dans l'agriculture de masse, et donc dans les grands pays exportateurs. Par exemple, les États-Unis, qui exportent beaucoup de chou frisé, ont noté que 92% de leurs échantillons de chou frisé contiennent une trace significative de pesticides (https://www.journaldemontreal.com/2019/03/20/fraises-epinards-et-kale-contamines-aux-pesticides). Cela indique que ces grands exportateurs, qui ont besoin d'une récolte très importante, utilisent en effet plus de pesticides. Puisque l'agriculture locale n'est pas effectuée en masse comme pour l'exportation, il est clair qu'elle en utilise moins. Cependant, il faudrait que ces fermes locales s'engagent à utiliser d'autres moyens de répulsion des envahisseurs (tels que les insectes).
Je suis donc d'accord qu'en privilégiant l'agriculture locale, on pourrait protéger l'eau des pesticides. Cependant, aurais-tu des idées sur comment inciter les agriculteurs à en utiliser moins, ou pas du tout?
Merci!
Claire Lorenzo, 1S1

Bonjour Claire, merci pour ta réponse
Pour inciter les agriculteurs à utiliser le moins de pesticides possible, il faudrait dans un premier temps les informer des risques encourus lors de l'utilisation de ces produits nocifs pour le long terme. D'ailleurs une étude révèle que l'utilisation de pesticides conduit à une moins longue longévité de la terre cultivable, et impact la biodiversité ce qui est fortement dommageable. Donc si les agriculteurs veulent conserver leurs terres fertiles longtemps, ils se doivent de controller leur utilisation de pesticides.
Adresse de l'étude: https://www.pan-europe.info/old/Resources/Briefings/Pesticides_and_the_loss_of_biodiversity_FR.pdf

Par la suite afin de promouvoir une agriculture verte sans pesticides, il faudrait faire des campagnes de formation pour les agriculteurs afin de leur donner des les outils afin de remédier à l'utilisation de ces produits nocifs. Par exemple ici à Montréal le Cegep de Victoriaville offre la disponibilité d'apprendre à cultiver de manière eco-responsable et surtout sans pesticides.
En clair, cette alternative vise à avoir une riche biodiversité pour se désister de toute utilisation de produits non naturels.
Site du Cegep:https://www.cegepvicto.ca/programme/gtea-productions-legumiere-bio/

Pense-tu que l'agriculture dite ''biologique'' est aussi bilogique qu'on l'entend?

Yacine Benaoudia 1ere S2
Utilisateur

Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Mar 14 Mai 2019 - 15:38

Bonjour Yacine,

Il est certain que le manque d'information est en effet un des grands problèmes. La grande majorité des agriculteurs pensent plutôt à leurs productivité, et moins aux répercutions que cette utilisation de pesticides pourrait avoir. Comme tu l'as bien dit, l'utilisation importante de pesticides peut, à long terme, avoir des effets négatifs sur les terres également, ce qui pourrait motiver les agriculteurs à changer leur manière de produire. Cependant, si la pollution continue, je suis d'avis que le gouvernement doit prendre part dans ce débat et commencer à appliquer des remises d'amende pour ceux qui utilisent de manière trop intensive les pesticides.
Pour répondre à ta question, bien que l'agriculture biologique ait plusieurs avantages par rapport à l'agriculture intensive régulière, elle autorise cependant les pesticides s'il sont de type ''naturel''. (http://www.lasantedanslassiette.com/au-menu/articles/pesticides-bio.html) Ces pesticides, comme leur nom l'indique, sont moins toxiques du à leur extraction dite naturelle, mais posent quand même un grand problème par rapport à la santé des sols (en causant notamment une présence importante de cuivre dans les sols). Alors, si l'on parle strictement du côté environnemental, il semblerait que l'agriculture biologique ne soit pas parfaite, et pas non plus synonyme d'une agriculture ''zéro pesticides''.
Et toi, que penses-tu de l'agriculture biologique?
Merci en avance de ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
Yacine Benaoudia 1ere S2 a écrit:
ClaireS1 a écrit:Bonjour Yacine,
Il est certain que les pesticides sont plus utilisés dans l'agriculture de masse, et donc dans les grands pays exportateurs. Par exemple, les États-Unis, qui exportent beaucoup de chou frisé, ont noté que 92% de leurs échantillons de chou frisé contiennent une trace significative de pesticides (https://www.journaldemontreal.com/2019/03/20/fraises-epinards-et-kale-contamines-aux-pesticides). Cela indique que ces grands exportateurs, qui ont besoin d'une récolte très importante, utilisent en effet plus de pesticides. Puisque l'agriculture locale n'est pas effectuée en masse comme pour l'exportation, il est clair qu'elle en utilise moins. Cependant, il faudrait que ces fermes locales s'engagent à utiliser d'autres moyens de répulsion des envahisseurs (tels que les insectes).
Je suis donc d'accord qu'en privilégiant l'agriculture locale, on pourrait protéger l'eau des pesticides. Cependant, aurais-tu des idées sur comment inciter les agriculteurs à en utiliser moins, ou pas du tout?
Merci!
Claire Lorenzo, 1S1

Bonjour Claire, merci pour ta réponse
Pour inciter les agriculteurs à utiliser le moins de pesticides possible, il faudrait dans un premier temps les informer des risques encourus lors de l'utilisation de ces produits nocifs pour le long terme. D'ailleurs une étude révèle que l'utilisation de pesticides conduit à une moins longue longévité de la terre cultivable, et impact la biodiversité ce qui est fortement dommageable. Donc si les agriculteurs veulent conserver leurs terres fertiles longtemps, ils se doivent de controller leur utilisation de pesticides.
Adresse de l'étude: https://www.pan-europe.info/old/Resources/Briefings/Pesticides_and_the_loss_of_biodiversity_FR.pdf

Par la suite afin de promouvoir une agriculture verte sans pesticides, il faudrait faire des campagnes de formation pour les agriculteurs afin de leur donner des les outils afin de remédier à l'utilisation de ces produits nocifs. Par exemple ici à Montréal le Cegep de Victoriaville offre la disponibilité d'apprendre à cultiver de manière eco-responsable et surtout sans pesticides.
En clair, cette alternative vise à avoir une riche biodiversité pour se désister de toute utilisation de produits non naturels.
Site du Cegep:https://www.cegepvicto.ca/programme/gtea-productions-legumiere-bio/

Pense-tu que l'agriculture dite ''biologique'' est aussi bilogique qu'on l'entend?

ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Mar 14 Mai 2019 - 15:48

Bonjour Ziad,

Je suis d'accord avec toi sur le point que les OGM, en remplaçant les pesticides, peuvent prévenir une pollution encore plus importante de l'eau et de la terre en général. De plus, je tiens à souligner que ces OGM aident énormément à la production de masse, et donc servent à nourrir le monde de manière plus efficace.
Cependant, je ne trouve pas que les effets néfastes des OGM soient trop appuyés par les médias. Au contraire, j'ai l'impression qu'il est très important pour nous de nous renseigner sur les inconnus et les désavantages des OGM. Comme je l'ai dit, beaucoup de risques potentiels sur la santé pourraient venir avec la consommation de produits génétiquement modifiés. Selon certaines études (http://www.ogm.gouv.qc.ca/sante_et_environnement/sante/risques_potentiels/sante_risques.html), les OGM pourraient mener au développement d'une résistance à certains antibiotiques, entre autres risques imprévisibles. Je pense donc qu'avant de développer encore plus l'utilisation en agriculture des OGM, il faudrait être prudents et laisser le temps à la science de déterminer les véritables enjeux de la consommation des OGM.

Qu'en penses tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
ZiadS1 a écrit:
ClaireS1 a écrit:Bonjour Ziad,
Merci de ton intervention, c'est une remarque très intéressante. En effet, comme tu le soulignes, il existe certains types de plantes agricoles génétiquement modifiées afin de développer une résistance aux envahisseurs (tels que les insectes, par exemple). Par exemple, on pourrait évoquer certains aliments qui sont génétiquement modifiés pour contenir la toxine Bt, qui rend les plantes résistantes à certains insectes (http://www.ogm.gouv.qc.ca/utilisation_actuelle/resistance_insectes/resistance.html), et qui est notamment utilisée au Québec. Cela pourrait éventuellement diminuer l'utilisation de pesticides. Cependant, il y a aussi certains désavantages avec l'utilisation d'OGMs tels que celui-là. D'une part, beaucoup d'insectes, ou même de mauvaises herbes ont tendance à développer une résistance à ces modifications, et donc cette tactique pourrait ne pas être efficace à long terme. De plus, je suis d'avis que comme nous ne sommes pas encore tout à fait surs des effets des OGM sur la santé, il est mieux de privilégier l'agriculture sans ces modifications.
Qu'en penses-tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1

En effet, tu souleve la question de l'utilisation des OGMs ce qui est tres interessant. Malgres le fait qu'on ne sait pas les effets long-termes des OGMs sur le corps Humain et l'environnement, je pense qu'ils ne sont pas si nocifs que les medias les percoivent. De plus je crois qu'il est important d'utiliser les OGMs afin de pouvoir assurer un bon futur aux generations suivantes meme si ceci vient avec un risque, puisqu'il faut commencer a utiliser les moyens qu'on a maintenant avant de faire encore plus de degats permanent a notre ecosysteme qui, dans ce cas, est du a l'utilisation des pesticides. T'en pense quoi?

ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ZiadS1 le Mar 14 Mai 2019 - 16:01

ClaireS1 a écrit:Bonjour Ziad,

Je suis d'accord avec toi sur le point que les OGM, en remplaçant les pesticides, peuvent prévenir une pollution encore plus importante de l'eau et de la terre en général. De plus, je tiens à souligner que ces OGM aident énormément à la production de masse, et donc servent à nourrir le monde de manière plus efficace.
Cependant, je ne trouve pas que les effets néfastes des OGM soient trop appuyés par les médias. Au contraire, j'ai l'impression qu'il est très important pour nous de nous renseigner sur les inconnus et les désavantages des OGM. Comme je l'ai dit, beaucoup de risques potentiels sur la santé pourraient venir avec la consommation de produits génétiquement modifiés. Selon certaines études (http://www.ogm.gouv.qc.ca/sante_et_environnement/sante/risques_potentiels/sante_risques.html), les OGM pourraient mener au développement d'une résistance à certains antibiotiques, entre autres risques imprévisibles. Je pense donc qu'avant de développer encore plus l'utilisation en agriculture des OGM, il faudrait être prudents et laisser le temps à la science de déterminer  les véritables enjeux de la consommation des OGM.

Qu'en penses tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
ZiadS1 a écrit:
ClaireS1 a écrit:Bonjour Ziad,
Merci de ton intervention, c'est une remarque très intéressante. En effet, comme tu le soulignes, il existe certains types de plantes agricoles génétiquement modifiées afin de développer une résistance aux envahisseurs (tels que les insectes, par exemple). Par exemple, on pourrait évoquer certains aliments qui sont génétiquement modifiés pour contenir la toxine Bt, qui rend les plantes résistantes à certains insectes (http://www.ogm.gouv.qc.ca/utilisation_actuelle/resistance_insectes/resistance.html), et qui est notamment utilisée au Québec. Cela pourrait éventuellement diminuer l'utilisation de pesticides. Cependant, il y a aussi certains désavantages avec l'utilisation d'OGMs tels que celui-là. D'une part, beaucoup d'insectes, ou même de mauvaises herbes ont tendance à développer une résistance à ces modifications, et donc cette tactique pourrait ne pas être efficace à long terme. De plus, je suis d'avis que comme nous ne sommes pas encore tout à fait surs des effets des OGM sur la santé, il est mieux de privilégier l'agriculture sans ces modifications.
Qu'en penses-tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1

En effet, tu souleve la question de l'utilisation des OGMs ce qui est tres interessant. Malgres le fait qu'on ne sait pas les effets long-termes des OGMs sur le corps Humain et l'environnement, je pense qu'ils ne sont pas si nocifs que les medias les percoivent. De plus je crois qu'il est important d'utiliser les OGMs afin de pouvoir assurer un bon futur aux generations suivantes meme si ceci vient avec un risque, puisqu'il faut commencer a utiliser les moyens qu'on a maintenant avant de faire encore plus de degats permanent a notre ecosysteme qui, dans ce cas, est du a l'utilisation des pesticides. T'en pense quoi?

Je ne savais pas qu’un tel risque comme developper une resistance aux antibiotiques etait possible. Dans ce cas, tu as effectivement raison il faudrait attendre qu’on sache les vrais risques des OGMs avant de continuer leur consommation. Par suite, je pense que les gouvernements de nombreux pays doivent augmenter les fonds depenses sur telle sortes de recherches afin d’accelerer l’acquisition des resultats. Est-tu d'accord?


Dernière édition par ZiadS1 le Mar 14 Mai 2019 - 16:19, édité 2 fois

ZiadS1
Utilisateur

Messages : 16
Date d'inscription : 06/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Mar 14 Mai 2019 - 16:14

Bonjour Auriane,
Merci de tes questions très pertinentes.
Premièrement, je pense qu'à l'heure d'aujourd'hui, instaurer une agriculture ''zéro pesticides'' est presque impossible, car ils sont utilisés à l'échelle mondiale de manière abondante. Cependant, je pense que si les gouvernements de plusieurs pays prennent action et limitent l’utilisation des pesticides en trop grande quantité, on pourrait observer une amélioration considérable de la quantité utilisée de pesticides, et donc de la qualité de l'eau.
Ensuite, j'ai justement mentionné cette technique dans mon article, dans la partie sur les alternatives possibles aux pesticides. Les insectes et certains types de champignons pourraient, à mon avis, être une excellente, solution, mais j'ai l'impression que plus de recherches doivent être effectuées afin de pouvoir développer cette technique à l'échelle mondiale.
Qu'en penses-tu?
Claire Lorenzo, 1S1
Auriane Thilloy S2 a écrit:Bonjour Claire,
Bravo pour ce bel article, très bien expliqué.

J'ai tout de même quelques questions.

Tout d'abord, selon toi, devrait-on totalement interdire l'utilisation des pesticides, ou seulement sélectionner des pesticides moins nocifs, avec une quantité seuil à administrer sur les récoltes ?
Ensuite, en mettant en lien ton article avec celui de Marie-Jeanne et Gabrielle, penserais-tu que l'utilisation de ces champignons et insectes pourraient remplacer les pesticides, en assurant leur bon fonctionnement sur les récoltes, sans les dégrader et sans les polluer ?

Dans l'attente de ta réponse,
Passe une bonne journée,
Bien cordialement,

Auriane   Smile


ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Mar 14 Mai 2019 - 16:23

Bonjour Alexandre,
Premièrement, je pense à deux techniques qui pourraient être efficaces. D'une part, comme j'ai mentionné dans mon article, certaines solutions ''naturelles'' existent, comme l'emploi de certains types de champignons ou d'insectes afin d'éloigner les ravageurs. Cependant, beaucoup plus de recherches doivent être faites afin de perfectionner cette technique et la répandre dans les différents types d'agriculture à l'échelle mondiale. D'autre part, comme Ziad l'a souligné, l'utilisation des OGM peut être un moyen de remplacer les pesticides (certains permettent une résistance à certains insectes ou mauvaises herbes). Cependant, je ne suis pas vraiment en faveur de cette technique, car je trouve qu'il y a encore beaucoup d'informations, notamment sur les effets des OGM sur la santé, que nous ne connaissons pas.
Deuxièmement, tu as très bien souligné le fait que le Québec, et plus généralement le Canada, est loin d'être la région la plus avancée en terme d'utilisation écologique des pesticides. En effet, beaucoup de pays d'Europe tels que la Suisse ont émis des restrictions sur quels pesticides peuvent être utilisés, et en quelle quantité. Bien qu'il y ait un contrôle assez fréquent des cours d'eau (comme je l'ai dit dans l'article), clairement la réglementation présente au Québec n'est pas assez! En effet, au sein du Canada, 46 pesticides interdits en Europe sont permis,et utilisés. C'est énorme! (https://mauditsfrancais.ca/2018/05/25/certains-pesticides-bannis-europe-autorises-canada/). Je pense donc qu'il y a encore beaucoup de travail à faire au niveau du gouvernement québécois et leur contrôle des pesticides.
Et toi, qu'en penses-tu?
Claire Lorenzo, 1S1
Alexandre_T1S1 a écrit:
ClaireS1 a écrit:Bonjour Alexandre,

Merci de ta question, qui est très intéressante dans le contexte de l'alimentation d'aujourd'hui.
Malheureusement, il est très vrai qu'à cause de la croissance rapide de la population mondiale, il est nécessaire de produire certains aliments en masse afin de nourrir tout le monde. Ainsi, les outils tels que les pesticides sont, effectivement, très utiles pour résoudre cette problématique. Je suis cependant d'avis que si l'on développe assez de nouvelles technologies plus ''naturelles'' (comme celles que j'ai mentionnées dans mon article), il serait possible de diminuer considérablement la pollution des eaux en pesticides. Pour répondre à ta question, je pense qu'à l'heure d'aujourd'hui, il est très peu probable qu'une agriculture intensive ''zéro pesticides'' soit viable pour nourrir la population. En revanche, il est impératif pour la santé de notre planète que les pays se mettent d'accord sur des mesures de diminution de l'utilisation des pesticides afin de protéger l'eau d'une toxicité encore plus importante.

Qu'en penses-tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
Alexandre_T1S1 a écrit:Bonjour Claire,
Tu montres bien dans ton article la pertinence de ce sujet car l'alimentation est un chose à laquelle nous sommes constamment exposés.
Penses-tu que une agriculture intensive sans utilisation de pesticides est-elle viable pour nourrir l'humanité qui ne cesse de croître?

Bonjour Claire,
Je suis également d'avis qu'une agriculture zéro pesticides n'est pas un objectifs atteignable pour l'instant. Comme tu le dis, il faut impérativement faire des efforts pour préserver l'intégrité de l'eau.  En effet, il existe certains pays où ces objectifs sont presque atteints, comme en Suisse, où l'utilisation de pesticides est très restreintes, et où les importations sont strictement contrôlées. Quelles moyens penses-tu seraient efficaces pour accélérer le développement de ces nouvelles technologies? Pourrais-tu donner ton avis sur l'implication actuelle du gouvernement québécois?

ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  Alexandre_T1S1 le Mar 14 Mai 2019 - 16:33

ClaireS1 a écrit:Bonjour Alexandre,
Premièrement, je pense à deux techniques qui pourraient être efficaces. D'une part, comme j'ai mentionné dans mon article, certaines solutions ''naturelles'' existent, comme l'emploi de certains types de champignons ou d'insectes afin d'éloigner les ravageurs. Cependant, beaucoup plus de recherches doivent être faites afin de perfectionner cette technique et la répandre dans les différents types d'agriculture à l'échelle mondiale. D'autre part, comme Ziad l'a souligné, l'utilisation des OGM peut être un moyen de remplacer les pesticides (certains permettent une résistance à certains insectes ou mauvaises herbes). Cependant, je ne suis pas vraiment en faveur de cette technique, car je trouve qu'il y a encore beaucoup d'informations, notamment sur les effets des OGM sur la santé, que nous ne connaissons pas.
Deuxièmement, tu as très bien souligné le fait que le Québec, et plus généralement le Canada, est loin d'être la région la plus avancée en terme d'utilisation écologique des pesticides. En effet, beaucoup de pays d'Europe tels que la Suisse ont émis des restrictions sur quels pesticides peuvent être utilisés, et en quelle quantité. Bien qu'il y ait un contrôle assez fréquent des cours d'eau (comme je l'ai dit dans l'article), clairement la réglementation présente au Québec n'est pas assez! En effet, au sein du Canada, 46 pesticides interdits en Europe sont permis,et utilisés. C'est énorme! (https://mauditsfrancais.ca/2018/05/25/certains-pesticides-bannis-europe-autorises-canada/). Je pense donc qu'il y a encore beaucoup de travail à faire au niveau du gouvernement québécois et leur contrôle des pesticides.
Et toi, qu'en penses-tu?
Claire Lorenzo, 1S1
Alexandre_T1S1 a écrit:
ClaireS1 a écrit:Bonjour Alexandre,

Merci de ta question, qui est très intéressante dans le contexte de l'alimentation d'aujourd'hui.
Malheureusement, il est très vrai qu'à cause de la croissance rapide de la population mondiale, il est nécessaire de produire certains aliments en masse afin de nourrir tout le monde. Ainsi, les outils tels que les pesticides sont, effectivement, très utiles pour résoudre cette problématique. Je suis cependant d'avis que si l'on développe assez de nouvelles technologies plus ''naturelles'' (comme celles que j'ai mentionnées dans mon article), il serait possible de diminuer considérablement la pollution des eaux en pesticides. Pour répondre à ta question, je pense qu'à l'heure d'aujourd'hui, il est très peu probable qu'une agriculture intensive ''zéro pesticides'' soit viable pour nourrir la population. En revanche, il est impératif pour la santé de notre planète que les pays se mettent d'accord sur des mesures de diminution de l'utilisation des pesticides afin de protéger l'eau d'une toxicité encore plus importante.

Qu'en penses-tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
Alexandre_T1S1 a écrit:Bonjour Claire,
Tu montres bien dans ton article la pertinence de ce sujet car l'alimentation est un chose à laquelle nous sommes constamment exposés.
Penses-tu que une agriculture intensive sans utilisation de pesticides est-elle viable pour nourrir l'humanité qui ne cesse de croître?

Bonjour Claire,
Je suis également d'avis qu'une agriculture zéro pesticides n'est pas un objectifs atteignable pour l'instant. Comme tu le dis, il faut impérativement faire des efforts pour préserver l'intégrité de l'eau.  En effet, il existe certains pays où ces objectifs sont presque atteints, comme en Suisse, où l'utilisation de pesticides est très restreintes, et où les importations sont strictement contrôlées. Quelles moyens penses-tu seraient efficaces pour accélérer le développement de ces nouvelles technologies? Pourrais-tu donner ton avis sur l'implication actuelle du gouvernement québécois?

Bonjour Claire,
merci pour ta réponse très complète, ici. En effet, le gouvernement canadien est très influencé par le gouvernement américain, qui lui même est sous l'emprise des grandes corporations qui fabriquent les pesticides. Les groupes sociaux et environnementaux mettent déjà de la pression sur le gouvernement. Ce qu'il manque réellement est l'appui global des citoyens ici.


Alexandre_T1S1
Utilisateur

Messages : 22
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  Auriane Thilloy S2 le Mar 14 Mai 2019 - 19:14

ClaireS1 a écrit:Bonjour Auriane,
Merci de tes questions très pertinentes.
Premièrement, je pense qu'à l'heure d'aujourd'hui, instaurer une agriculture ''zéro pesticides'' est presque impossible, car ils sont utilisés à l'échelle mondiale de manière abondante. Cependant, je pense que si les gouvernements de plusieurs pays prennent action et limitent l’utilisation des pesticides en trop grande quantité, on pourrait observer une amélioration considérable de la quantité utilisée de pesticides, et donc de la qualité de l'eau.
Ensuite, j'ai justement mentionné cette technique dans mon article, dans la partie sur les alternatives possibles aux pesticides. Les insectes et certains types de champignons pourraient, à mon avis, être une excellente, solution, mais j'ai l'impression que plus de recherches doivent être effectuées afin de pouvoir développer cette technique à l'échelle mondiale.
Qu'en penses-tu?
Claire Lorenzo, 1S1
Auriane Thilloy S2 a écrit:Bonjour Claire,
Bravo pour ce bel article, très bien expliqué.

J'ai tout de même quelques questions.

Tout d'abord, selon toi, devrait-on totalement interdire l'utilisation des pesticides, ou seulement sélectionner des pesticides moins nocifs, avec une quantité seuil à administrer sur les récoltes ?
Ensuite, en mettant en lien ton article avec celui de Marie-Jeanne et Gabrielle, penserais-tu que l'utilisation de ces champignons et insectes pourraient remplacer les pesticides, en assurant leur bon fonctionnement sur les récoltes, sans les dégrader et sans les polluer ?

Dans l'attente de ta réponse,
Passe une bonne journée,
Bien cordialement,

Auriane   Smile


Bonjour Claire,
En effet, je pense que ces alternatives pourraient effectivement fonctionner. Ma question était plus de savoir si ces insectes et champignons n'allaient pas, à leur tour, détruire les récoltes. Mais je pense imaginer que ces risques peuvent être écartés. Je suis bien d'accord avec toi qu'il s'agit encore d'une possible alternative, et qu'il faudrait continuer les recherches.
Je suis également d'accord avec toi sur cette potentielle limite de pesticides à administrer : l'eau ne pourrait qu’en ressortir plus belle !

Merci de ta réponse,
Passe une bonne journée,
Bien cordialement,

Auriane.

Auriane Thilloy S2
Utilisateur

Messages : 33
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Sam 18 Mai 2019 - 0:04

Bonjour Alexandre,
Oui, tu as raison, il reste quelques éléments à changer, ici au Québec, pour obtenir une situation plus idéale. Merci pour tes remarques et questions!
Claire Lorenzo, 1S1
Alexandre_T1S1 a écrit:
ClaireS1 a écrit:Bonjour Alexandre,
Premièrement, je pense à deux techniques qui pourraient être efficaces. D'une part, comme j'ai mentionné dans mon article, certaines solutions ''naturelles'' existent, comme l'emploi de certains types de champignons ou d'insectes afin d'éloigner les ravageurs. Cependant, beaucoup plus de recherches doivent être faites afin de perfectionner cette technique et la répandre dans les différents types d'agriculture à l'échelle mondiale. D'autre part, comme Ziad l'a souligné, l'utilisation des OGM peut être un moyen de remplacer les pesticides (certains permettent une résistance à certains insectes ou mauvaises herbes). Cependant, je ne suis pas vraiment en faveur de cette technique, car je trouve qu'il y a encore beaucoup d'informations, notamment sur les effets des OGM sur la santé, que nous ne connaissons pas.
Deuxièmement, tu as très bien souligné le fait que le Québec, et plus généralement le Canada, est loin d'être la région la plus avancée en terme d'utilisation écologique des pesticides. En effet, beaucoup de pays d'Europe tels que la Suisse ont émis des restrictions sur quels pesticides peuvent être utilisés, et en quelle quantité. Bien qu'il y ait un contrôle assez fréquent des cours d'eau (comme je l'ai dit dans l'article), clairement la réglementation présente au Québec n'est pas assez! En effet, au sein du Canada, 46 pesticides interdits en Europe sont permis,et utilisés. C'est énorme! (https://mauditsfrancais.ca/2018/05/25/certains-pesticides-bannis-europe-autorises-canada/). Je pense donc qu'il y a encore beaucoup de travail à faire au niveau du gouvernement québécois et leur contrôle des pesticides.
Et toi, qu'en penses-tu?
Claire Lorenzo, 1S1
Alexandre_T1S1 a écrit:
ClaireS1 a écrit:Bonjour Alexandre,

Merci de ta question, qui est très intéressante dans le contexte de l'alimentation d'aujourd'hui.
Malheureusement, il est très vrai qu'à cause de la croissance rapide de la population mondiale, il est nécessaire de produire certains aliments en masse afin de nourrir tout le monde. Ainsi, les outils tels que les pesticides sont, effectivement, très utiles pour résoudre cette problématique. Je suis cependant d'avis que si l'on développe assez de nouvelles technologies plus ''naturelles'' (comme celles que j'ai mentionnées dans mon article), il serait possible de diminuer considérablement la pollution des eaux en pesticides. Pour répondre à ta question, je pense qu'à l'heure d'aujourd'hui, il est très peu probable qu'une agriculture intensive ''zéro pesticides'' soit viable pour nourrir la population. En revanche, il est impératif pour la santé de notre planète que les pays se mettent d'accord sur des mesures de diminution de l'utilisation des pesticides afin de protéger l'eau d'une toxicité encore plus importante.

Qu'en penses-tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
Alexandre_T1S1 a écrit:Bonjour Claire,
Tu montres bien dans ton article la pertinence de ce sujet car l'alimentation est un chose à laquelle nous sommes constamment exposés.
Penses-tu que une agriculture intensive sans utilisation de pesticides est-elle viable pour nourrir l'humanité qui ne cesse de croître?

Bonjour Claire,
Je suis également d'avis qu'une agriculture zéro pesticides n'est pas un objectifs atteignable pour l'instant. Comme tu le dis, il faut impérativement faire des efforts pour préserver l'intégrité de l'eau.  En effet, il existe certains pays où ces objectifs sont presque atteints, comme en Suisse, où l'utilisation de pesticides est très restreintes, et où les importations sont strictement contrôlées. Quelles moyens penses-tu seraient efficaces pour accélérer le développement de ces nouvelles technologies? Pourrais-tu donner ton avis sur l'implication actuelle du gouvernement québécois?

Bonjour Claire,
merci pour ta réponse très complète, ici. En effet, le gouvernement canadien est très influencé par le gouvernement américain, qui lui même est sous l'emprise des grandes corporations qui fabriquent les pesticides. Les groupes sociaux et environnementaux mettent déjà de la pression sur le gouvernement. Ce qu'il manque réellement est l'appui global des citoyens ici.


ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  ClaireS1 le Sam 18 Mai 2019 - 18:58

Bonjour Ziad,
Désolée de cette réponse tardive, j'avais envoyé une réponse mais malheureusement je pense qu'elle s'est effacée. Tu as bien raison, il faut impérativement que les pays investissent plus dans les recherches à ce sujet. Pourtant, en y réfléchissant plus, je pense que ton idée des OGM est intéressante, et je pense que s'il se trouve qu'ils ne soient pas nocifs pour la santé humaine, il serait avantageux de combiner les méthodes que j'ai mentionnées avec l'utilisation des OGM. Qu'en penses-tu?
Merci!
Claire Lorenzo, 1S1
ZiadS1 a écrit:
ClaireS1 a écrit:Bonjour Ziad,

Je suis d'accord avec toi sur le point que les OGM, en remplaçant les pesticides, peuvent prévenir une pollution encore plus importante de l'eau et de la terre en général. De plus, je tiens à souligner que ces OGM aident énormément à la production de masse, et donc servent à nourrir le monde de manière plus efficace.
Cependant, je ne trouve pas que les effets néfastes des OGM soient trop appuyés par les médias. Au contraire, j'ai l'impression qu'il est très important pour nous de nous renseigner sur les inconnus et les désavantages des OGM. Comme je l'ai dit, beaucoup de risques potentiels sur la santé pourraient venir avec la consommation de produits génétiquement modifiés. Selon certaines études (http://www.ogm.gouv.qc.ca/sante_et_environnement/sante/risques_potentiels/sante_risques.html), les OGM pourraient mener au développement d'une résistance à certains antibiotiques, entre autres risques imprévisibles. Je pense donc qu'avant de développer encore plus l'utilisation en agriculture des OGM, il faudrait être prudents et laisser le temps à la science de déterminer  les véritables enjeux de la consommation des OGM.

Qu'en penses tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1
ZiadS1 a écrit:
ClaireS1 a écrit:Bonjour Ziad,
Merci de ton intervention, c'est une remarque très intéressante. En effet, comme tu le soulignes, il existe certains types de plantes agricoles génétiquement modifiées afin de développer une résistance aux envahisseurs (tels que les insectes, par exemple). Par exemple, on pourrait évoquer certains aliments qui sont génétiquement modifiés pour contenir la toxine Bt, qui rend les plantes résistantes à certains insectes (http://www.ogm.gouv.qc.ca/utilisation_actuelle/resistance_insectes/resistance.html), et qui est notamment utilisée au Québec. Cela pourrait éventuellement diminuer l'utilisation de pesticides. Cependant, il y a aussi certains désavantages avec l'utilisation d'OGMs tels que celui-là. D'une part, beaucoup d'insectes, ou même de mauvaises herbes ont tendance à développer une résistance à ces modifications, et donc cette tactique pourrait ne pas être efficace à long terme. De plus, je suis d'avis que comme nous ne sommes pas encore tout à fait surs des effets des OGM sur la santé, il est mieux de privilégier l'agriculture sans ces modifications.
Qu'en penses-tu? En attendant ta réponse,
Claire Lorenzo, 1S1

En effet, tu souleve la question de l'utilisation des OGMs ce qui est tres interessant. Malgres le fait qu'on ne sait pas les effets long-termes des OGMs sur le corps Humain et l'environnement, je pense qu'ils ne sont pas si nocifs que les medias les percoivent. De plus je crois qu'il est important d'utiliser les OGMs afin de pouvoir assurer un bon futur aux generations suivantes meme si ceci vient avec un risque, puisqu'il faut commencer a utiliser les moyens qu'on a maintenant avant de faire encore plus de degats permanent a notre ecosysteme qui, dans ce cas, est du a l'utilisation des pesticides. T'en pense quoi?

Je ne savais pas qu’un tel risque comme developper une resistance aux antibiotiques etait possible. Dans ce cas, tu as effectivement raison il faudrait attendre qu’on sache les vrais risques des OGMs avant de continuer leur consommation. Par suite, je pense que les gouvernements de nombreux pays doivent augmenter les fonds depenses sur telle sortes de recherches afin d’accelerer l’acquisition des resultats. Est-tu d'accord?

ClaireS1
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises? Empty Re: Les pesticides: Un danger pour les eaux québécoises?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum