L’agriculture et la santé de l'Homme

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  YaelleS1 le Sam 29 Avr 2017 - 9:51


Merci encore pour ta réponse développée Sarah,

Le cas de l'île de Cuba est très particulier quant à l'utilisation de pesticides. Depuis 1990, ce pays n'utilise plus de pesticides puisque l'URSS n'était pas en mesure leur en fournir suffisamment. Et depuis cela, la production agricole du pays aurait fortement augmenté: en 2014 elle a atteint 7 200 tonnes soit 23.3 millions de dollars.
Depuis l'abandon de l'utilisation de pesticides, l'apiculture s'est beaucoup amélioré. Je tiens à rappeler que les abeilles sont à la base de l'agriculture car elles assurent une continuation de l'espèce en permettant la fécondation des plantes grâce au pollen, mais celles-ci sont fortement menacées par les pesticides.
À Cuba, les abeilles sans pesticides sont désormais en meilleure forme et peuvent produire plus que des abeilles traitées aux pesticides, elles peuvent produire jusqu'à 45kg de miel par ruche, contre la France qui produit moins de la moitié en miel par ruche.
De plus, le taux de mortalité des abeilles est en diminution à Cuba et autres régions protégées des pesticides, le taux est proche de 5%, alors qu'en France ( utilisant des pesticides), ce taux serait de 35 à 40%.
Les abeilles cubaines sont donc en bien meilleure santé et ont bien des meilleurs rendements que les abeilles sursolicitées par les pesticides.


Le cas du Burkina Faso, un des pays les plus pauvres du monde, est aussi intéressant à aborder. L'agriculture du Burkina Faso repose sur la culture de coton.
Les agriculteurs burkinabés ont laissé tomber l'agriculture de coton OGM Monsanto car après 7ans (2016), la qualité du coton s'est beaucoup dégradée et les prix de vente aussi. Les nouvelles semences sans OGM demandent du travail certes, mais la qualité du coton est  devenue bien meilleure et les rendements aussi en peu de temps. Les agriculteurs peuvent donc se faire plus de profits.


Ainsi d'après vous quelle serait l'agriculture la mieux adaptée pour répondre aux besoins de l'Homme (soit 9 milliards d'individus) tout en préservant sa santé et l'environnement? Faudrait-il faire un retour en arrière et laisser tomber la consommation excessive de produits chimiques?

Merci d'avance,
Yaëlle


source: http://positivr.fr/abeilles-cuba-pesticides-miel/
http://positivr.fr/ogm-coton-monsanto-burkina-faso/
avatar
YaelleS1
Utilisateur

Messages : 21
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  SarahS1 le Sam 29 Avr 2017 - 12:24

YaelleS1 a écrit:
Merci encore pour ta réponse développée Sarah,

Le cas de l'île de Cuba est très particulier quant à l'utilisation de pesticides. Depuis 1990, ce pays n'utilise plus de pesticides puisque l'URSS n'était pas en mesure leur en fournir suffisamment. Et depuis cela, la production agricole du pays aurait fortement augmenté: en 2014 elle a atteint 7 200 tonnes soit 23.3 millions de dollars.
Depuis l'abandon de l'utilisation de pesticides, l'apiculture s'est beaucoup amélioré. Je tiens à rappeler que les abeilles sont à la base de l'agriculture car elles assurent une continuation de l'espèce en permettant la fécondation des plantes grâce au pollen, mais celles-ci sont fortement menacées par les pesticides.
À Cuba, les abeilles sans pesticides sont désormais en meilleure forme et peuvent produire plus que des abeilles traitées aux pesticides, elles peuvent produire jusqu'à 45kg de miel par ruche, contre la France qui produit moins de la moitié en miel par ruche.
De plus, le taux de mortalité des abeilles est en diminution à Cuba et autres régions protégées des pesticides, le taux est proche de 5%, alors qu'en France ( utilisant des pesticides), ce taux serait de 35 à 40%.
Les abeilles cubaines sont donc en bien meilleure santé et ont bien des meilleurs rendements que les abeilles sursolicitées par les pesticides.


Le cas du Burkina Faso, un des pays les plus pauvres du monde, est aussi intéressant à aborder. L'agriculture du Burkina Faso repose sur la culture de coton.
Les agriculteurs burkinabés ont laissé tomber l'agriculture de coton OGM Monsanto car après 7ans (2016), la qualité du coton s'est beaucoup dégradée et les prix de vente aussi. Les nouvelles semences sans OGM demandent du travail certes, mais la qualité du coton est  devenue bien meilleure et les rendements aussi en peu de temps. Les agriculteurs peuvent donc se faire plus de profits.


Ainsi d'après vous quelle serait l'agriculture la mieux adaptée pour répondre aux besoins de l'Homme (soit 9 milliards d'individus) tout en préservant sa santé et l'environnement? Faudrait-il faire un retour en arrière et laisser tomber la consommation excessive de produits chimiques?

Merci d'avance,
Yaëlle


source: http://positivr.fr/abeilles-cuba-pesticides-miel/
http://positivr.fr/ogm-coton-monsanto-burkina-faso/

Bonjour Yaelle,


Je pense que, l'agriculture la mieux adaptée afin de pouvoir répondre aux besoins de 9 milliards d'individus tout en préservant sa santé et l'environnement, est l'agriculture raisonnée.
L'agriculture raisonnée fait référence à une gestion des pratiques agricoles tenant compte de la protection des écosystèmes (donc de l'environnement), de la maîtrise des risques sanitaires, de la sécurité au travail et du bien-être animal.
L’agriculture raisonnée cherche à trouver un équilibre entre les objectifs de productivité de l’agriculture moderne conventionnelle et les contraintes d’une agriculture respectueuse de l’environnement. Elle tend par là à se rapprocher de l’agriculture biologique sans toutefois en adopter toutes les contraintes et donc sans pouvoir en revendiquer le sigle ou le nom. Un agriculteur raisonné utilisera par exemple un peu d’engrais chimique à certaines périodes de l’année alors que l’agriculteur biologique, lui, se l’interdit complètement. L'agriculture raisonnée n'exclut pas complètement les OGM. D’une manière générale, les pratiques de l’agriculture raisonnée sont définies dans un cadre élaboré en concertation entre spécialistes de l'agriculture, de l'agro-alimentaire, de l'environnement, de la distribution, et représentants des consommateurs .
Je pense qu'il faut pratiquer l'agriculture raisonnée, car elle mêle des principes de l’agriculture biologique comme de celle productiviste et permettra donc de bénéficier du meilleur des deux méthodes, tout en éliminant leurs mauvais aspects et parce que même si elle utilise les pesticides et les OGM ont des impacts négatifs, elle en utilise mais en dose très limitée, donc il y a pas ou peu d'impact négatif.

Merci pour ta question, cependant je veux bien savoir ce que toi t'en pense. Smile




http://www.futura-sciences.com/planete/definitions/developpement-durable-agriculture-raisonnee-11826/
http://www.econovateur.com/rubriques/savoirplus/abcdaire/agrirais.shtml


Dernière édition par SarahS1 le Lun 1 Mai 2017 - 0:39, édité 1 fois

SarahS1
Utilisateur

Messages : 23
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  Sarah S2 le Sam 29 Avr 2017 - 19:42

SarahS1 a écrit:
Sarah S2 a écrit:Bonjour Sarah et Nine,
Je me permets d’intervenir dans votre débat avec Shayla car il m’intéresse. Je pense que quelque soit les précautions prises par l’agriculteur et les consommateurs, le risque de contamination sera toujours présent. Que pensez-vous donc de l’utilisation de pesticides chimiques de synthèse considérés comme des pesticides «plus vert », c’est à dire ayant un impact moins important sur l’environnement et plus rapidement biodégradables? Leur impact sur la santé est-il négligeable?
Merci d’avance pour votre réponse.
Sarah Oussaid.

Bonjour Sarah,

Je trouve que ta question est très intéressante, car je n'ai jamais entendu parler de pesticides chimiques de synthèse. Cependant je ne trouve pas assez d'information, qui pourront m'informer plus dessus, mais de ce que j'ai appris, les pesticides chimiques de synthèse s'appuient sur les progrès de la bioinformatique, qui est un champ de recherche multi-disciplinaire où travaillent des biologistes, médecins, informaticiens, mathématiciens, physiciens et bioinformaticiens, dans le but de résoudre un problème scientifique posé par la biologie. Ils s'appuient aussi sur les progrès de la chimie, c'est-à-dire, qu'ils veulent réduire et éliminer l'usage ou la génération de substances néfastes pour l'environnement respectueuses de l'environnement. Et finalement ils s'appuient sur les progrès de la toxicologie des pesticides, c'est-à-dire le développement de nouvelles cibles biochimiques, et de cultures génétiquement modifiées qui permettraient  de réduire la quantité et la variété des pesticides appliqués.
Donc d'après les informations que j'ai obtenu, je pense que les pesticides chimiques de synthèse sont des éléments positifs et qui pourront peut-être remplacer les pesticides, puisqu'ils n'ont pas d'impacts négatifs sur l'environnement, et au contraire ils veulent protéger l'environnement.
Au niveau de leur impact sur la santé, je n'ai rien trouvé qui pourrait m'aider à te répondre, mais d'après mon raisonnement, comme les pesticides chimiques de synthèse sont des pesticides, je pense quand même qu'ils peuvent être mauvais pour la santé, car ils s'appuient plus sur un impact positif de l'environnement, que de la santé.

Voilà, j'espère avoir répondu à ta question, malgré le peu d'informations que j'ai obtenu. Cependant je veux bien savoir ce que toi t'en pense.
Merci Smile
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pesticide

Bonsoir les filles,
Merci pour votre réponse. Je comprends qu’elle demeure incomplète vu les informations réduites mises à disposition concernant les pesticides naturels ou biologiques. Selon mes recherches, ces derniers sont utilisés en agriculture biologique et ne sont pas forcément anodins. Il ne faut pas confondre « anodin » et « sans danger », mais ces pesticides demeurent moins dangereux que les pesticides chimiques, déjà de par leur dégradation rapide. (source : https://sauvonsleclimat.org/climat-environnement/gaz-a-effet-de-serre/impact-du-changement-climatique-et-adaptation-de-lagriculture.html ). Comme vous le dites si bien, et je suis d’accord avec vous, leur impact sur l’environnement est certes positif mais on ne connaît pas leur  impact réel sur la santé dû au manque d’études répertoriées. De ce fait on peut extrapoler en disant que cela reste des pesticides donc il devrait y avoir un impact négatif sur la santé. À suivre…
Aussi une autre petite question me vient à l’esprit par rapport à l’agriculture de conservation qui serait meilleure pour la santé : quel pourcentage occupe t-elle par rapport aux autres types d’agricultures?  
Merci,
Bonne nuit  Smile
Sarah Oussaid.

Sarah S2
Utilisateur

Messages : 30
Date d'inscription : 31/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  Nine S1 le Sam 29 Avr 2017 - 20:38

Bonsoir Sarah Oussaid,
À travers mes recherches j'ai trouvé qu'au Canada 26% de l'agriculture est faite avec le travail des sols, 46% sans travail des sols et 28% est une agriculture conventionnelle . Malheureusement je ne parviens pas à obtenir des données spécifiques sur l'agriculture de conservation par rapport aux autres à l'échelle mondiale.
Cependant j'ai trouvé que l'agriculture de conservation occupe 7% des surfaces agricoles dans le monde. Avec 84.6% de cette surface sur le continent Américain, 11.5% en Australie et la Nouvelle Zélande réunis, puis enfin les 3.9% restant en Asie, Afrique et Europe réunis.

J'espère t'avoir bien répondu
Bonne nuit, Very Happy
Nine
avatar
Nine S1
Utilisateur

Messages : 20
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  YaelleS1 le Dim 30 Avr 2017 - 0:14

SarahS1 a écrit:
YaelleS1 a écrit:
Merci encore pour ta réponse développée Sarah,

Le cas de l'île de Cuba est très particulier quant à l'utilisation de pesticides. Depuis 1990, ce pays n'utilise plus de pesticides puisque l'URSS n'était pas en mesure leur en fournir suffisamment. Et depuis cela, la production agricole du pays aurait fortement augmenté: en 2014 elle a atteint 7 200 tonnes soit 23.3 millions de dollars.
Depuis l'abandon de l'utilisation de pesticides, l'apiculture s'est beaucoup amélioré. Je tiens à rappeler que les abeilles sont à la base de l'agriculture car elles assurent une continuation de l'espèce en permettant la fécondation des plantes grâce au pollen, mais celles-ci sont fortement menacées par les pesticides.
À Cuba, les abeilles sans pesticides sont désormais en meilleure forme et peuvent produire plus que des abeilles traitées aux pesticides, elles peuvent produire jusqu'à 45kg de miel par ruche, contre la France qui produit moins de la moitié en miel par ruche.
De plus, le taux de mortalité des abeilles est en diminution à Cuba et autres régions protégées des pesticides, le taux est proche de 5%, alors qu'en France ( utilisant des pesticides), ce taux serait de 35 à 40%.
Les abeilles cubaines sont donc en bien meilleure santé et ont bien des meilleurs rendements que les abeilles sursolicitées par les pesticides.


Le cas du Burkina Faso, un des pays les plus pauvres du monde, est aussi intéressant à aborder. L'agriculture du Burkina Faso repose sur la culture de coton.
Les agriculteurs burkinabés ont laissé tomber l'agriculture de coton OGM Monsanto car après 7ans (2016), la qualité du coton s'est beaucoup dégradée et les prix de vente aussi. Les nouvelles semences sans OGM demandent du travail certes, mais la qualité du coton est  devenue bien meilleure et les rendements aussi en peu de temps. Les agriculteurs peuvent donc se faire plus de profits.


Ainsi d'après vous quelle serait l'agriculture la mieux adaptée pour répondre aux besoins de l'Homme (soit 9 milliards d'individus) tout en préservant sa santé et l'environnement? Faudrait-il faire un retour en arrière et laisser tomber la consommation excessive de produits chimiques?

Merci d'avance,
Yaëlle


source: http://positivr.fr/abeilles-cuba-pesticides-miel/
http://positivr.fr/ogm-coton-monsanto-burkina-faso/

Bonjour Yaelle,


Je pense que, l'agriculture la mieux adaptée afin de pouvoir répondre aux besoins de 9 milliards d'individus tout en préservant sa santé et l'environnement, est l'agriculture raisonnée.
L'agriculture raisonnée fait référence à une gestion des pratiques agricoles tenant compte de la protection des écosystèmes (donc de l'environnement), de la maîtrise des risques sanitaires, de la sécurité au travail et du bien-être animal.
L’agriculture raisonnée cherche à trouver un équilibre entre les objectifs de productivité de l’agriculture moderne conventionnelle et les contraintes d’une agriculture respectueuse de l’environnement. Elle tend par là à se rapprocher de l’agriculture biologique sans toutefois en adopter toutes les contraintes et donc sans pouvoir en revendiquer le sigle ou le nom. Un agriculteur raisonné utilisera par exemple un peu d’engrais chimique à certaines périodes de l’année alors que l’agriculteur biologique, lui, se l’interdit complètement. L'agriculture raisonnée n'exclut pas complètement les OGM. D’une manière générale, les pratiques de l’agriculture raisonnée sont définies dans un cadre élaboré en concertation entre spécialistes de l'agriculture, de l'agro-alimentaire, de l'environnement, de la distribution, et représentants des consommateurs .
Je pense qu'il faut pratiquer l'agriculture raisonnée, car elle mêle des principes de l’agriculture biologique comme de celle productiviste et permettra donc de bénéficier du meilleur des deux méthodes, tout en éliminant leurs mauvais aspects et parce que même si elle utilise les pesticides et les OGM ont des impacts négatifs, elle en utilise mais en dose très limitée, donc il y a pas ou peu d'impact négatif.

Merci pour ta question, cependant je veux bien savoir ce que toi t'en pense. Smile




http://www.futura-sciences.com/planete/definitions/developpement-durable-agriculture-raisonnee-11826/
http://www.econovateur.com/rubriques/savoirplus/abcdaire/agrirais.shtml


Bonjour Sarah,

Personnellement, je crois qu'un 'retour en arrière' serait la meilleure des solutions. Il me semble que l'arrêt presque radical de pesticides et d'OGM permettrait à la terre de se régénérer et de se remettre en forme pour faire de meilleures cultures. Comme on a pu le voir dans les exemples que j'ai donnés plus haut. La Terre devrait reprendre ses droits. Les cultures devraient être adaptées au pays, donc si le climat est chaud et sec, les cultures devraient être celle de coton comme au Burkina Faso par exemple. L'idéal serait que chaque pays devienne autonome vis-à-vis de son agriculture: les gros producteurs devraient ralentir la production pour ne pas épuiser leurs sols et laisser les pays-consommateurs produire eux-même une partie des besoins alimentaires de sa population. Cependant il pourrait être possible de mettre cette politique en place et ajouter le droit aux pays aux climats difficiles ou en situations compliquées ( ex: guerre) de se faire alimenter par des pays ayant des terres produisant en surplus. Cela permettrait aussi de réduire les gaspillage des pays développés qui ont tendance à trop acheter mais sans tout consommer. Les cultures productivistes seraient aussi stoppées et les gaz émis pour l'agriculture destinée à l'élevage serait moindres. Les seuls gaz émis proviendraient des machines agricoles. Les animaux seraient donc mieux traités et non en 'usines' entassés pour être tués en masse.


L'agriculture raisonnée peut tout à fait faire partie de ce projet: il faudrait choisir sur quelles espèces utiliser des OGM et sur lesquelles il serait possible d'utiliser des pesticides.
Des scientifiques devraient réfléchir aux conditions optimales de croissance de chaque espèce qui est la base de l'alimentation du pays, comme par exemple pour le maïs dans le cas du Mexique. Pour ainsi décider si la plante doit pousser en serre ou en exétrieur, quelles conditions de lumière et d'humidité sont les meilleures...
Les aliments-piliers de chaque pays devraient, en principe, capables de pousser dans le pays-consommateur.

Cela permettrait une agriculture plus respectueuse de l'environnement et permettant à chacun de manger correctement avec les nutriments nécessaires. Et ce système permettrait de faire régresser l'obésité et les carences puisque les populations auraient moins de choix ( dans les pays riches) et plus de choix (dans les moins développés.). Cela amènerait donc à une agriculture en harmonie entre l'Homme et la Nature dans le cadre de l'agriculture.

C'est un plaisir de débattre avec vous
Yaëlle
avatar
YaelleS1
Utilisateur

Messages : 21
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  SarahS1 le Dim 30 Avr 2017 - 12:07

YaelleS1 a écrit:


Bonjour Sarah,

Personnellement, je crois qu'un 'retour en arrière' serait la meilleure des solutions. Il me semble que l'arrêt presque radical de pesticides et d'OGM permettrait à la terre de se régénérer et de se remettre en forme pour faire de meilleures cultures. Comme on a pu le voir dans les exemples que j'ai donnés plus haut. La Terre devrait reprendre ses droits. Les cultures devraient être adaptées au pays, donc si le climat est chaud et sec, les cultures devraient être celle de coton comme au Burkina Faso par exemple. L'idéal serait que chaque pays devienne autonome vis-à-vis de son agriculture: les gros producteurs devraient ralentir la production  pour ne pas épuiser leurs sols et laisser les pays-consommateurs produire eux-même une partie des besoins alimentaires de sa population. Cependant il pourrait être possible de mettre cette politique en place et ajouter le droit aux pays aux climats difficiles ou en situations compliquées ( ex: guerre) de se faire alimenter par des pays ayant des terres produisant en surplus. Cela permettrait aussi de réduire les gaspillage des pays développés qui ont tendance à trop acheter mais sans tout consommer. Les cultures productivistes seraient aussi stoppées et les gaz émis pour l'agriculture destinée à l'élevage serait moindres. Les seuls gaz émis proviendraient des machines agricoles. Les animaux seraient donc mieux traités et non en 'usines' entassés pour être tués en masse.


L'agriculture raisonnée peut tout à fait faire partie de ce projet: il faudrait choisir sur quelles espèces utiliser des OGM et sur lesquelles il serait possible d'utiliser des pesticides.
Des scientifiques devraient réfléchir aux conditions optimales de croissance de chaque espèce qui est la base de l'alimentation du pays, comme par exemple pour le maïs dans le cas du Mexique. Pour ainsi décider si la plante doit pousser en serre ou en exétrieur, quelles conditions de lumière et d'humidité sont les meilleures...
Les aliments-piliers de chaque pays devraient, en principe, capables de pousser dans le pays-consommateur.

Cela permettrait une agriculture plus respectueuse de l'environnement et permettant à chacun de manger correctement avec les nutriments nécessaires. Et ce système permettrait de faire régresser l'obésité et les carences puisque les populations auraient moins de choix ( dans les pays riches) et plus de choix (dans les moins développés.). Cela amènerait donc à une agriculture en harmonie entre l'Homme et la Nature dans le cadre de l'agriculture.

C'est un plaisir de débattre avec vous
Yaëlle

Bonjour Yaelle,

Je suis tout à fait d'accord avec toi, je pense que tout ce que tu dis est vrai et que peut-être qu'un retour en arrière comme tu dis, serait aussi une bonne solution.

Merci pour avoir débattu avec nous et pour avoir apporter des connaissances et des informations intéressantes.
Sarah Smile

SarahS1
Utilisateur

Messages : 23
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  EvgenyS1 le Dim 30 Avr 2017 - 21:35

Bonjour Nine et Sarah,

J’ai trouvé votre article très intéressant et en plus ça correspond à notre sujet avec Victor.

Du coup, je me suis pose une question, vu que vous voulez passer à l’agriculture biologique et écologique, vous ne pensez pas que la quantité des aliments diminuera, car les OGM et les pesticides permettent d’avoir plus de récolte en le protégeant etc. ? L’enlèvement de tous ces facteurs de protection peut mettre en risque la stabilité alimentaire en Europe ou bien dans les autres pays comme Etats-Unis et Canada, qu’en pensez-vous ?

Merci,
Evgeny

EvgenyS1
Utilisateur

Messages : 13
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  Nine S1 le Dim 30 Avr 2017 - 21:55

EvgenyS1 a écrit:Bonjour Nine et Sarah,

J’ai trouvé votre article très intéressant et en plus ça correspond à notre sujet avec Victor.

Du coup, je me suis pose une question, vu que vous voulez passer à l’agriculture biologique et écologique, vous ne pensez pas que la quantité des aliments diminuera, car les OGM et les pesticides permettent d’avoir plus de récolte en le protégeant etc. ? L’enlèvement de tous ces facteurs de protection peut mettre en risque la stabilité alimentaire en Europe ou bien dans les autres pays comme Etats-Unis et Canada, qu’en pensez-vous ?

Merci,
Evgeny

Bonjour Evgeny,
Ta question est très interessante cependant il n'y a aucune raison de s'inquiéter. L'agriculture de conservation a un taux de production alimentaire équivalent à celui d'une agriculture conventionnelle. De plus, certaines causes d'instabilité alimentaire peuvent être dues à la dégradation de l'environment mais aussi à la faible structure des sols. Ainsi, l'agriculture de conservation peut même être une solution face à l'instabilité alimentaire.
Voici un site si tu souhaites voir plus en détail l'enjeux positif : http://www.carefrance.org/care-actions/programmes-monde/domaines-interventions/agriculture-securite-alimentaire.htm

J'espère bien avoir répondu à ta question! Very Happy
Nine
avatar
Nine S1
Utilisateur

Messages : 20
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  EvgenyS1 le Dim 30 Avr 2017 - 22:29

Nine S1 a écrit:
EvgenyS1 a écrit:Bonjour Nine et Sarah,

J’ai trouvé votre article très intéressant et en plus ça correspond à notre sujet avec Victor.

Du coup, je me suis pose une question, vu que vous voulez passer à l’agriculture biologique et écologique, vous ne pensez pas que la quantité des aliments diminuera, car les OGM et les pesticides permettent d’avoir plus de récolte en le protégeant etc. ? L’enlèvement de tous ces facteurs de protection peut mettre en risque la stabilité alimentaire en Europe ou bien dans les autres pays comme Etats-Unis et Canada, qu’en pensez-vous ?

Merci,
Evgeny

Bonjour Evgeny,
Ta question est très interessante cependant il n'y a aucune raison de s'inquiéter. L'agriculture de conservation a un taux de production alimentaire équivalent à celui d'une agriculture conventionnelle. De plus, certaines causes d'instabilité alimentaire peuvent être dues à la dégradation de l'environment mais aussi à la faible structure des sols. Ainsi, l'agriculture de conservation peut même être une solution face à l'instabilité alimentaire.
Voici un site si tu souhaites voir plus en détail l'enjeux positif : http://www.carefrance.org/care-actions/programmes-monde/domaines-interventions/agriculture-securite-alimentaire.htm

J'espère bien avoir répondu à ta question! Very Happy
Nine

Rebonjour Nine,

Merci beaucoup pour votre réponse !

J’ai une autre question, pourtant.
Vous avez parlé de la dégradation de l'environnement mais aussi à la faible structure des sols dans votre réponse, alors pensez-vous que cela peut être causée par les pesticides, les engrains et les OGMs utilisés par les agriculteurs ?

Merci,
Evgeny

EvgenyS1
Utilisateur

Messages : 13
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  Nine S1 le Dim 30 Avr 2017 - 23:03

Rebonjour Evgeny,
On sait que les pesticides, OGM et engrais ont un effet sur l'environment. La plupart du temps leurs effets négatifs ont un impact sur l'atmosphère et la pollution des eaux. Cependant il est aussi très important de savoir que ces produits ont un impact sur les espèces vivantes dans cette biodiversité. Par exemple, les vers de terre permettent la formation des sols, mais si ceux-ci meurent alors le sol sera moins bien irrigué, ce qui ensuite peut mener à l'affaiblissement de la structure du sol.
Donc oui il est très possible que l'utilisation de pesticides, OGM ou engrais mène à la faible structure des sols.

J'espère que c'est une réponse convenable
Nine
avatar
Nine S1
Utilisateur

Messages : 20
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  EvgenyS1 le Dim 30 Avr 2017 - 23:21

Nine S1 a écrit:Rebonjour Evgeny,
On sait que les pesticides, OGM et engrais ont un effet sur l'environment. La plupart du temps leurs effets négatifs ont un impact sur l'atmosphère et la pollution des eaux. Cependant il est aussi très important de savoir que ces produits ont un impact sur les espèces vivantes dans cette biodiversité. Par exemple, les vers de terre permettent la formation des sols, mais si ceux-ci meurent alors le sol sera moins bien irrigué, ce qui ensuite peut mener à l'affaiblissement de la structure du sol.
Donc oui il est très possible que l'utilisation de pesticides, OGM ou engrais mène à la faible structure des sols.

J'espère que c'est une réponse convenable
Nine

Rerebonjour Nine xD,

Merci encore une fois pour votre réponse.

Je me pose ensuite une autre question. Les plantes, sur lesquels on utilise les pesticides etc., sont appliqués dans les écosystèmes surement. Alors, les acteurs de ces écosystèmes peuvent-ils souffrir des pesticides ou/et des OGM en les consommant ou en étant influencé par les pollutions quelconques produites par les pesticides ?

Merci,
Evgeny

EvgenyS1
Utilisateur

Messages : 13
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  Nine S1 le Dim 30 Avr 2017 - 23:59

EvgenyS1 a écrit:
Nine S1 a écrit:Rebonjour Evgeny,
On sait que les pesticides, OGM et engrais ont un effet sur l'environment. La plupart du temps leurs effets négatifs ont un impact sur l'atmosphère et la pollution des eaux. Cependant il est aussi très important de savoir que ces produits ont un impact sur les espèces vivantes dans cette biodiversité. Par exemple, les vers de terre permettent la formation des sols, mais si ceux-ci meurent alors le sol sera moins bien irrigué, ce qui ensuite peut mener à l'affaiblissement de la structure du sol.
Donc oui il est très possible que l'utilisation de pesticides, OGM ou engrais mène à la faible structure des sols.

J'espère que c'est une réponse convenable
Nine

Rerebonjour Nine xD,

Merci encore une fois pour votre réponse.

Je me pose ensuite une autre question. Les plantes, sur lesquels on utilise les pesticides etc., sont appliqués dans les écosystèmes surement. Alors, les acteurs de ces écosystèmes peuvent-ils souffrir des pesticides ou/et des OGM en les consommant ou en étant influencé par les pollutions quelconques produites par les pesticides ?

Merci,
Evgeny

Re re bonjour Evgeny Very Happy,
Un écosystème étant formé d'une biotope (environment) et d'une biocénose (ensemble d'espèces qui y vivent, s'y sourissent et s'y reproduisent) est forcément affecté par les pesticides et OGM.
Premièrement la biotope, les pesticides ont un effet sur l'air car leurs particules peuvent se propager dans l'atmosphere et ainsi atteindre d'autres régions. Cela est aussi dangereux pour les Hommes puisque l'on respire ces particules. Puis il y à aussi la contamination des eaux souterraines et de surfaces.
Ensuite la biocénose, les animaux et les plantes souffrent. L'utilisation de pesticides peut tuer certains animaux puisque l'on retrouve des residues dans leurs nourriture. De plus les animaux sauvages sont encore plus en danger puisque les pesticides éliminent certaines de leurs sources alimentaires, par exemple les oiseaux qui mangent des insectes qui ont ingéré des pesticides. Il y a aussi l'effet négatif que ceux-ci ont sur les plantes. L'utilisation de pesticides réduit le taux d'azote dans le sol ce qui rend la croissance des plantes plus difficile. Enfin, le problème avec les OGM est qu'ils sont resistants aux insectes nuisibles mais peuvent aussi affecter des insectes bénéfiques, tel que l'abeille. Mais aussi le pollen d'une fleur OGM peut contaminer une autre fleur non modifiée ce qui ensuite menace la biodiversité.

Voilà j'espère t'avoir donné une réponse satisfaisante !
Bonne nuit
Nine Very Happy
avatar
Nine S1
Utilisateur

Messages : 20
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  Manal_S1 le Mar 2 Mai 2017 - 12:52

SarahS1 a écrit:
Manal_S1 a écrit:Bonjour Sarah,
Merci d'avoir répondu à ma question, quand tu dis ''les animaux aquatiques sont aussi exposés aux pesticides par la contamination de l'eau par leurs résidus'', ne penses-tu pas que dans ce cas, les humains eux aussi sont à risques lorsqu'ils mangent des poissons? ou y a-t-il des contrôles qui se font ou des moyens d’éviter la propagations de cette contamination?
Merci de votre fabuleuse réponse,
Manal.

Bonjour Manal,

Oui en effet, tu as raison, des herbicides, tels que le sulfite de cuivre, qui sont épandus dans l'eau pour tuer les plantes sont toxiques pour les poissons et les autres animaux aquatiques à des concentrations similaires à celles utilisées pour tuer les plantes.
Ces pesticides sont destinés à attaquer le cerveau des parasites des poissons, mais ils peuvent également provoquer des dommages à notre cerveau comme des troubles de l'attention, la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, de la démence... Chaque année, selon les estimations, 600 000 enfants naissent avec des troubles mentaux ou des problèmes moteurs suite à l'absorption par la mère de poisson rempli de pesticides et d'antibiotiques, d'après newsmonkey.be.

Merci, pour ta question intéressante, parce que je ne savais pas tout cela. Smile

Encore moi!
D'après ce que j'ai compris , il est recommandé d'enlever le surplus éventuel de produit et les récipients qui contenaient du sulfate de cuivre afin qu'ils soient déposés dans un centre de collecte des produits dangereux. Parce que quoi qu'il en soit le sulfate de cuivre est essentiel, comment est-ce donc possible pour certains poissons d'attraper ces pesticides? Est-ce l'erreur de l'homme ou du système d'exploitation qu'il utilise?
Je suis trés intriguée par ce sujet!
Merci et à très bientôt!
Manal
avatar
Manal_S1
Utilisateur

Messages : 11
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’agriculture et la santé de l'Homme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum