Les conséquences de la productivité quantitative

Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Romain L M S2 le Mar 7 Mai 2019 - 11:57

Les conséquences de la productivité quantitative


En 2010, plus de 765 millions de personnes souffraient de malnutrition selon la FAO (Food and Agriculture Organisation).                
Pour subvenir aux besoins alimentaires en constante croissance et vaincre la malnutrition dans le monde, l’humanité se doit de produire toujours plus de nourriture. Malheureusement, cette lutte engendre aussi des conséquences néfastes au niveau environnemental. Nous nous demandons donc :
Quelles sont les conséquences environnementales de cette productivité quantitative ? Afin d’y répondre, nous parlerons dans un premier temps de La productivité quantitative puis dans un second temps, de la Mondialisation de ces denrées alimentaires.  


Productivité quantitative


La productivité quantitative a pour but premier de produire un maximum de denrées alimentaire afin de subvenir aux besoins alimentaires. Cette productivité se caractérise d’une part par l’élevage de masse comme en Amérique latine avec les élevages bovins où 70% des terres boisées d’Amazonie ont été remplacées par des espaces de pâturage permettant de produire de la viande, du lait, de la graisse, des abats, des peaux etc. Malheureusement, bien que ce type d’élevage soit source de matières et de denrées alimentaire indispensable, elle contribue aussi grandement au réchauffement climatique de par la production de gaz à effet de serre, la déforestation ou même la contamination d’eaux.  En effet, l’élevage bovin serait responsable selon la FAO de «18 pour cent des émissions des gaz à effet de serre, soit plus que les transports » et consommerait 8% des ressources d’eau planétaire.

Les conséquences de la productivité quantitative 323894-1-fre-FR-Des-bacteries-resistantes-aux-antibiotiques-dans-de-la-viande-aux-Etats-Unis

La productivité quantitative se traduit aussi bien par la présence d’agrosystèmes intensifs axé sur la production végétale (Agriculture intensive). Les agrosystèmes intensifs sont des écosystèmes artificiellement modifiés et conçus (encore une fois) pour subvenir aux besoins alimentaires de l’Homme. Dans le monde, 2/3 des terres agricoles sont destinées à l’élevage. Paradoxalement, il faut 12 à 25 kg de végétaux pour 1kg de bœuf. Théoriquement parlant, réduire notre consommation de viande pour ensuite redirigée la nourriture végétale pour l’Homme serait donc une solution pour pouvoir nourrir la population mondiale. Cependant, nous parlons ici d’agriculture intensive qui elle, peut aussi avoir des conséquences néfastes sur l’environnement de par l’utilisation de pesticides qui nuirait à la qualité des sols, au cycle de la qualité de l’eau et même aux microfaunes contenues dans les sols. Cependant, l’impact reste relativement moins important au niveau planétaire.  


Les conséquences de la productivité quantitative Public-health-pesticides-adjuvants-false-safety-profile-1

La Mondialisation de ces denrées alimentaires


Comme évoqué plus tôt, la population mondiale atteint un taux de 7,5 milliards d’êtres humains et il est difficile pour certaines populations de se nourrir et ce, sans compter les privations qu’on pourrait demander à la population dans le futur. Car, avec les projections que nous avons, même dans les cas les moins favorables, la population ne fera qu’augmenter. Nous devons alors faire face à la réalité: nous ne pourrons pas nourrir tout le monde et ce, même si les ressources actuelles restent comme elles sont à moins que les populations des pays développés changent leurs habitudes alimentaires (à savoir consommer moins de viande). Malheureusement, les groupes de personnes désirant changer leurs habitudes alimentaires restent moindre comparaît à la masse de population voulant garder les habitudes alimentaires actuelles ce qui nous force à constater que la malnutrition dans le monde ne cessera d’augmenter puisque parallèlement, les ressources planétaires diminueront très certainement elles aussi.  


Les conséquences de la productivité quantitative Ob_998be7_ob-32861c-projection-onu-graphique-201



Enfin, afin de nourrir les populations nécessitant de la nourriture, il faut importer les denrées alimentaires provenant d’autres pays. Malheureusement les conséquences du commerce international sur l’environnement sont belles et bien réelles et se traduit par une pollution de l’air et de la mer ce qui impacte la biodiversité de l’océan en chamboulent l’équilibre de la faune et de la flore et en suscitant le déplacement d’espèces qui elles même peuvent menacer les espaces locales d’un milieu.


Finalement, nous pouvons donc conclure que les conséquences environnementales de la production quantitative se traduisent par une pollution globale de la planète dû à : un élevage intensif qui produit des gaz à effet de serre, cause la déforestation et contamine les eaux ; l’utilisation de pesticide qui nuit la qualité du sol, du cycle de l’eau et la microfaune; les importations/Exportations qui porte préjudice à l’équilibre de la faune et de la flore océanique. Nous pourrions dès à présent nous interroger sur les points forts et les points faibles que présente A contrario la productivité qualitative.


Les conséquences de la productivité quantitative Mareenoire

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture#Production_agricole
https://www.planetoscope.com/elevage-viande/512-consommation-de-nourriture-par-une-vache.html
http://veganimpact.com/pourquoi-etre-vegan/pour-la-planete/
https://www.ledevoir.com/societe/environnement/526777/la-fao-s-inquiete-du-manque-d-information-sur-la-pollution-des-sols
https://www.viande.info/elevage-viande-sous-alimentation
https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_intensive#En_productions_v%C3%A9g%C3%A9tales
http://www.fao.org/ag/fr/magazine/0612sp1.htm
https://www.planetoscope.com/mortalite/32-nombre-de-deces-dus-a-la-malnutrition-dans-le-monde.html

Romain L M S2
Utilisateur

Messages : 11
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Alexandre_B S1 le Mar 7 Mai 2019 - 16:14

ne pensez vous pas que l'utilisation de cultures croisées soit une solution pour prévenir ce problème? en France, des agriculteurs utilisent, sur 1m2, plus de plantes complémentaires que des champs de 4 ou 5 fois plus d'espace. le tout pour une moins grande dépense en eau.
Une autre méthode est de réguler l'apport d'eau en serre pour donner le minimum pour que la plante se développe. Quant a la pollution du sol et de l'eau, nous pouvons toujours épurer le second dans des centrales pour le réutiliser.
même si , il est vrai que, l'augmentation de notre population est un problème pour notre production de nourriture et de gaz a effets de serre.

Ne trouvez pas que la présence de micro-plastiques dans l'eau est un autre problème important pour notre survie aussi?

Alexandre B

Alexandre_B S1
Utilisateur

Messages : 22
Date d'inscription : 01/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Solène1S1 le Mar 7 Mai 2019 - 16:29

Bonjour,
votre article semble avoir pour sujet les conséquences de la production alimentaire de masses, et je n'arrive pas a comprendre le lien que vous faites être la production intensive et le fait que des millions de gens aient du mal a s'alimenter.
Pourriez vous repréciser quelle corrélation vous faites entre les deux sujets ou si vous chercher a établir un lien de cause a effet, quelle est-il?

merci,
Solène

Solène1S1
Utilisateur

Messages : 10
Date d'inscription : 04/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Anya1S le Mar 7 Mai 2019 - 18:03

Bonjour! Tout d'abord, félicitations pour le très bel article. J'ai cependant une question que je me retrouve à poser de manière récurrente dans plusieurs articles. Vous avez parlé de malnutrition liée à une carence de production alimentaire. Pouvez-vous m'expliquer comment augmenter la quantité de nourriture en Amérique du Nord ou en Europe, par exemple, va aider à résoudre le fait que la malnutrition en Afrique est souvent causée par ses terres inexploitables?
Merci! Anya Petrof

Anya1S
Utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 06/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Yasser DS2 le Dim 12 Mai 2019 - 20:02

Bonjour Solène,
Penser que c’est une relation de cause à effet est erroné, c’est plus deux problèmes qui ont lieu en parallèle. Le lien que l’on pourrait faire est que de part cette production de masse nous pourrions aider les personnes ayant des difficultés à se nourrir mais cela implique du l’utilisation de transport de masse, de pesticide et tous les principaux polluants que nous avons cité. En espérant avoir répondu à ta question,

Yasser.

Yasser DS2
Utilisateur

Messages : 3
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Yasser DS2 le Dim 12 Mai 2019 - 20:14

Bonjour Anya,
Tout d’abord, merci pour le compliment. Ensuite dans l’article nous ne disons pas qu’augmenté la production est une solution au contraire, ça serait synonyme de nombreux problèmes écologiques et nous n’avons jamais défendu ce point de vue. Une solution pouvant être proposé serait d’exporter certaine de nos denrées -sans augmenté la production car toutes les semaines des tonnes de nourriture encore bonne sont jeté- dans des pays dans le besoin sauf que cette solution à un grands nombre de points négatifs, tout d’abord la pollution liée au transport serait accrue, la distribution pourrait être bloqué par des entreprises y voyant une perte de marge et ainsi de suite. Merci pour ta question,

Yasser.

Yasser DS2
Utilisateur

Messages : 3
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Baudry 1S2 le Dim 12 Mai 2019 - 20:31

Salut,
Déjà c'est un très bon article qui reflète bien les problèmes alimentaires dans le monde. Même si votre artcile est assez complet j'aurai tout de même une question. Auriez vous ders solutions à proposer pour ce problème mondial?

Baudry 1S2
Utilisateur

Messages : 9
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Romain L M S2 le Lun 13 Mai 2019 - 0:56

Baudry 1S2 a écrit:Salut,
Déjà c'est un très bon article qui reflète bien les problèmes alimentaires dans le monde. Même si votre artcile est assez complet j'aurai tout de même une question. Auriez vous ders solutions à proposer pour ce problème mondial?  

Bonjour Baudry,

Afin de résoudre ce problème de grande envergure, plusieurs solutions s'offrent à nous: Nous pourrions dans un premier temps envisager un changement des habitudes alimentaires (manger moins de viande) ce qui réduirait la nécessité des élevages bovins et donc réduirait aussi la déforestation de l'Amazonie et le réchauffement climatique. Dans un second temps, nous pourrions aussi envisager d'encourager les populations à consommer des produits locaux et/ou biologiques ce qui réduirait aussi la pollution des milieux marins et/ou terrestres. Bien sûr, ces solutions ne sont pas les seules existantes.

Merci pour ton commentaire
Cordialement.

Romain L M S2
Utilisateur

Messages : 11
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Romain L M S2 le Lun 13 Mai 2019 - 1:10

Alexandre_B S1 a écrit:ne pensez vous pas que l'utilisation de cultures croisées soit une solution pour prévenir ce problème? en France, des agriculteurs utilisent, sur 1m2, plus de plantes complémentaires que des champs de 4 ou 5 fois plus d'espace. le tout pour une moins grande dépense en eau.
Une autre méthode est de réguler l'apport d'eau en serre pour donner le minimum pour que la plante se développe. Quant a la pollution du sol et de l'eau, nous pouvons toujours épurer le second dans des centrales pour le réutiliser.
même si , il est vrai que, l'augmentation de notre population est un problème pour notre production de nourriture et de gaz a effets de serre.

Ne trouvez pas que la présence de micro-plastiques dans l'eau est un autre problème important pour notre survie aussi?

Alexandre B

Bonjour Alexandre,

Effectivement, l'utilisation de cultures croisées pourraient être une solution. Cependant, cela doit aussi se traduire par un changement de nos habitudes alimentaire. La consommation de viande et les élevages bovins sont bien plus responsables de la dégradation de notre Terre que l'agriculture (Beaucoup de végétaux sont destinés à l'alimentation de ces élevages plutôt qu'à l'Homme).
De plus, afin de répondre à ta deuxième question, oui la présence de micros-plastique dans l'eau est un problème pour notre survie. En effet, d'une part l'ingurgitation de cette eau par l'homme est dangereuse et d'autre part, car l'ingurgitation de ces eaux par d'autre organismes vivants destiné à la consommation pourrait aussi se retrouver par la suite chez une personne et donc la nuire.  

Merci pour ton message
Cordialement.

Romain L M S2
Utilisateur

Messages : 11
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Anya1S le Lun 13 Mai 2019 - 17:20

Yasser DS2 a écrit:Bonjour Anya,
Tout d’abord, merci pour le compliment. Ensuite dans l’article nous ne disons pas qu’augmenté la production est une solution au contraire, ça serait synonyme de nombreux problèmes écologiques et nous n’avons jamais défendu ce point de vue. Une solution pouvant être proposé serait d’exporter certaine de nos denrées -sans augmenté la production car toutes les semaines des tonnes de nourriture encore bonne sont jeté- dans des pays dans le besoin sauf que cette solution à un grands nombre de points négatifs, tout d’abord la pollution liée au transport serait accrue, la distribution pourrait être bloqué par des entreprises y voyant une perte de marge et ainsi de suite. Merci pour ta question,

Yasser.

Bonjour Yasser, merci pour ta réponse. En effet je pense que l'exportation serait une bonne solution afin de réduire les problèmes alimentaires mondiaux. Cependant ne pensez-vous pas que ceci peut provoquer des problèmes par rapport à la fraîcheur des aliments, surtout si les pays impliqués dans l'échange sont loin l'un de l'autre.
De plus, connaissez-vous des solutions pour réduire le nombre de points négatifs liés à l'exportation?
Anya

Anya1S
Utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 06/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Yasser DS2 le Lun 13 Mai 2019 - 17:54

Anya1S a écrit:
Yasser DS2 a écrit:Bonjour Anya,
Tout d’abord, merci pour le compliment. Ensuite dans l’article nous ne disons pas qu’augmenté la production est une solution au contraire, ça serait synonyme de nombreux problèmes écologiques et nous n’avons jamais défendu ce point de vue. Une solution pouvant être proposé serait d’exporter certaine de nos denrées -sans augmenté la production car toutes les semaines des tonnes de nourriture encore bonne sont jeté- dans des pays dans le besoin sauf que cette solution à un grands nombre de points négatifs, tout d’abord la pollution liée au transport serait accrue, la distribution pourrait être bloqué par des entreprises y voyant une perte de marge et ainsi de suite. Merci pour ta question,

Yasser.

Bonjour Yasser, merci pour ta réponse. En effet je pense que l'exportation serait une bonne solution afin de réduire les problèmes alimentaires mondiaux. Cependant ne pensez-vous pas que ceci peut provoquer des problèmes par rapport à la fraîcheur des aliments, surtout si les pays impliqués dans l'échange sont loin l'un de l'autre.
De plus, connaissez-vous des solutions pour réduire le nombre de points négatifs liés à l'exportation?
Anya

Bonjour Anya, pour ce qui est de la fraîcheur ce n'est pas un problème car de nombreux aliments nous proviennent d'Asie ou d'Europe et ils ne sont pas pour autant mauvais. Ensuite des solutions pour réduire les points négatifs liés à l'exportation, pour nous pays développer, seraient de consommer local, des légumes ou fruits de saison.

Yasser DS2
Utilisateur

Messages : 3
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Tamara K S2 le Mar 14 Mai 2019 - 14:06

Bonjour,

Si je comprends bien, la production quantitative ne présente que des conséquences négatives. Mais n'est-elle pas bénéfiques pour l'économie des pays qui la pratiquent? Si oui cela pourrait expliquer le manque de sensibilisation concernant la modification des habitudes de vie de la population.

Par ailleurs, le mouvement vegan/végétarien ne cesse de se propager depuis quelques années.
Pensez-vous qu'adopter le véganisme serait une solution raisonnable pour résoudre le problème l'élevage intensif?

Cordialement,
Tamara.

Tamara K S2
Utilisateur

Messages : 5
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Romain L M S2 le Sam 18 Mai 2019 - 0:24

Tamara K S2 a écrit:Bonjour,

Si je comprends bien, la production quantitative ne présente que des conséquences négatives. Mais n'est-elle pas bénéfiques pour l'économie des pays qui la pratiquent? Si oui cela pourrait expliquer le manque de sensibilisation concernant la modification des habitudes de vie de la population.

Par ailleurs, le mouvement vegan/végétarien ne cesse de se propager depuis quelques années.
Pensez-vous qu'adopter le véganisme serait une solution raisonnable pour résoudre le problème l'élevage intensif?

Cordialement,
Tamara.

Bonjour Tamara,

Pour répondre à ta question: Oui, la productivité quantitative est bénéfique pour l'économie d'un pays. Cependant, lorsque l'on s'intéresse au cas du Brésil qui est à la fois un pays encore en développement ainsi qu'un des pays où l'on produit le plus de viande bovine, on se rend compte qu'il y a un problème. Certes ces élevages permettent au pays de s'enrichir, mais à quel prix ? Celui de la déforestation et la destruction du plus grand réservoir de biodiversité au monde (la jungle Amazonienne) ainsi qu'une forte participation au réchauffement climatique. Est-ce vraiment raisonnable ?

De plus, pour répondre à ta deuxième question:  Oui, je pense qu'adopter de nouvelles habitudes alimentaires axé sur le véganisme (voire le végétalisme ce qui permettrait aussi de réduire d'autres types d'élevage comme les élevages ovins) pourrait être une solution. Il faut savoir qu'une grande partie de la nourriture végétale produite est justement redistribuée pour nourrir ces types d'élevages qui comme évoqué dans l'article créent de graves problèmes de pollution. Paradoxalement, le problème de cette solution est que peu des personnes qui mangent de la viande sont capables ou ont le désir de changer leurs habitudes alimentaires or, la plupart de ces gens sont issus de pays développés sur lesquelles les pays en développement vont calquer leur mode de vie. Heureusement, d'autres solution existe. En effet, comme je l'ai suggérer sur l'article ''les OGM : Un danger global ?'' on pourrait théoriquement créer des aliments hyper-nutritifs à base de végétaux ayant le même goût, la même texture et odeur que des aliments dit ''naturel'' ce qui nous permettrait de ne plus avoir besoins d'élevages.

Merci pour tes questions très intéressantes et d'avoir pris le temps de lire notre article.

Cordialement Romain.

Romain L M S2
Utilisateur

Messages : 11
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Ernest

Message  Ernest Saba 1ereS2 le Sam 18 Mai 2019 - 12:43

Bonjour Yasser et Romain ,
Je tiens a vous dire que votre article est tres interessant , tres bien structure et enrichissant.
Or , dans la toute premiere partie de votre article , vous dites que l'elevage des bouzins (qui est essentiel a la production quantitative ) represente 18% de l'emission de gaz a effet de serre , donc est nefaste au concept de developpement durable mais surtout empire la situation du rechauffement climatique.
Avez-vous des solutions a proposer qui permettent "d'ameliorer" la production quantitative dans ce domaine , sachant que ceci a un impact sur l'economie de certaines regions?
Merci,
Ernest

Ernest Saba 1ereS2
Utilisateur

Messages : 8
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Anya1S le Sam 18 Mai 2019 - 14:11

Yasser DS2 a écrit:
Anya1S a écrit:
Yasser DS2 a écrit:Bonjour Anya,
Tout d’abord, merci pour le compliment. Ensuite dans l’article nous ne disons pas qu’augmenté la production est une solution au contraire, ça serait synonyme de nombreux problèmes écologiques et nous n’avons jamais défendu ce point de vue. Une solution pouvant être proposé serait d’exporter certaine de nos denrées -sans augmenté la production car toutes les semaines des tonnes de nourriture encore bonne sont jeté- dans des pays dans le besoin sauf que cette solution à un grands nombre de points négatifs, tout d’abord la pollution liée au transport serait accrue, la distribution pourrait être bloqué par des entreprises y voyant une perte de marge et ainsi de suite. Merci pour ta question,

Yasser.

Bonjour Yasser, merci pour ta réponse. En effet je pense que l'exportation serait une bonne solution afin de réduire les problèmes alimentaires mondiaux. Cependant ne pensez-vous pas que ceci peut provoquer des problèmes par rapport à la fraîcheur des aliments, surtout si les pays impliqués dans l'échange sont loin l'un de l'autre.
De plus, connaissez-vous des solutions pour réduire le nombre de points négatifs liés à l'exportation?
Anya

Bonjour Anya, pour ce qui est de la fraîcheur ce n'est pas un problème car de nombreux aliments nous proviennent d'Asie ou d'Europe et ils ne sont pas pour autant mauvais. Ensuite des solutions pour réduire les points négatifs liés à l'exportation, pour nous pays développer, seraient de consommer local, des légumes ou fruits de saison.
Bonjour Yasser,
merci de ta réponse. Cependant il me semble que cette technique pour réduire l'exportation ne fonctionne que dans les pays chauds car pendant l'hiver dans les pays froids il n'y a pas de fruits ou légumes de saison.
Qu'elle alternative proposez-vous?
Anya

Anya1S
Utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 06/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  MaxLS1 le Sam 18 Mai 2019 - 15:35

Romain L M S2 a écrit:Les conséquences de la productivité quantitative


En 2010, plus de 765 millions de personnes souffraient de malnutrition selon la FAO (Food and Agriculture Organisation).                
Pour subvenir aux besoins alimentaires en constante croissance et vaincre la malnutrition dans le monde, l’humanité se doit de produire toujours plus de nourriture. Malheureusement, cette lutte engendre aussi des conséquences néfastes au niveau environnemental. Nous nous demandons donc :
Quelles sont les conséquences environnementales de cette productivité quantitative ? Afin d’y répondre, nous parlerons dans un premier temps de La productivité quantitative puis dans un second temps, de la Mondialisation de ces denrées alimentaires.  


Productivité quantitative


La productivité quantitative a pour but premier de produire un maximum de denrées alimentaire afin de subvenir aux besoins alimentaires. Cette productivité se caractérise d’une part par l’élevage de masse comme en Amérique latine avec les élevages bovins où 70% des terres boisées d’Amazonie ont été remplacées par des espaces de pâturage permettant de produire de la viande, du lait, de la graisse, des abats, des peaux etc. Malheureusement, bien que ce type d’élevage soit source de matières et de denrées alimentaire indispensable, elle contribue aussi grandement au réchauffement climatique de par la production de gaz à effet de serre, la déforestation ou même la contamination d’eaux.  En effet, l’élevage bovin serait responsable selon la FAO de «18 pour cent des émissions des gaz à effet de serre, soit plus que les transports » et consommerait 8% des ressources d’eau planétaire.

Les conséquences de la productivité quantitative 323894-1-fre-FR-Des-bacteries-resistantes-aux-antibiotiques-dans-de-la-viande-aux-Etats-Unis

La productivité quantitative se traduit aussi bien par la présence d’agrosystèmes intensifs axé sur la production végétale (Agriculture intensive). Les agrosystèmes intensifs sont des écosystèmes artificiellement modifiés et conçus (encore une fois) pour subvenir aux besoins alimentaires de l’Homme. Dans le monde, 2/3 des terres agricoles sont destinées à l’élevage. Paradoxalement, il faut 12 à 25 kg de végétaux pour 1kg de bœuf. Théoriquement parlant, réduire notre consommation de viande pour ensuite redirigée la nourriture végétale pour l’Homme serait donc une solution pour pouvoir nourrir la population mondiale. Cependant, nous parlons ici d’agriculture intensive qui elle, peut aussi avoir des conséquences néfastes sur l’environnement de par l’utilisation de pesticides qui nuirait à la qualité des sols, au cycle de la qualité de l’eau et même aux microfaunes contenues dans les sols. Cependant, l’impact reste relativement moins important au niveau planétaire.  


Les conséquences de la productivité quantitative Public-health-pesticides-adjuvants-false-safety-profile-1

La Mondialisation de ces denrées alimentaires


Comme évoqué plus tôt, la population mondiale atteint un taux de 7,5 milliards d’êtres humains et il est difficile pour certaines populations de se nourrir et ce, sans compter les privations qu’on pourrait demander à la population dans le futur. Car, avec les projections que nous avons, même dans les cas les moins favorables, la population ne fera qu’augmenter. Nous devons alors faire face à la réalité: nous ne pourrons pas nourrir tout le monde et ce, même si les ressources actuelles restent comme elles sont à moins que les populations des pays développés changent leurs habitudes alimentaires (à savoir consommer moins de viande). Malheureusement, les groupes de personnes désirant changer leurs habitudes alimentaires restent moindre comparaît à la masse de population voulant garder les habitudes alimentaires actuelles ce qui nous force à constater que la malnutrition dans le monde ne cessera d’augmenter puisque parallèlement, les ressources planétaires diminueront très certainement elles aussi.  


Les conséquences de la productivité quantitative Ob_998be7_ob-32861c-projection-onu-graphique-201



Enfin, afin de nourrir les populations nécessitant de la nourriture, il faut importer les denrées alimentaires provenant d’autres pays. Malheureusement les conséquences du commerce international sur l’environnement sont belles et bien réelles et se traduit par une pollution de l’air et de la mer ce qui impacte la biodiversité de l’océan en chamboulent l’équilibre de la faune et de la flore et en suscitant le déplacement d’espèces qui elles même peuvent menacer les espaces locales d’un milieu.


Finalement, nous pouvons donc conclure que les conséquences environnementales de la production quantitative se traduisent par une pollution globale de la planète dû à : un élevage intensif qui produit des gaz à effet de serre, cause la déforestation et contamine les eaux ; l’utilisation de pesticide qui nuit la qualité du sol, du cycle de l’eau et la microfaune; les importations/Exportations qui porte préjudice à l’équilibre de la faune et de la flore océanique. Nous pourrions dès à présent nous interroger sur les points forts et les points faibles que présente A contrario la productivité qualitative.


Les conséquences de la productivité quantitative Mareenoire

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture#Production_agricole
https://www.planetoscope.com/elevage-viande/512-consommation-de-nourriture-par-une-vache.html
http://veganimpact.com/pourquoi-etre-vegan/pour-la-planete/
https://www.ledevoir.com/societe/environnement/526777/la-fao-s-inquiete-du-manque-d-information-sur-la-pollution-des-sols
https://www.viande.info/elevage-viande-sous-alimentation
https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_intensive#En_productions_v%C3%A9g%C3%A9tales
http://www.fao.org/ag/fr/magazine/0612sp1.htm
https://www.planetoscope.com/mortalite/32-nombre-de-deces-dus-a-la-malnutrition-dans-le-monde.html

Bonjour Romain, ton article est, je trouve, bien construit mais j'ai une question.
Nous savons que la nourriture produite mondialement est principalement utilisée pour les pays riches. Pense tu qu'en développant la qualité de l'alimentation (aliments bio, plus savoureux, plus nutritifs) permettrait de diminuer la quantité utilisé et ainsi la répartir plus équitablement ou cela restera dans les moeurs d'en utiliser énormément et de continuer de polluer notre planète?
Merci d'avance pour ta réponse.
Max L

MaxLS1
Utilisateur

Messages : 9
Date d'inscription : 06/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Urgence

Message  ElsaY1S2 le Dim 19 Mai 2019 - 20:52

Romain L M S2 a écrit:
Baudry 1S2 a écrit:Salut,
Déjà c'est un très bon article qui reflète bien les problèmes alimentaires dans le monde. Même si votre artcile est assez complet j'aurai tout de même une question. Auriez vous ders solutions à proposer pour ce problème mondial?  

Bonjour Baudry,

Afin de résoudre ce problème de grande envergure, plusieurs solutions s'offrent à nous: Nous pourrions dans un premier temps envisager un changement des habitudes alimentaires (manger moins de viande) ce qui réduirait la nécessité des élevages bovins et donc réduirait aussi la déforestation de l'Amazonie et le réchauffement climatique. Dans un second temps, nous pourrions aussi envisager d'encourager les populations à consommer des produits locaux et/ou biologiques ce qui réduirait aussi la pollution des milieux marins et/ou terrestres. Bien sûr, ces solutions ne sont pas les seules existantes.

Merci pour ton commentaire
Cordialement.

Bonjour Romain,
L’article que toi et Yasser avez ecrit traite d’un sujet tres interessant.
J’aimerai revenir a ta discussion avec Baudry.
Jaimerai avoir ton avis sur l’urgence de notre situation: penses-tu que ces solutions sont a adopter de facon stricte des a present? Pour ma part, je pense qu’il est temps d’agir au plus vite possible. En effet, dapres un article publie dans le journal en ligne la presse (nomme “urgence climatique: le monde appele a faire plus et plus vite”), “pour rester sous +1,5degres celsius, il faudrait que les emissions de CO2 soient reduites de pres de 50% d’ici a 2030 par rapport a 2013, selon le Giec”. Cela temoigne donc du fait que nous parlons de consequences qui vont se faire remarquer a court terme et bientot. Enfin, je pense qu’il serait lache de notre part de ne pas agir pour le futur de notre planete et de nos generations qui suivent, etant tres au courant de la gravite de la situation.

Merci de me faire part de ton point de vue,


Elsa Younes, 1S2.

ElsaY1S2
Utilisateur

Messages : 11
Date d'inscription : 30/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les conséquences de la productivité quantitative Empty Re: Les conséquences de la productivité quantitative

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum