Un futur pour l'agriculture mondialisée ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Un futur pour l'agriculture mondialisée ? - Page 2 Empty Re: Un futur pour l'agriculture mondialisée ?

Message  Auriane Thilloy S2 le Sam 18 Mai 2019 - 19:50

sarraS1 a écrit:
Auriane Thilloy S2 a écrit:
sarraS1 a écrit:Bonjour Sasha et Auriane,

J'ai adoré lire votre article car je trouve ce sujet fort intéressant. J'ai aussi aimé l'idée de la question de débat. Ceci aide les gens comme moi qui n'ont pas trouvé de questions ! Votre article répond parfaitement à la problématique et honnêtement je n'ai rien à ajouter.
Pour répondre à votre question, je pense qu'il n'est jamais trop tard pour mettre en place une agriculture durable. Nous sommes plusieurs milliards d'humains sur cette terre et si on se concentre sur trouver des solutions pour sauver notre belle planète, nous serons capables de faire des miracles ! Même si les sols deviennent de plus en plus infertiles et les ressources d'eau s'épuisent petit à petit, il existe toujours des solutions possibles pour nourrir les humains. Je ne suis pas experte sur ce sujet mais je reste optimiste car je pense que l'une des raisons pour lesquelles nous souffrons actuellement et le pessimisme de certains qui disent qu'il n'y a aucune solution envisageable et qu'il est maintenant trop tard pour sauver notre planète.
Ceci reste mon point de vu, je ne suis pas experte mais j'essaye Smile
Merci pour votre réponse en avance
Bonne fin de journée
Sarra Ben Daly.

Bonjour Sarra,
Tu as totalement raison ! Si nous parlons de volonté d'action, la génération d'aujourd'hui qui prend réellement conscience de ce problème grandissant est probablement la nôtre. Il est vrai que beaucoup de personne ne prenne pas conscience du réchauffement climatique, ainsi que ses répercussions sur la nature. Beaucoup pensent que c''est pure comédie, et d'autre pure complot. Mais finalement, quand certains en prennent conscience, ils pensent que c'est déjà trop tard : le découragement arrive si vite. Un individu pensera qu'agir à sa propre échelle, au niveau de ses propres consommation, ne changera rien au gaspillage universel. Or, il n'en est rien de tout ça. L'individu vit depuis toujours en communauté. Mais aujourd'hui, on prend beaucoup en considération ce que nos proches et amis pensent. Donc, si toi, tu agis à ta propre échelle, peut-être que tu influenceras quelqu'un d'autre à agir à sa propre échelle, qui influencera quelqu'un, etc... Il faut donc ainsi prendre conscience que quelqu'un qui prend conscience de ce désastre sera peut-être découragé, et oubliera même le fait qu'il existe des solutions. Mais, si ce même individu rencontre quelqu'un qui a conscience de ce désastre, mais qui au contraire, ne se lamente pas sur son sort et pense à des solutions pour le futur, cette personne découragée pourrait reprendre espoir avec ces autres individus. Et le parfait exemple et la génération des jeunes d'aujourd'hui. Ce qui nous manque réellement est donc de trouver des personnes en accord avec nous. Mais, les temps changent, et depuis le 15 mars dernier, depuis la première marche mondial pour le climat, nous ne sommes plus seul. Donc, ce qui tu dis était vrai avant, mais depuis, je pense qu'il faut juste attendre la prolifération de toute cette volonté de la part de la jeunesse d’aujourd'hui pour qu'elle touche les gouvernements, et finalement, le monde entier, pour que celui-ci entreprenne réellement des solutions. En effet, d’après radio-canada, des scientifiques ont profité de ce mouvement, dès les premières marches, pour mettre leur travaux et leur solution en évidence, vis-à-vis du climat. Preuve que ce mouvement atteint en effet les autres générations, qui elles aussi, veulent aider. Après tout, nous avons tous la même Terre. Il est de notre devoir général de la sauver. D'après moi, ce n'est juste qu'une question de temps. Mais bien sûr, je n’espère pas que ça en prenne trop. Car, je le rappelle, le temps nous est compté.

Et toi, qu'en penses-tu ?

Merci de ton intéressante remarque,
Fais-moi part de ta pensée vis-à-vis de ceci,
Passe une bonne journée,

Auriane.
Source : https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/midi-info/segments/entrevue/110085/climat-marche-environnement-mobilisation-mondiale-jeunesse

Bonjour Auriane,
Merci pour ta réponse et effectivement, comme toi, je pense que chaque individu compte ! Car nous influençons notre entourage sans le savoir. Par exemple, l'autre jour j'étais au parc et il y avait une femme avec son enfant (il avait entre 7 et 10 ans je pense) et ils étaient en train de nettoyer et ramasser les déchets. Nous avons besoin de personnes comme ça car "small changes can make a huge difference".
Je suis vraiment optimiste quand ça vient à ce sujet car je suis certaine que cette génération et celle qui va la suivre vont vraiment sauver notre belle planète mais, comme tu l’as dit le temps est compté. D'après "the weather Network" nous avons 12 ans pour sauver notre planète (l'article est en anglais car comme tu le sais moi et le français ça fait 2). 12 ans n'est pas une longue période quand on y pense donc il y a du travail à faire et les manifestations sont un excellent début pour faire un changement. Mais je pense que si les manifestants nettoyaient des parties de la ville qui sont pollués ça serait encore mieux.
Encore une fois ceci est seulement mon opinion
Merci pour ta réponse
Bonne fin de journée
L'article: https://www.theweathernetwork.com/news/articles/we-have-until-2030-to-save-the-world-what-do-we-do-now-to-tackle-climate-change/114959


Bonjour Sarra,
Effectivement, ce sont des très bons points que tu soulèves.
Pour en revenir au nettoyages durant les manifestations, je peux t'assurer que ce se fait déjà. En effet, à titre personnel, lorsque j'ai assisté à la manifestation du 15 mars, beaucoup de personnes avaient des sacs poubelles avec des pinces afin de ramasser les ordures. J'ai vraiment trouvé que c'était un beau geste pour illustrer ce que ces jeunes gens voulaient protéger, et veulent protéger. Aussi, et nous avons de la chance d'avoir cela, la Ville de Montréal organise chaque année une journée "ramassage de déchet" afin de dépolluer les trottoirs, rues et parcs jonchés de déchets après l'hiver.

Pour en revenir à ton point sur le temps qu'il nous reste avant d'atteindre le point de non-retour, j'avais déjà consulté celui-ci auparavant. Et je suis d’ailleurs effectivement d'accord que 12 ans est ridiculement petit. Je pense donc que nous en sommes vraiment à un stade critique, où agir n'est pas une option, mais une obligation.
Ce qui me fait chaud au cœur aujourd'hui, c'est de voir que certains gouvernements commencent à agir dès maintenant pour établir des solutions. C'est le cas de la France, qui a établie le 30 août 2016 "La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte [qui] interdit la vente et la distribution des gobelets, verres et assiettes en plastique au 1er janvier 2020. L'objectif est de moins polluer car le plastique met des dizaines d'année à disparaître dans la nature et est souvent associé à des produits toxiques."
Anecdote : as-tu remarqué que certains fast-food au Canada n'utilisent plus de pailles en plastique ? C'est le cas de la chaîne A&W, qui s'est converti à l'utilisation de la paille en papier/carton biodégradable. En effet, Sarra, les petits gestes comptent. Je fais notamment référence au nombre impressionnant de paille polluant les océans en 2019, qui représentent une grande partie des 250 kilos de plastique jeté dans la mer chaque seconde.

Enfin, cette sensibilisation s'est propagée massivement à travers le monde en 2019, et je pense que de grandes solutions et lois vont pouvoir être décrétées dans les sommets du G20 en fin juin 2019, à Osaka, au Japon, et à la COP25 qui se tiendra au Chili en novembre 2019.

Voici ce que je pense après tout. Ce message était plus pour te montrer mon optimisme sur l'avenir avec des faits concret. Dis-moi toi aussi ce que tu penses de tout ça.

Ravie à mon tour de partager mon optimisme avec toi,
Je te souhaite une belle journée.
Cordialement,

Auriane.

Sources : COP25 : https://www.lemonde.fr/climat/article/2018/12/14/climat-la-cop25-se-tiendra-au-chili-en-novembre-2019_5397859_1652612.html
G20 2019: https://www.japan.go.jp/g20japan/
Loi sur l'interdiction de vente de gobelets en plastique en France : https://www.economie.gouv.fr/entreprises/gobelets-en-plastique-interdits-au-1er-janvier-2020
Pollution des océans et pailles en plastique : https://www.sudouest.fr/2018/06/26/pollution-des-oceans-la-guerre-aux-pailles-en-plastique-est-declaree-5179784-706.php

Auriane Thilloy S2
Utilisateur

Messages : 33
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Un futur pour l'agriculture mondialisée ? - Page 2 Empty Re: Un futur pour l'agriculture mondialisée ?

Message  sarraS1 le Sam 18 Mai 2019 - 20:38

Auriane Thilloy S2 a écrit:
sarraS1 a écrit:
Auriane Thilloy S2 a écrit:
sarraS1 a écrit:Bonjour Sasha et Auriane,

J'ai adoré lire votre article car je trouve ce sujet fort intéressant. J'ai aussi aimé l'idée de la question de débat. Ceci aide les gens comme moi qui n'ont pas trouvé de questions ! Votre article répond parfaitement à la problématique et honnêtement je n'ai rien à ajouter.
Pour répondre à votre question, je pense qu'il n'est jamais trop tard pour mettre en place une agriculture durable. Nous sommes plusieurs milliards d'humains sur cette terre et si on se concentre sur trouver des solutions pour sauver notre belle planète, nous serons capables de faire des miracles ! Même si les sols deviennent de plus en plus infertiles et les ressources d'eau s'épuisent petit à petit, il existe toujours des solutions possibles pour nourrir les humains. Je ne suis pas experte sur ce sujet mais je reste optimiste car je pense que l'une des raisons pour lesquelles nous souffrons actuellement et le pessimisme de certains qui disent qu'il n'y a aucune solution envisageable et qu'il est maintenant trop tard pour sauver notre planète.
Ceci reste mon point de vu, je ne suis pas experte mais j'essaye Smile
Merci pour votre réponse en avance
Bonne fin de journée
Sarra Ben Daly.

Bonjour Sarra,
Tu as totalement raison ! Si nous parlons de volonté d'action, la génération d'aujourd'hui qui prend réellement conscience de ce problème grandissant est probablement la nôtre. Il est vrai que beaucoup de personne ne prenne pas conscience du réchauffement climatique, ainsi que ses répercussions sur la nature. Beaucoup pensent que c''est pure comédie, et d'autre pure complot. Mais finalement, quand certains en prennent conscience, ils pensent que c'est déjà trop tard : le découragement arrive si vite. Un individu pensera qu'agir à sa propre échelle, au niveau de ses propres consommation, ne changera rien au gaspillage universel. Or, il n'en est rien de tout ça. L'individu vit depuis toujours en communauté. Mais aujourd'hui, on prend beaucoup en considération ce que nos proches et amis pensent. Donc, si toi, tu agis à ta propre échelle, peut-être que tu influenceras quelqu'un d'autre à agir à sa propre échelle, qui influencera quelqu'un, etc... Il faut donc ainsi prendre conscience que quelqu'un qui prend conscience de ce désastre sera peut-être découragé, et oubliera même le fait qu'il existe des solutions. Mais, si ce même individu rencontre quelqu'un qui a conscience de ce désastre, mais qui au contraire, ne se lamente pas sur son sort et pense à des solutions pour le futur, cette personne découragée pourrait reprendre espoir avec ces autres individus. Et le parfait exemple et la génération des jeunes d'aujourd'hui. Ce qui nous manque réellement est donc de trouver des personnes en accord avec nous. Mais, les temps changent, et depuis le 15 mars dernier, depuis la première marche mondial pour le climat, nous ne sommes plus seul. Donc, ce qui tu dis était vrai avant, mais depuis, je pense qu'il faut juste attendre la prolifération de toute cette volonté de la part de la jeunesse d’aujourd'hui pour qu'elle touche les gouvernements, et finalement, le monde entier, pour que celui-ci entreprenne réellement des solutions. En effet, d’après radio-canada, des scientifiques ont profité de ce mouvement, dès les premières marches, pour mettre leur travaux et leur solution en évidence, vis-à-vis du climat. Preuve que ce mouvement atteint en effet les autres générations, qui elles aussi, veulent aider. Après tout, nous avons tous la même Terre. Il est de notre devoir général de la sauver. D'après moi, ce n'est juste qu'une question de temps. Mais bien sûr, je n’espère pas que ça en prenne trop. Car, je le rappelle, le temps nous est compté.

Et toi, qu'en penses-tu ?

Merci de ton intéressante remarque,
Fais-moi part de ta pensée vis-à-vis de ceci,
Passe une bonne journée,

Auriane.
Source : https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/midi-info/segments/entrevue/110085/climat-marche-environnement-mobilisation-mondiale-jeunesse

Bonjour Auriane,
Merci pour ta réponse et effectivement, comme toi, je pense que chaque individu compte ! Car nous influençons notre entourage sans le savoir. Par exemple, l'autre jour j'étais au parc et il y avait une femme avec son enfant (il avait entre 7 et 10 ans je pense) et ils étaient en train de nettoyer et ramasser les déchets. Nous avons besoin de personnes comme ça car "small changes can make a huge difference".
Je suis vraiment optimiste quand ça vient à ce sujet car je suis certaine que cette génération et celle qui va la suivre vont vraiment sauver notre belle planète mais, comme tu l’as dit le temps est compté. D'après "the weather Network" nous avons 12 ans pour sauver notre planète (l'article est en anglais car comme tu le sais moi et le français ça fait 2). 12 ans n'est pas une longue période quand on y pense donc il y a du travail à faire et les manifestations sont un excellent début pour faire un changement. Mais je pense que si les manifestants nettoyaient des parties de la ville qui sont pollués ça serait encore mieux.
Encore une fois ceci est seulement mon opinion
Merci pour ta réponse
Bonne fin de journée
L'article: https://www.theweathernetwork.com/news/articles/we-have-until-2030-to-save-the-world-what-do-we-do-now-to-tackle-climate-change/114959


Bonjour Sarra,
Effectivement, ce sont des très bons points que tu soulèves.
Pour en revenir au nettoyages durant les manifestations, je peux t'assurer que ce se fait déjà. En effet, à titre personnel, lorsque j'ai assisté à la manifestation du 15 mars, beaucoup de personnes avaient des sacs poubelles avec des pinces afin de ramasser les ordures. J'ai vraiment trouvé que c'était un beau geste pour illustrer ce que ces jeunes gens voulaient protéger, et veulent protéger. Aussi, et nous avons de la chance d'avoir cela, la Ville de Montréal organise chaque année une journée "ramassage de déchet" afin de dépolluer les trottoirs, rues et parcs jonchés de déchets après l'hiver.

Pour en revenir à ton point sur le temps qu'il nous reste avant d'atteindre le point de non-retour, j'avais déjà consulté celui-ci auparavant. Et je suis d’ailleurs effectivement d'accord que 12 ans est ridiculement petit. Je pense donc que nous en sommes vraiment à un stade critique, où agir n'est pas une option, mais une obligation.
Ce qui me fait chaud au cœur aujourd'hui, c'est de voir que certains gouvernements commencent à agir dès maintenant pour établir des solutions. C'est le cas de la France, qui a établie le 30 août 2016 "La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte [qui] interdit la vente et la distribution des gobelets, verres et assiettes en plastique au 1er janvier 2020. L'objectif est de moins polluer car le plastique met des dizaines d'année à disparaître dans la nature et est souvent associé à des produits toxiques."
Anecdote : as-tu remarqué que certains fast-food au Canada n'utilisent plus de pailles en plastique ? C'est le cas de la chaîne A&W, qui s'est converti à l'utilisation de la paille en papier/carton biodégradable. En effet, Sarra, les petits gestes comptent. Je fais notamment référence au nombre impressionnant de paille polluant les océans en 2019, qui représentent une grande partie des 250 kilos de plastique jeté dans la mer chaque seconde.

Enfin, cette sensibilisation s'est propagée massivement à travers le monde en 2019, et je pense que de grandes solutions et lois vont pouvoir être décrétées dans les sommets du G20 en fin juin 2019, à Osaka, au Japon, et à la COP25 qui se tiendra au Chili en novembre 2019.

Voici ce que je pense après tout. Ce message était plus pour te montrer mon optimisme sur l'avenir avec des faits concret. Dis-moi toi aussi ce que tu penses de tout ça.

Ravie à mon tour de partager mon optimisme avec toi,
Je te souhaite une belle journée.
Cordialement,

Auriane.

Sources : COP25 : https://www.lemonde.fr/climat/article/2018/12/14/climat-la-cop25-se-tiendra-au-chili-en-novembre-2019_5397859_1652612.html
            G20 2019: https://www.japan.go.jp/g20japan/
            Loi sur l'interdiction de vente de gobelets en plastique en France : https://www.economie.gouv.fr/entreprises/gobelets-en-plastique-interdits-au-1er-janvier-2020
            Pollution des océans et pailles en plastique : https://www.sudouest.fr/2018/06/26/pollution-des-oceans-la-guerre-aux-pailles-en-plastique-est-declaree-5179784-706.php

Re bonjour Auriane,
Merci pour toutes ces informations qui m'ont vraiment ouvert l'esprit sur plusieurs choses. Effectivement, j'ai remarqué le fait que le A&W n'utilise plus de pailles en plastique et ceci m'a vraiment rendu contente !
Merci d'avoir partagé ton expérience à la manif avec moi car je voulais y aller.
Je suis certaines qu'avec des personnes comme toi il va vraiment avoir un grand changement et cette planète va être sauvée. Je sais aussi qu'avec des gouvernements responsables comme ceux que tu as cité notre belle planète redeviendra parfaite !
Je te remercie infiniment d'avoir répondu à mes questions et propositions et je te souhaite une bonne fin de journée
Sarra

sarraS1
Utilisateur

Messages : 6
Date d'inscription : 06/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Un futur pour l'agriculture mondialisée ? - Page 2 Empty Re: Un futur pour l'agriculture mondialisée ?

Message  Auriane Thilloy S2 le Sam 18 Mai 2019 - 21:56

sarraS1 a écrit:
Auriane Thilloy S2 a écrit:
sarraS1 a écrit:
Auriane Thilloy S2 a écrit:
sarraS1 a écrit:Bonjour Sasha et Auriane,

J'ai adoré lire votre article car je trouve ce sujet fort intéressant. J'ai aussi aimé l'idée de la question de débat. Ceci aide les gens comme moi qui n'ont pas trouvé de questions ! Votre article répond parfaitement à la problématique et honnêtement je n'ai rien à ajouter.
Pour répondre à votre question, je pense qu'il n'est jamais trop tard pour mettre en place une agriculture durable. Nous sommes plusieurs milliards d'humains sur cette terre et si on se concentre sur trouver des solutions pour sauver notre belle planète, nous serons capables de faire des miracles ! Même si les sols deviennent de plus en plus infertiles et les ressources d'eau s'épuisent petit à petit, il existe toujours des solutions possibles pour nourrir les humains. Je ne suis pas experte sur ce sujet mais je reste optimiste car je pense que l'une des raisons pour lesquelles nous souffrons actuellement et le pessimisme de certains qui disent qu'il n'y a aucune solution envisageable et qu'il est maintenant trop tard pour sauver notre planète.
Ceci reste mon point de vu, je ne suis pas experte mais j'essaye Smile
Merci pour votre réponse en avance
Bonne fin de journée
Sarra Ben Daly.

Bonjour Sarra,
Tu as totalement raison ! Si nous parlons de volonté d'action, la génération d'aujourd'hui qui prend réellement conscience de ce problème grandissant est probablement la nôtre. Il est vrai que beaucoup de personne ne prenne pas conscience du réchauffement climatique, ainsi que ses répercussions sur la nature. Beaucoup pensent que c''est pure comédie, et d'autre pure complot. Mais finalement, quand certains en prennent conscience, ils pensent que c'est déjà trop tard : le découragement arrive si vite. Un individu pensera qu'agir à sa propre échelle, au niveau de ses propres consommation, ne changera rien au gaspillage universel. Or, il n'en est rien de tout ça. L'individu vit depuis toujours en communauté. Mais aujourd'hui, on prend beaucoup en considération ce que nos proches et amis pensent. Donc, si toi, tu agis à ta propre échelle, peut-être que tu influenceras quelqu'un d'autre à agir à sa propre échelle, qui influencera quelqu'un, etc... Il faut donc ainsi prendre conscience que quelqu'un qui prend conscience de ce désastre sera peut-être découragé, et oubliera même le fait qu'il existe des solutions. Mais, si ce même individu rencontre quelqu'un qui a conscience de ce désastre, mais qui au contraire, ne se lamente pas sur son sort et pense à des solutions pour le futur, cette personne découragée pourrait reprendre espoir avec ces autres individus. Et le parfait exemple et la génération des jeunes d'aujourd'hui. Ce qui nous manque réellement est donc de trouver des personnes en accord avec nous. Mais, les temps changent, et depuis le 15 mars dernier, depuis la première marche mondial pour le climat, nous ne sommes plus seul. Donc, ce qui tu dis était vrai avant, mais depuis, je pense qu'il faut juste attendre la prolifération de toute cette volonté de la part de la jeunesse d’aujourd'hui pour qu'elle touche les gouvernements, et finalement, le monde entier, pour que celui-ci entreprenne réellement des solutions. En effet, d’après radio-canada, des scientifiques ont profité de ce mouvement, dès les premières marches, pour mettre leur travaux et leur solution en évidence, vis-à-vis du climat. Preuve que ce mouvement atteint en effet les autres générations, qui elles aussi, veulent aider. Après tout, nous avons tous la même Terre. Il est de notre devoir général de la sauver. D'après moi, ce n'est juste qu'une question de temps. Mais bien sûr, je n’espère pas que ça en prenne trop. Car, je le rappelle, le temps nous est compté.

Et toi, qu'en penses-tu ?

Merci de ton intéressante remarque,
Fais-moi part de ta pensée vis-à-vis de ceci,
Passe une bonne journée,

Auriane.
Source : https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/midi-info/segments/entrevue/110085/climat-marche-environnement-mobilisation-mondiale-jeunesse

Bonjour Auriane,
Merci pour ta réponse et effectivement, comme toi, je pense que chaque individu compte ! Car nous influençons notre entourage sans le savoir. Par exemple, l'autre jour j'étais au parc et il y avait une femme avec son enfant (il avait entre 7 et 10 ans je pense) et ils étaient en train de nettoyer et ramasser les déchets. Nous avons besoin de personnes comme ça car "small changes can make a huge difference".
Je suis vraiment optimiste quand ça vient à ce sujet car je suis certaine que cette génération et celle qui va la suivre vont vraiment sauver notre belle planète mais, comme tu l’as dit le temps est compté. D'après "the weather Network" nous avons 12 ans pour sauver notre planète (l'article est en anglais car comme tu le sais moi et le français ça fait 2). 12 ans n'est pas une longue période quand on y pense donc il y a du travail à faire et les manifestations sont un excellent début pour faire un changement. Mais je pense que si les manifestants nettoyaient des parties de la ville qui sont pollués ça serait encore mieux.
Encore une fois ceci est seulement mon opinion
Merci pour ta réponse
Bonne fin de journée
L'article: https://www.theweathernetwork.com/news/articles/we-have-until-2030-to-save-the-world-what-do-we-do-now-to-tackle-climate-change/114959


Bonjour Sarra,
Effectivement, ce sont des très bons points que tu soulèves.
Pour en revenir au nettoyages durant les manifestations, je peux t'assurer que ce se fait déjà. En effet, à titre personnel, lorsque j'ai assisté à la manifestation du 15 mars, beaucoup de personnes avaient des sacs poubelles avec des pinces afin de ramasser les ordures. J'ai vraiment trouvé que c'était un beau geste pour illustrer ce que ces jeunes gens voulaient protéger, et veulent protéger. Aussi, et nous avons de la chance d'avoir cela, la Ville de Montréal organise chaque année une journée "ramassage de déchet" afin de dépolluer les trottoirs, rues et parcs jonchés de déchets après l'hiver.

Pour en revenir à ton point sur le temps qu'il nous reste avant d'atteindre le point de non-retour, j'avais déjà consulté celui-ci auparavant. Et je suis d’ailleurs effectivement d'accord que 12 ans est ridiculement petit. Je pense donc que nous en sommes vraiment à un stade critique, où agir n'est pas une option, mais une obligation.
Ce qui me fait chaud au cœur aujourd'hui, c'est de voir que certains gouvernements commencent à agir dès maintenant pour établir des solutions. C'est le cas de la France, qui a établie le 30 août 2016 "La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte [qui] interdit la vente et la distribution des gobelets, verres et assiettes en plastique au 1er janvier 2020. L'objectif est de moins polluer car le plastique met des dizaines d'année à disparaître dans la nature et est souvent associé à des produits toxiques."
Anecdote : as-tu remarqué que certains fast-food au Canada n'utilisent plus de pailles en plastique ? C'est le cas de la chaîne A&W, qui s'est converti à l'utilisation de la paille en papier/carton biodégradable. En effet, Sarra, les petits gestes comptent. Je fais notamment référence au nombre impressionnant de paille polluant les océans en 2019, qui représentent une grande partie des 250 kilos de plastique jeté dans la mer chaque seconde.

Enfin, cette sensibilisation s'est propagée massivement à travers le monde en 2019, et je pense que de grandes solutions et lois vont pouvoir être décrétées dans les sommets du G20 en fin juin 2019, à Osaka, au Japon, et à la COP25 qui se tiendra au Chili en novembre 2019.

Voici ce que je pense après tout. Ce message était plus pour te montrer mon optimisme sur l'avenir avec des faits concret. Dis-moi toi aussi ce que tu penses de tout ça.

Ravie à mon tour de partager mon optimisme avec toi,
Je te souhaite une belle journée.
Cordialement,

Auriane.

Sources : COP25 : https://www.lemonde.fr/climat/article/2018/12/14/climat-la-cop25-se-tiendra-au-chili-en-novembre-2019_5397859_1652612.html
            G20 2019: https://www.japan.go.jp/g20japan/
            Loi sur l'interdiction de vente de gobelets en plastique en France : https://www.economie.gouv.fr/entreprises/gobelets-en-plastique-interdits-au-1er-janvier-2020
            Pollution des océans et pailles en plastique : https://www.sudouest.fr/2018/06/26/pollution-des-oceans-la-guerre-aux-pailles-en-plastique-est-declaree-5179784-706.php

Re bonjour Auriane,
Merci pour toutes ces informations qui m'ont vraiment ouvert l'esprit sur plusieurs choses. Effectivement, j'ai remarqué le fait que le A&W n'utilise plus de pailles en plastique et ceci m'a vraiment rendu contente !
Merci d'avoir partagé ton expérience à la manif avec moi car je voulais y aller.
Je suis certaines qu'avec des personnes comme toi il va vraiment avoir un grand changement et cette planète va être sauvée. Je sais aussi qu'avec des gouvernements responsables comme ceux que tu as cité notre belle planète redeviendra parfaite !
Je te remercie infiniment d'avoir répondu à mes questions et propositions et je te souhaite une bonne fin de journée
Sarra

Bonjour Sarra,
C'est très flatteur de ta part de me remercier Smile. Alors merci à toi aussi. Si tu veux faire partie de tout ce mouvement, je t'incite à rejoindre les mouvements du DEC et autres, qui sont ouverts à tous !

Merci pour tes informations et ton très grand optimisme,
Ça m'a fait très plaisir de dialoguer avec toi,
Passe une bonne fin de soirée,

Auriane Wink

Auriane Thilloy S2
Utilisateur

Messages : 33
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Un futur pour l'agriculture mondialisée ? - Page 2 Empty Re: Un futur pour l'agriculture mondialisée ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum