La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Mya S2 le Ven 31 Mar 2017 - 12:36

La bioaccumulation et son impact sur la santé et l’environnement
________________________________________

Dans notre écosystème on retrouve toutes sortes d’organismes. Certains, suite à un phénomène quelconque, sont nécessaires à son développement et d’autres, y sont néfastes, non seulement pour la faune et la flore, mais aussi pour les populations qui y vivent. Un de ces phénomènes est la bioaccumulation. Comment la bioaccumulation impact-elle notre santé et notre environnement?

I. Qu’est-ce que la bioaccumulation
La bioaccumulation est désignée tel étant ‘‘la capacité de certains organismes (végétaux, animaux, fongiques, microbiens) à absorber et à concentrer dans tout ou une partie de leur organisme certaines substances, pouvant être de deux natures, chimique ou toxique1. Ce phénomène peut donc être utile ou nocif pour la faune et la flore.
L’intensité de son impact sur la santé peut varier selon l’organisme et selon la nature des substances absorbées:

  • certains organismes, pour des raisons génétiques quelconques, sont plus prônes à être accumulateur et donc d'être des                 bioaccumulateurs1. Ainsi, plus l’organisme peut absorber de matière chimique, plus elle est nocif.

 

  • de plus, certains organismes qui absorbent des substances toxiques, peuvent ensuite être à l’origine de l'apparition de certaines pathologies2.


 II. Comment ce phénomène peut-il affecter notre écosystème et notre santé?
Il existe de nombreux organismes accumulateurs qui, étant toxiques pour les êtres vivants, peuvent avoir de nombreuses conséquences sur notre santé et notre environnement.

Un de ces organismes le plus courant est le mercure. Dans notre biotope, le mercure est retrouvé dans les voies maritimes, les zones humides et les lacs. Il va être modifié par des interactions biogéochimiques, tels que le méthyle et l'activité bactérienne présente dans les végétaux et les sédiments retrouvés dans les profondeurs des points d’eau (plus précisément des bactéries méthanogènes, qui créent du méthane, et bactéries qui ont besoin de sulfate)4. Le mercure  devient ainsi une forme organique appelée le méthylmercure3, qui est la forme organique la plus toxique et bioaccumulative de ce dernier. Cette substance peut non seulement affecter l'environnement, mais aussi la santé de l’Homme.

A. Impact sur l’écosystème
Le mercure dans notre environnement va affecter principalement les espèces aquatiques. Il se retrouve dans notre écosystème suite à l'expulsion de cette matière par les volcans et les sites de pollution industrielles4.
La méthylation du mercure est effectuer par des interactions biogéochimique, mais est aussi favoriser par les conditions humides. Ce processus est un cycle naturel, mais qui a de nombreux enjeux sur la faune, de nombreuses expériences et statistiques canadienne  démontrent que dans 10 % des 195 lacs Canadiens étudiés, les huards à Collier avaient des risques de perturbation de reproduction8. Ce phénomène a été aussi perçu  chez les poissons prédateurs dans 82 % des 1582 lacs étudiés. Ces poissons soufraient également de risques de perturbations de reproduction liés au mercure, mais aussi des risques affectant leur santé8.

Une fois transformé en méthylmercure, ce dernier va se déposer au niveau du sol et dans l'eau, où il va ensuite se bioaccumuler dans certains organismes aquatiques4, telles des algues, poissons ou oiseaux, étant soient consommées par l'homme ou par de nombreux autres êtres vivants.

En suivant le cycle de la chaîne alimentaire, ce processus va créer la contamination par voie directe de nombreux animaux, tels les poissons, qui consomment certaines espèces qui absorbent le méthylmercure.
Cliquer sur l'image afin de pouvoir l'observer dans sa totalités
Ainsi, le mercure s'accumule dans certains êtres vivants, sous forme de méthylmercure toxique, qui peut même mener à leur mort, qui est favorisé par le processus de la chaîne alimentaire3. Mais aussi, par le taux de méthylmercure présent dans leur environnement, ce qui peut avoir des répercussions plus importantes selon les différents processus biogéochimiques locaux utilisés5, telles les substances toxiques utilisées en usine, qui sont ensuite rejeté dans l’environnement.

B- Impact sur la santé
Les poissons, ayant absorbé du méthylmercure, ont de nombreuses répercussions sur la santé humaine lorsqu’ils sont consommés, car cette substance est ensuite accumulée dans notre corps et peut même y rester pour de longue durée ce qui endommage de nombreux systèmes.




Tout d’abord, le méthylmercure si consommé par l’Homme, peut avoir de nombreuses conséquences néfastes sur sa santé, plus précisément il peut affecter le système nerveux chez l'adulte et le fœtus.  Dans un premier temps,  lorsque le méthylmercure est consommé suite à la consommation d'un animal contaminé, l'estomac et le tractus intestinal en absorbent 95% ce qui ensuite passe à travers le système sanguin, puis est distribué à travers l’organisme5. L’absorption d’une telle quantité peut ensuite mener à plusieurs conséquences: le méthylmercure traverse la barrière hémato-encéphalique3 ce qui va donc interrompre le bon fonctionnement et l'organisation des organes cérébraux, principalement au niveau du système nerveux central7. Cela a des répercussions de plus grandes ampleurs dans le fœtus d’une femme consommant des animaux, tels du poisson contaminé par le méthylmercure. Cela est dû au fait qu’un enfant absorbe plus facilement les substances et au fait que l'assiduité de ces systèmes de réactions neurologique est moins efficaces, il ne fonctionne donc pas aussi rapidement que ce d’un adulte et donc ces systèmes vont prendre plus de temps à repérer et éliminer la substance toxique5. Tout cela peut donc mener à de nombreuses conséquences  dépendamment du taux absorbé par la mère.

Effets si consommés à grande dose5:
● La contamination du lait maternel
● Affecte le bon développement des habiletés motrices et cognitives de l’enfant
● Un retard mental chez l'enfant
● Risque d'épilepsie
● Risque de cécité et surdité

Effets si consommés a petites doses5:
● Un déficit intellectuel
● Une anomalie du tonus musculaire
● Des limitations des fonctions motrices
● Des troubles d'attention et d'orientation visuo-spatiale
● La contamination du lait maternel

Ainsi, ses conséquences sont perçues dans certains pays où la pêche constitue une partie majeure de leur alimentation telle, le Brésil, le Canada, la Chine, la Colombie et le Groenland, où plusieurs statistiques montraient qu’entre 1,5 enfant pour 1000 et 17 enfants pour 1000 présentaient de léger retard mental6. De plus, les poissons contaminés peuvent produire la mort de nombreuses personnes s'ils sont consommés. Comme par exemple dans les années 50 suite à un dépôt de méthylmercure dans une baie. Tout cet écosystème a absorbé le produit et a été contaminé. La consommation de certains poissons a ensuite créé la mort de 1000 personnes et a eu des conséquences néfastes sur le développement du fœtus de nombreuses femmes enceintes3, qui en ont consommé.

Enfin, la bioaccumulation est un processus naturel qui est favorisé par de nombreuses actions humaines, mais cela n’enlève pas la sévérité de ces répercussions sur la vie animale et humaine. Celle-ci causée par des substances toxiques, tel le méthylmercure qui est très bioaccumulateur dans les régions aquatiques, qui touche tous les êtres vivants du milieu et qui est principalement  engendré par le cycle de la chaine alimentaire.

Bibliographie

Informations:
1. Bioaccumulation. (2017, 7 Janvier). Dans Wikipédia l’encyclopédie libre.  https://fr.wikipedia.org/wiki/Bioaccumulation#cite_note-1
2. Groupe MadelnFutura. (2001-20017). La Bioaccumulation. Futura Santé. http://www.futura-sciences.com/sante/definitions/medecine-bioaccumulation-6075/
3. Gouvernement du Canada. (2013, 7 Septembre). Mercure dans la chaîne alimentaire. Environnment et Changement climatique Canada.  https://www.ec.gc.ca/mercure-mercury/default.asp?lang=Fr&n=D721AC1F-1
4. Gouvernement du Canada. (2013, 7 Septembre). Biogéochimie. Environnement et Changement climatique Canada.  https://ec.gc.ca/mercure-mercury/default.asp?lang=Fr&n=67E16201-1
5. Santé Canada. (2007, 14 Décembre). Le mercure Votre santé et l'environnement Outil de ressources. Santé de l'environnement et du milieu de travaille. http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs/contaminants/mercur/index-fra.php#q-35
6. Organisation mondiale dela santé. (2017, Mars). Mercure et santé. Centre des médias.   http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs361/fr/
7. Barrière hémato-encéphalique. (2017, 9 Janvier). Dans Wikipédia l’encyclopédie libre. https://fr.wikipedia.org/wiki/Barri%C3%A8re_h%C3%A9mato-enc%C3%A9phalique
8. Gouvernement du Canada. (2016, 19 Aout). Évaluation scientifique sur le mercure au Canada Résumé des principaux résultats. Environnment et Changement climatique Canada.https://www.ec.gc.ca/mercure-mercury/default.asp?lang=Fr&n=32909A5D-1


Images :

1. Espace-Musculation. ( date non presente). Empoisonnement au mercure avec les poissons : causes et effets. https://www.espace-musculation.com/mercure-danger-poisson.html
2. Hydro-Québec. (2017). Le mercure dans les réservoirs hydroélectriques. Documentation spécialisé. http://www.hydroquebec.com/developpement-durable/centre-documentation/mercure-reservoirs.html
3. Schéma personnel créé par le groupe (2017, 16 Mars).

Mya S2
Utilisateur

Messages : 8
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  SophiaS2 le Lun 3 Avr 2017 - 11:19

L'article est très clair et explicatif. Mais peut-être au lieu de juste parler de ce qu'est la bio accumulation et de ses impactes vous devrez donner des différentes solutions à ce problème puisque c'est ceci que je me demande après avoir lu l'article.

SophiaS2
Utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 17
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Caroline S2 le Lun 17 Avr 2017 - 16:30

SophiaS2 a écrit:L'article est très clair et explicatif. Mais peut-être au lieu de juste parler de ce qu'est la bio accumulation et de ses impactes vous devrez donner des différentes solutions à ce problème puisque c'est ceci que je me demande après avoir lu l'article.
oui, il existe quelque solution non afin de stopper la bioaccumulation (car cela est un phénomène naturel) mais plutôt afin de réduire l'exposition humaine au méthylmercure, celle-ci étant : favoriser les énergie propres qui n'utilise pas de combustion du charbon (qui est une source importante d’émissions de mercure), réduire le taux d'extraction minière de mercure, mais aussi réduire l'utilisation des produits contenant du mercure et favoriser de nouvelle technique pour l'utilisation, la manipulation et l’élimination des produits contenant du mercure.


Caroline S2
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 17/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  SophiaS2 le Lun 17 Avr 2017 - 17:51

Il ne serait-il pas plus intelligent d'arrêter de consommer les poissons qui contiennent beaucoup de mercure? En plus les poissons qui en contiennent le plus sont couramment en voie de disparition (comme le thon).

SophiaS2
Utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 17
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Caroline S2 le Lun 17 Avr 2017 - 22:45

SophiaS2 a écrit:Il ne serait-il pas plus intelligent d'arrêter de consommer les poissons qui contiennent beaucoup de mercure? En plus les poissons qui en contiennent le plus sont couramment en voie de disparition (comme le thon).

À priori, la bioaccumulation du méthylmercure est un phénomène naturel. Toutefois, l'utilisation de certaines techniques industriels crée des répercutions de plus grand ampleur sur l'environnement et la santé. Donc le seul milieu dans lequel l'Homme peut avoir un impact afin de diminuer son exposition à cette substance toxique est dans le milieu industriel car un gouvernement ne peut pas gérer le système alimentaire d'une tribus ou d'une réserve. De plus, stopper la consommation de poisson ne pourrait-être possible car c'est une ressource alimentaire importante dans notre diversification alimentaire. Mais aussi, de nombreuse tribus et petits villages dépendent de la pêche et ne sont pas conscient des répercutions majeurs de ce phénomène. Ainsi, une autre solution serait de parler de ce problème de manière viral. Aussi, le méthylmercure va s'accumuler dans plusieurs espèces différentes (suivant le processus de la chaîne alimentaire), ce qui peut passer des algues, aux poissons, aux canards... Donc l'Homme va être en contact continuel avec le méthylmercure, nous ne pouvant donc pas stopper le processus mais plutôt essayer de le réduire. Cela en changeant certain de nos processus industriels et en augmentant la communication sur ce sujet.

Caroline S2
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 17/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  ÉliseS2 le Mer 19 Avr 2017 - 20:15

Bonsoir les filles,
J'ai trouvé votre article très interessant et clair, sauf que vous n'avez pas vraiment mis en avant les possibles solutions. Je me demande donc si il existe un moyen de tester l'animal pour savoir si il est contaminé et à quel point pour pouvoir éviter d'être contaminé a notre tour. Et si oui peut-on les extraire pour quand même consommer l'animal?
Merci

ÉliseS2
Utilisateur

Messages : 40
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  SophiaS2 le Jeu 20 Avr 2017 - 21:27

Caroline, je ne proposais pas arrêter la consommation de poisson mais plutôt ceux qui sont connus pour être un problème. Il faudrait pas arrêter leur consommation dans le monde entier puisque ceci est impossible mais dans les pays développés ça serai plus facile en utilisant des campagnes qui éduqueront les gens a propos des risques de manger ces poissons.
Merci Smile

SophiaS2
Utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 17
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

Autres substances chimiques ?

Message  Morgane S1 le Dim 23 Avr 2017 - 12:45

Bonjour les filles,
Votre article me semble assez complet pour la bioaccumulation qui résulte du mercure. Mais je me demandais, en sachant qu'il existe d'autres organismes accumulateurs que le mercure : Tous ces organismes accumulateurs ont-ils les mêmes effets sur l'écosystème ou sur la santé ?

Merci,
Morgane:)


Dernière édition par Morgane S1 le Ven 28 Avr 2017 - 0:28, édité 1 fois

Morgane S1
Utilisateur

Messages : 19
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Sarah S2 le Dim 23 Avr 2017 - 18:16

Bonsoir Mya et Caroline.
Bon article qui explique bien le concept de bioaccumulation. On comprend bien en lisant votre article que le Méthylmercure est très nocif pour la santé. Je me demandais donc quels étaient les moyens utilisés par les autorités compétentes afin d'éviter (ou de limiter) de consommer des poissons contaminés par le Méthylmercure?
Merci.
Sarah Oussaid.

Sarah S2
Utilisateur

Messages : 30
Date d'inscription : 31/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  SamanthaS2 le Jeu 27 Avr 2017 - 0:42

 Bonsoir les filles,
Très bel article qui explique très bien votre sujet. Cependant, il y a une notion que je n'ai pas très bien comprise: dans votre schéma vous indiquez que l'expulsion de mercure provient de certains volcans ainsi que des pollutions de sites industrielles. Ces pollutions proviennent-elles des déchets de ces sites et si oui est-ce que ces sites contribueraient au problème d'accumulation de mercure dans l'environnement?
J'espère que ma question est claire Smile
Merci

SamanthaS2
Utilisateur

Messages : 16
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Caroline S2 le Ven 28 Avr 2017 - 0:14

ÉliseS2 a écrit:Bonsoir les filles,
J'ai trouvé votre article très interessant et clair, sauf que vous n'avez pas vraiment mis en avant les possibles solutions. Je me demande donc si il existe un moyen de tester l'animal pour savoir si il est contaminé et à quel point pour pouvoir éviter d'être contaminé a notre tour. Et si oui peut-on les extraire pour quand même consommer l'animal?
Merci

Sarah S2 a écrit:Bonsoir Mya et Caroline.
Bon article qui explique bien le concept de bioaccumulation. On comprend bien en lisant votre article que le Méthylmercure est très nocif pour la santé. Je me demandais donc quels étaient les moyens utilisés par les autorités compétentes afin d'éviter (ou de limiter) de consommer des poissons contaminés par le Méthylmercure?
Merci.
Sarah Oussaid.

Bonsoir Élise et Sarah merci pour vos questions très pertinente, puisque vos questions avait un point en commun nous avons décidé d'y répondre en même temps.

Dans un premier temps, oui il existe des moyens afin de tester les animaux, afin de savoir s'ils sont contaminés et a qu'elle point. Ces tests sont effectués par l'Agence Canadienne d'Inspection des Aliments ( ACIA). D'après cette association, la dose limite de mercure qui peut y avoir dans un poisson afin qu'il soit consommé est d'une concentration de 0,5ppm, car cela est une quantité trop faible pour affecter notre système et s'y accumuler. Dans un deuxième temps, pour l'instant il n'existe aucune technique afin d'enlever le méthylmercure d'un animal, lorsque l'animal est trop contaminer celui-ci n'est tout simplement pas envoyer a fin de consommation.    

Afin que Mya et moi puissent mieux répondre à ta question Élise, nous nous demandions si pour la première partie de ta question,  tu parlais de comment l'état peut savoir si un poisson est contaminé ou plutôt si une personne ordinaire peut le savoir?
merci

J'espère que notre réponse a pu vous s'éclairer sur le sujet! Smile


Dernière édition par Caroline S2 le Ven 28 Avr 2017 - 1:18, édité 4 fois

Caroline S2
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 17/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Caroline S2 le Ven 28 Avr 2017 - 0:23

SophiaS2 a écrit:Caroline, je ne proposais pas arrêter la consommation de poisson mais plutôt ceux qui sont connus pour être un problème. Il faudrait pas arrêter leur consommation dans le monde entier puisque ceci est impossible mais dans les pays développés ça serai plus facile en utilisant des campagnes qui éduqueront les gens a propos des risques de manger ces poissons.
Merci Smile

Bonsoir Sophia,
Ta remarque est très intéressante, oui ce que tu propose pourrait être une solution, mais de mon point de vue, à long terme une solution qui serait plus efficace serait de résoudre le problème a son point d'origine, soit dans les usines. Mais cela n'empêche pas d'aussi favoriser plus d'éducation sur le sujet et ces risque aux populations afin de réduire les problèmes qu'il cause, comme tu l'as dit.  

J'espère que j'ai put répondre a ta question! Smile

Caroline S2
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 17/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Caroline S2 le Ven 28 Avr 2017 - 1:02

Morgane S1 a écrit:Bonjour les filles,
Votre article me semble assez complet pour la bioaccumulation qui résulte du mercure. Mais je me demandais, en sachant qu'il existe d'autres organismes accumulateurs que le mercure : Tous ces organismes accumulateurs ont-ils les mêmes effets sur l'écosystème ou sur la santé ?

Merci,
Morgane:)

Bonsoir Morgane,  
Afin de répondre à ta question, dans la bioaccumulation, en général peut importe l'organisme, il y aura des répercussions sur la santé et sur l'environnement. Le point de divergence est que les répercussions sur la santé et sur l’environnement selon l'organisme peuvent être différentes, soit plus ou moins sévères, mais aussi les symptômes affectant la santé peuvent variés. De plus, certains organismes peuvent être plus accumulateurs que d'autre ce qui joue un rôle majeur dans la sévérité de leurs conséquences.

J’espère que notre répons t'a été utile! Smile

Caroline S2
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 17/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  SophiaS2 le Ven 28 Avr 2017 - 13:51

Caroline S2 a écrit:
SophiaS2 a écrit:Caroline, je ne proposais pas arrêter la consommation de poisson mais plutôt ceux qui sont connus pour être un problème. Il faudrait pas arrêter leur consommation dans le monde entier puisque ceci est impossible mais dans les pays développés ça serai plus facile en utilisant des campagnes qui éduqueront les gens a propos des risques de manger ces poissons.
Merci Smile

Bonsoir Sophia,
Ta remarque est très intéressante, oui ce que tu propose pourrait être une solution, mais de mon point de vue, à long terme une solution qui serait plus efficace serait de résoudre le problème a son point d'origine, soit dans les usines. Mais cela n'empêche pas d'aussi favoriser plus d'éducation sur le sujet et ces risque aux populations afin de réduire les problèmes qu'il cause, comme tu l'as dit.  

J'espère que j'ai put répondre a ta question! Smile

Merci Caroline pour ta réponse! Smile
Comme j'ai dit une solution pourrait être d'arrêter de consommer les poissons qui sont un problème. Honnêtement je pense que c'est une solution beaucoup plus facile et bonne pour l'environnement puisque la majorité des poissons qui sont un problèmes sont en voie de disparition (comme je l'ai citer tout à l'heure).
C'est donc une solution a deux chose, la bioaccumulation et la survie de plusieurs espèces de poissons.
Merci Very Happy

SophiaS2
Utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 17
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Morgane S1 le Sam 29 Avr 2017 - 11:47

Caroline S2 a écrit:
Bonsoir Morgane,  
Afin de répondre à ta question, dans la bioaccumulation, en général peut importe l'organisme, il y aura des répercussions sur la santé et sur l'environnement. Le point de divergence est que les répercussions sur la santé et sur l’environnement selon l'organisme peuvent être différentes, soit plus ou moins sévères, mais aussi les symptômes affectant la santé peuvent variés. De plus, certains organismes peuvent être plus accumulateurs que d'autre ce qui joue un rôle majeur dans la sévérité de leurs conséquences.

J’espère que notre répons t'a été utile! Smile

Bonjour Caroline,
Merci pour cette réponse qui m'a bien éclairée. Cependant, suite un ton message, je suis suis posée un autre question : Il y a-t-il une raison au fait que certains organismes soient plus accumulateurs que d'autres ? Sont-il par exemple plus exposés aux produits toxiques, ce qui les aurait alors rendus plus vulnérables ?
Merci,
Morgane:)

Morgane S1
Utilisateur

Messages : 19
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Solutions pour ceux ayant consommé ou été exposé au methylmercure

Message  SamanthaS2 le Sam 29 Avr 2017 - 13:35

Bonjour les filles,
J'ai une autre question, est-ce qu'il y a des moyens ou des projets entrepris pour aider ceux qui auraient consommés ou été exposés au méthylmercure. Si oui, est-ce que vous pourriez me citer un exemple?
Merci
Samantha Dessureault-M    

SamanthaS2
Utilisateur

Messages : 16
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  ÉliseS2 le Sam 29 Avr 2017 - 15:19

Bonjour les filles,
Merci pour votre réponse, ma question portait plus sur comment l'état était au courant, mais maintenant que vous le mentionner, comment un consommateur peut- il se renseigner lors de l'achat du produit?
Merci d'avance

ÉliseS2
Utilisateur

Messages : 40
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Caroline S2 le Sam 29 Avr 2017 - 16:54

ÉliseS2 a écrit:Bonjour les filles,
Merci pour votre réponse, ma question portait plus sur comment l'état était au courant, mais maintenant que vous le mentionner, comment un consommateur peut- il se renseigner lors de l'achat du produit?
Merci d'avance

Merci Élise pour ta question,

Afin de répondre à ta question non il n'est pas possible qu'un consommateur puissent savoir le taux de mercure qu'il y a dans un poisson lors de son achat. Cela car dans un premier temps, il y a une certaine quantité de mercure dans la plupart des poissons, mais celle-ci peut varier selon la grosseur du poisson, son alimentation et son environnement. Dans un deuxième temps, les poissons doivent être testés avant d’être consommés, donc tout les poissons en supermarché sont supposé être sain ou contenir un niveau de mercure moindre qui ne peut affecter l'Homme.

J’espère que ma réponse a été utile! Wink

Caroline S2
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 17/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Caroline S2 le Sam 29 Avr 2017 - 17:22

Morgane S1 a écrit:
Caroline S2 a écrit:
Bonsoir Morgane,  
Afin de répondre à ta question, dans la bioaccumulation, en général peut importe l'organisme, il y aura des répercussions sur la santé et sur l'environnement. Le point de divergence est que les répercussions sur la santé et sur l’environnement selon l'organisme peuvent être différentes, soit plus ou moins sévères, mais aussi les symptômes affectant la santé peuvent variés. De plus, certains organismes peuvent être plus accumulateurs que d'autre ce qui joue un rôle majeur dans la sévérité de leurs conséquences.

J’espère que notre répons t'a été utile! Smile

Bonjour Caroline,
Merci pour cette réponse qui m'a bien éclairée. Cependant, suite un ton message, je suis suis posée un autre question : Il y a-t-il une raison au fait que certains organismes soient plus accumulateurs que d'autres ? Sont-il par exemple plus exposés aux produits toxiques, ce qui les aurait alors rendus plus vulnérables ?
Merci,
Morgane:)

Bonjour Morgane!

Lorsque je parle d’organisme, je parle de la matière qui s'accumule dans les êtres vivants, désolé si je n'étais pas assez claire. Smile
Maintenant afin de répondre à ta question, le fait que certains organismes soient plus accumulateurs que d'autre est dû a l'organisme lui-même, mais, le milieux dans lequel il vit peut influencer cela.  Tu a un très bon raisonnement, oui d'une part les organismes les plus accumulateurs peuvent être un danger de plus grand ampleurs, mais d'autre part, généralement si l'organisme est plus accumulateurs alors cela aura des répercutions plus importantes non pour lui, mais, pour les espèces qui consomme les être vivants dans lesquels il s'est accumuler. Mais aussi la vulnérabilité des être vivant ayant bioaccumuler un organisme dépant de l'organisme absorber et de l'environnement où ils vivent (qui peut influencer les répercutions).  

J'espère que notre réponse t'est utile!

Caroline S2
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 17/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Caroline S2 le Sam 29 Avr 2017 - 18:06

SophiaS2 a écrit:
Caroline S2 a écrit:
SophiaS2 a écrit:Caroline, je ne proposais pas arrêter la consommation de poisson mais plutôt ceux qui sont connus pour être un problème. Il faudrait pas arrêter leur consommation dans le monde entier puisque ceci est impossible mais dans les pays développés ça serai plus facile en utilisant des campagnes qui éduqueront les gens a propos des risques de manger ces poissons.
Merci Smile

Bonsoir Sophia,
Ta remarque est très intéressante, oui ce que tu propose pourrait être une solution, mais de mon point de vue, à long terme une solution qui serait plus efficace serait de résoudre le problème a son point d'origine, soit dans les usines. Mais cela n'empêche pas d'aussi favoriser plus d'éducation sur le sujet et ces risque aux populations afin de réduire les problèmes qu'il cause, comme tu l'as dit.  

J'espère que j'ai put répondre a ta question! Smile

Merci Caroline pour ta réponse! Smile
Comme j'ai dit une solution pourrait être d'arrêter de consommer les poissons qui sont un problème. Honnêtement je pense que c'est une solution beaucoup plus facile et bonne pour l'environnement puisque la majorité des poissons qui sont un problèmes sont en voie de disparition (comme je l'ai citer tout à l'heure).
C'est donc une solution a deux chose, la bioaccumulation et la survie de plusieurs espèces de poissons.
Merci  Very Happy

Bonjour Sophia,

Afin de répondre à ta question, si ton point principal est que la plupart des poissons consommés sont contaminés de mercure et en voie de disparition, alors, oui ta suggestions pourrait être efficace. Or, il y a plusieurs autre facteurs qu'il faudrait prendre en considération.
Premièrement, stopper la consommation des poissons contaminés n'empêcherai pas que d'autre continueraient à mourir dû à des expulsions de mercure des usines. Deuxièmement, de nos jours, presque tout les poissons contiennent du mercure, certains plus que d'autre dû a leurs grosseurs, leurs environnement et leurs alimentation. Donc ce qui pourrait être mit en place est d'aviser les populations des poissons en contenant plus et les avisés d'en moyenne combien de fois par semaine et/ou par mois ces espèces pourraient être manger, ce qui réduirait les intoxications face au mercure.
De mon point de vue, il faudrait donc trouver un compromis entre stopper la consommation de poisson contaminer, donner plus d'information à la population sur qu'elle espèces sont les plus affectés et effectuer un meilleur contrôle en usine des expulsions de mercure.

J'espère que ma répons à été efficace! Smile

Caroline S2
Utilisateur

Messages : 25
Date d'inscription : 17/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Sarah S2 le Sam 29 Avr 2017 - 20:22

Caroline S2 a écrit:
ÉliseS2 a écrit:Bonsoir les filles,
J'ai trouvé votre article très interessant et clair, sauf que vous n'avez pas vraiment mis en avant les possibles solutions. Je me demande donc si il existe un moyen de tester l'animal pour savoir si il est contaminé et à quel point pour pouvoir éviter d'être contaminé a notre tour. Et si oui peut-on les extraire pour quand même consommer l'animal?
Merci

Sarah S2 a écrit:Bonsoir Mya et Caroline.
Bon article qui explique bien le concept de bioaccumulation. On comprend bien en lisant votre article que le Méthylmercure est très nocif pour la santé. Je me demandais donc quels étaient les moyens utilisés par les autorités compétentes afin d'éviter (ou de limiter) de consommer des poissons contaminés par le Méthylmercure?
Merci.
Sarah Oussaid.

Bonsoir Élise et Sarah merci pour vos questions très pertinente, puisque vos questions avait un point en commun nous avons décidé d'y répondre en même temps.

Dans un premier temps, oui il existe des moyens afin de tester les animaux, afin de savoir s'ils sont contaminés et a qu'elle point. Ces tests sont effectués par l'Agence Canadienne d'Inspection des Aliments ( ACIA). D'après cette association, la dose limite de mercure qui peut y avoir dans un poisson afin qu'il soit consommé est d'une concentration de 0,5ppm, car cela est une quantité trop faible pour affecter notre système et s'y accumuler. Dans un deuxième temps, pour l'instant il n'existe aucune technique afin d'enlever le méthylmercure d'un animal, lorsque l'animal est trop contaminer celui-ci n'est tout simplement pas envoyer a fin de consommation.    

Afin que Mya et moi puissent mieux répondre à ta question Élise, nous nous demandions si pour la première partie de ta question,  tu parlais de comment l'état peut savoir si un poisson est contaminé ou plutôt si une personne ordinaire peut le savoir?
merci

J'espère que notre réponse a pu vous s'éclairer sur le sujet! Smile

Bonsoir les filles,
Merci pour votre réponse. Je me demandais alors, vu le très grand nombre de lacs au Canada (31 190 lacs sans compter les plus petits), si certains avait été répertoriés comme contenant une forte quantité de Méthylmercure, empêchant alors toute pêche dans ces derniers?
Bonne nuit,
Sarah Oussaid.

Sarah S2
Utilisateur

Messages : 30
Date d'inscription : 31/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Réponse à Samantha

Message  Mya S2 le Sam 29 Avr 2017 - 23:59

Bonjour Samantha,
Merci pour ta question très pertinente. La pollution provenant des sites industrielles provient belle et bien des déchets de ces sites. Ces derniers contribuent au problème de la bioaccumulation (comme il est indiqué sur l’image, mais je comprends ta confusion). Tout de même, comme on peut le voir sur le schéma, il n’est pas le seul facteur. Plusieurs autres contribuent au problème de la bioaccumulation (comme les volcans ou les mines).
J’espère avoir répondu à ta question,
Mya.

Mya S2
Utilisateur

Messages : 8
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  SamanthaS2 le Dim 30 Avr 2017 - 0:12

Bonsoir Mya,
Merci pour ta réponse très claire, mais en la lisant une autre question m'ait venue: si ces sites contribuent à la bioaccumulation, ne serait-il pas plus prudent d'arrêter leurs activités pour mieux protéger l'environnement et les écosystèmes présents? Aussi comme les volcans et les mines contribuent à la bioaccumulation et qu'on ne peut les empêcher de le faire, quels sont les moyens entrepris pour diminuer la bioaccumulation dans l'environnement (s'ils existent)?
Merci
Samantha Dessureault-M

SamanthaS2
Utilisateur

Messages : 16
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  SophiaS2 le Dim 30 Avr 2017 - 9:54

Merci Caroline pour t'a réponse Very Happy

SophiaS2
Utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 17
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  ÉliseS2 le Dim 30 Avr 2017 - 12:58

Caroline S2 a écrit:
Merci Élise pour ta question,

Afin de répondre à ta question non il n'est pas possible qu'un consommateur puissent savoir le taux de mercure qu'il y a dans un poisson lors de son achat. Cela car dans un premier temps, il y a une certaine quantité de mercure dans la plupart des poissons, mais celle-ci peut varier selon la grosseur du poisson, son alimentation et son environnement. Dans un deuxième temps, les poissons doivent être testés avant d’être consommés, donc tout les poissons en supermarché sont supposé être sain ou contenir un niveau de mercure moindre qui ne peut affecter l'Homme.

J’espère que ma réponse a été utile! Wink

Oui merci beacoup pour la réponse. Je me demandais cependant si il y avait des régions marines plus affectés ar ce problème que d'autre?
Merci

ÉliseS2
Utilisateur

Messages : 40
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bioaccumulation et son impacte sur la santé et l'environnement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum