Les conséquences de la répartition alimentaire sur la santé

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les conséquences de la répartition alimentaire sur la santé

Message  ArminS1 le Dim 30 Avr 2017 - 18:32

Bonjour Yaelle et Josephine,

J'ai trouvé que votre article est très claire et explique précisément ce dont vous avez parlé.
Par contre j'ai pensé a un autre aspect qui est en lien et je voulais savoir ce que vous en pensiez.
Vous avez dit que la répartition inégale des aliments entrenne des sous-nutritions et des surconsommation. Ma question se concentre sur la partie surconsommation, plus precisement la surconsommation d'un aliment précis comme par example la viande rouge.
Les inégalitées de consommation en viande rouge entraine des maladies?

Merci,
Armin

ArminS1
Utilisateur

Messages : 11
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les conséquences de la répartition alimentaire sur la santé

Message  YaelleS1 le Dim 30 Avr 2017 - 18:48

FabienS2 a écrit:Merci pour votre réponse, j'aurais juste une dernière question! Vous parlez du cas de l’obésité dans le monde en grande partie due aux fast-foods, auriez-vous une idée sur comment inciter la population a moins consommer la nourriture vite fait et adopter une alimentation saine et équilibre ?
Merci, afro

J'ai déjà abordé cette question avec Alixe, qui avait évoqué la cas du Japon vis-à-vis de la politique sur l'obésité. Elle avait aussi parlé du cas des États-Unis comme exemple de pays dans lequel les 'politiques douces' pour réduire l'obésité ne seraient pas efficaces. Je te copie donc notre débat très intéressant. Je vais mettre en gras les parties qui sont les plus pertinentes pour la réponse à ta question.

Yaelle
AlixeS2 a écrit:
YaelleS1 a écrit:
AlixeS2 a écrit:
Prenons l'exemple du Japon, pays membre de la Triade et ayant le 3e PIB le plus élevé du monde. Le Japon possède un taux de seulement 3% d'adultes considérés "obèses". Ce taux extrèmement faible est dû, premièrement à l'alimentation plus saine des japonais, constituée principalement de produits de la mers et de végétaux. Secondement, être "obèse" au Japon est extrèment mal perçu, une loi oblige même les employeurs à effectuer des mesures de surpoids sur leur personnel, les employés en surpoids sont alors catégorisés et obligés de changer leurs habitudes de vie, sous peine d'amendes. Grâce à ce système très stricte, le Japon, ainsi que la Corée du Sud se sont vus attribuer le titre de "pays le plus mince du monde".
Alixe

Je conçois tout à fait que le système japonais permet au pays de rester aussi compétitif au niveau du taux d’obésité.

Cependant pour le bien être de l'individu il n'est pas adapté.
Ce système favorise l'apparition de discrimination et mal-être chez l'individu en surpoids. Ce système exclu des individus de certains groupes en raison de leur physique, ce qui est à l'encontre des valeurs de liberté de chacun. On veut évidemment éviter qu'un individu en surpoids soit discriminé pour son physique et donc mis  à l'écart de la société comme au Japon, puisque cela entraîne en général chez celui-ci l'envie de se réfugier dans la nourriture pour compenser son malaise.
Pour le bien-être de l'individu, tout en respectant des quantités raisonnables, le mieux serait la mise en place d'un système qui prône des valeurs d'alimentation saine et d'hygiène de vie, donc d'activité physique. Des politiques de sensibilisation, comme des campagnes ou des forums devraient être mis en place pour aider les populations à atteindre un bon équilibre de vie tout en respectant un équilibre psychologique face à la nourriture également.  Les pays tolérants de l'obésité, permettent aux personnes en surpoids d'avoir des chances égales par rapport aux autres comme par exemple avoir un travail sans être restreints. Ce qui aide à l'intégration des personnes obèses à la société.
Pour aider les populations à ne pas prendre de poids inutilement donc à avoir un bon poids/alimentation, les aliments comme les sucreries par exemple, devraient être rendues moins attractifs pour dissuader le consommateur d'en manger. Les emballages devraient être moins colorés et moins décorés pour ne pas tenter les individus. Ou bien le nombre de publicités télévisées sur les articles de nourriture devraient être restreint aux les heures de repas, pour ne pas tenter le spectateur de prendre une collation sans faire d'activité physique par la suite. Il serait aussi possible, au niveau des législations, de faire diminuer les taux en sucres, en sels, et en graisses des produits commercialisés. Ou bien il se pourrait qu'une taxation des produits trop riches en sucres, sels et graisses soit mise en place pour limiter la prise de poids de la population. Le plus important serait d'éduquer les populations à diminuer la taille de leurs portions alimentaires. Plusieurs alternatives existent donc pour réduire progressivement l'obésité dans certains pays.

Cependant, le système japonais présente un avantage sans pareil: il permettrait de réduire les inégalités de faim, et donc de nourriture mondiale, s'il était appliqué aux pays développés et en développement. Les populations devraient alors limiter leur consommation ce qui aurait un impact direct sur la quantité de nourriture gaspillée des pays développés et en développement mais aussi sur les quantités de nourriture importée. Les pays ne consommerait donc plus que le nécessaire au besoin de ses habitants sans être en excès comme actuellement. Certaines personnes pourraient donc réaliser que leur consommation actuelle est trop calorique ou en trop grande quantité et ainsi adapter leur alimentation en fonction. Cela leur permettrait aussi de comprendre l'importance d'avoir une alimentation raisonnable pour aider ceux qui en ont besoin le plus.
La mise en place de ce système entraînerait donc une diminution directe de la faim dans le monde puisque les pays du Sud auront un accès plus suffisant aux produits: par exemple les pays d'Afrique ne seront plus forcés d'exporter leur production étant donné que la demande sera moins importante.
Donc pour conclure, le système japonais aiderait à réduire l'obésité très rapidement s'il tait mis ne place dans un nouveau pays. Mais ce système entraîne aussi chez l'individu en surpoids, une stigmatisation qui termine en malaise, en perte de confiance en soi et en boulimie compensatoire pour certains. Alors pour l'équilibre des individus il est plus judicieux de ne pas mettre en place ce système trop strict. Cependant, pour réduire la faim, le système japonais pourrait être efficace.

J'espère un fois de plus avoir répondu à a question pertinente
Yaelle

Je conçois que le modèle japonais soit radical, et qu'une politique plus douce, moins brutale pourrait éventuellement amener aux mêmes résultats dans certains pays. Cependant, je ne pense pas que des méthodes telles qu'enlever les couleurs des emballages de sucreries ou encore reduire le nombre de publicités alimentaires pendant les heures de repas fonctionneraient dans un pays comme les États-Unis, où le taux d'obésité a atteint les 33%. Des campagnes de sensibilisations auprès de la population existent déjà et en masse. À la télévsion, le nombre d'émission de télé-réalité où sont figurés des candidats obèses essayant de perdre du poids. Les coachs sportifs animant ces téléréalité sont maintenant devenus des stars suivies par des millions de personnes. Ceci n'est qu'un exemple, de nombreux moyens sont actuellement employé afin de sensibiliser les popoulations, et de convaincre voir persuader les gens de changer leur mode de vie. Néanmoins, le taux d'obésité aux États-Unis ne diminue pas, et les gens manquent encore de motivation. Je pense que ce problème est dû au fait que les Américains ont interiorisé l'obésité et que le surpoids fait maintenant partie de leur culture. Les touristes voyageant aux États-Unis passent tous par le fast-food du coins pour se prendre en photo avec les verres de sodas géants, et les Américains en sont fiers. Le problème vient alors des compagnies et du gouvernement qui encouragent à venir voir la grande Amérique, où tout est plus grand et plus gros.

Alixe
avatar
YaelleS1
Utilisateur

Messages : 21
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les conséquences de la répartition alimentaire sur la santé

Message  ArminS1 le Dim 30 Avr 2017 - 19:46

Bonjour Yaelle et Josephine,

J'ai trouvé que votre article est très claire et explique précisément ce dont vous avez parlé.
Par contre j'ai pensé a un autre aspect qui est en lien et je voulais savoir ce que vous en pensiez.
Vous avez dit que la répartition inégale des aliments entrenne des sous-nutritions et des surconsommation. Ma question se concentre sur la partie surconsommation, plus precisement la surconsommation d'un aliment précis comme par example la viande rouge.
Les inégalitées de consommation en viande rouge entraine des maladies?

Merci,
Armin

ArminS1
Utilisateur

Messages : 11
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les conséquences de la répartition alimentaire sur la santé

Message  FabienS2 le Dim 30 Avr 2017 - 21:54

Merci de ta réponse Yaelle et bonne continuation a vous deux !! Very Happy
afro

FabienS2
Utilisateur

Messages : 21
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les conséquences de la répartition alimentaire sur la santé

Message  JosephineS1 le Lun 1 Mai 2017 - 0:57

ArminS1 a écrit:Bonjour Yaelle et Josephine,

J'ai trouvé que votre article est très claire et explique précisément ce dont vous avez parlé.
Par contre j'ai pensé a un autre aspect qui est en lien et je voulais savoir ce que vous en pensiez.
Vous avez dit que la répartition inégale des aliments entrenne des sous-nutritions et des surconsommation. Ma question se concentre sur la partie surconsommation, plus precisement la surconsommation d'un aliment précis comme par example la viande rouge.
Les inégalitées de consommation en viande rouge entraine des maladies?

Merci,
Armin

Bonjour Armin,
Merci beaucoup de tes commentaires. Afin de repondre a ta question, il existe de nombreuses maladies liées a une surconsomation de viande rouge. Par exemples "en 2005, une étude européenne montrait que les personnes qui mangent 160 grammes de viande rouge par jour accroissent d’un tiers le risque de souffrir d’un cancer de l’intestin, par rapport à ceux qui consomment le moins de viande.
Une consommation élevée de viande rouge augmenterait également les risques de souffrir d’un cancer du sein, de la vessie, de l’estomac et du pancréas. Le cancer du colon est également favorisé par la forte consommation de viande et de charcuteries(1). Idem pour le cancer colorectal (2)." Tiré de http://www.consoglobe.com/consommation-de-viande-et-sante-cg

Cependant prenons un cas en particulier, aux Etats-Unis les americains consomment énormément de viande rouge
, qui contiennent de nombreuses hormones. Comme il y a surconsommation de viande rouge, il y a un tot trop éleve de ces hormones dans le métabolisme, ce qui a en moyenne avancé l'age moyen de la puberté féminine vers 8-9 ans au lieux de 10-12 ans.
Si tu veux en savoir plus tu peux lire cet article: http://www.atlantico.fr/decryptage/plus-en-plus-jeunes-inquietante-evolution-puberte-en-france-alain-scheimann-1011395.html

J'espere repondre a ta question,
Josephine Very Happy


JosephineS1
Utilisateur

Messages : 12
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les conséquences de la répartition alimentaire sur la santé

Message  YaelleS1 le Lun 1 Mai 2017 - 11:19

AthanasS1 a écrit:
Merci Yaelle pour ta réponse très complète, j'ai beaucoup apprécié les illustrations utilisées,

Sachant qu'on sera 9 milliards en 2050 esque vous pensez que dans les 30 prochaine annees on pourrait avoir une repartition assez equitable pour eradiquer la famine?


J'ai déjà un peu abordé le sujet avec Georgio et un peu avec Alixe. Je pense donc que de nombreuses mesures doivent être mises en place pour éradiquer la faim.
Par exemple, il serait possible de mettre en place un politique contre l'obésité comme c'est le cas au Japon, qu'Alixe a évoqué plus tôt.
AlixeS2 a écrit:Prenons l'exemple du Japon, pays membre de la Triade et ayant le 3e PIB le plus élevé du monde. Le Japon possède un taux de seulement 3% d'adultes considérés "obèses". Ce taux extrêmement faible est dû, premièrement à l'alimentation plus saine des japonais, constituée principalement de produits de la mers et de végétaux. Secondement, être "obèse" au Japon est extrêmement mal perçu, une loi oblige même les employeurs à effectuer des mesures de surpoids sur leur personnel, les employés en surpoids sont alors catégorisés et obligés de changer leurs habitudes de vie, sous peine d'amendes. Grâce à ce système très stricte, le Japon, ainsi que la Corée du Sud se sont vus attribuer le titre de "pays le plus mince du monde".
Si ces restrictions étaient mises en place, la consommation et donc la quantité de nourriture importée d'un pays pourraient diminuer puisque la population serait moins demandante en terme de nourriture.
Il serait aussi possible de créer des politiques de sensibilisation pour suggérer à la population de mieux consommer en terme de quantités.
Ensuite, sachant que même dans les pays développés il existe des inégalités de répartitions il faudrait mieux partager les ressources alimentaires et permettre à tous un accès équitable. Par exemple en aidant les banques alimentaires et en leur donnant les aliments en surplus, cela permettrait aussi de réduire le gaspillage.
Pour qu'enfin les pays les plus pauvres, je pense qu'il faudrait mettre des prix fixes pour les aliments de base (comme par exemple riz, mais, cereales...) de façon à ce que les pays puissent aborder les aliments nécessaires aux populations.
Ces mesures restent des idées mais je ne crois pas que la faim sera définitivement éradiquée en 2050 mais de nombreux organismes y travaillent actuellement.

Yaelle
avatar
YaelleS1
Utilisateur

Messages : 21
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les conséquences de la répartition alimentaire sur la santé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum