Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  SamirS1 le Lun 27 Mar 2017 - 12:07

Samir Hamdous 1S1

Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Mots-clés : Croissance démographique, changements alimentaires, agrosystème, impact sur environnementaux/biodiversité, déforestation, sécurité alimentaire, élévation du niveau de vie, irrigation, engrais, herbicides, pesticides, serres, nappes phréatiques, santé des sols.

Alors que la population mondiale ne cesse d’augmenter et que les inégalités alimentaires continuent de se creuser, le monde persiste dans la résolution du problème de l’approvisionnement alimentaire à long terme.
Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle subvenir aux besoins nutritifs de l’humanité en ce début de XXIème siècle ?
Ce défi alimentaire est non seulement le résultat d’une croissance démographique mondiale mais aussi du changement des habitudes alimentaires des consommateurs. Ensuite, la production alimentaire est gouvernée par une intensification de l’agriculture, pratique concernant entre autres l’utilisation d’engrais.  

Aujourd’hui, environ 7,49 milliards d’humains vivent sur la Terre. Cette population ne cesse d’augmenter depuis 1950 et n’a aucune intention de stopper sa croissance : il est prévu qu’en 2050, la population aura augmenté de 34 % et atteindra les 9 milliards. Pour accueillir convenablement les 1,5 milliards de nouveaux humains, il faudrait prélever 35 % de la production primaire, qui est la biomasse, quantité de nouvelle masse de matière vivante, obtenue par l'action des producteurs d’un écosystème (ensemble formé par une communauté d'êtres vivants et de son environnement). Mais, les carences alimentaires sont déjà importantes : la FAO (Food and  Agriculture Organization, en français : Organisation pour l’alimentation et l’agriculture) estime qu’en 2009, il y avait dans le monde 1 milliard de personnes souffrant de sous-alimentation et que 32 % de la population de l’Afrique sub-saharienne était sous-alimentée. Cela implique dès maintenant une demande croissante en matières premières, car les bases de notre alimentation sont les matières organiques. Celles-ci sont fabriquées par des végétaux grâce à la photosynthèse, qui permet de synthétiser de la matière organique en utilisant la lumière du soleil.



Or, l’Homme prélève 20% de de la matière végétale produite mondialement et ce chiffre continue d’augmenter à cause de la forte déforestation. Cela pourrait donc mener à la disparition de ces zones en 2025, qui entraîneraient avec elles la moitié de la biodiversité (diversité de la vie dans un écosystème) mondiale.



D’ailleurs, ce déboisement, principalement en zone tropicale humide (ex : Amazonie brésilienne), peut atteindre les 8 millions d’hectares par an.

La croissance démographique mondiale est responsable de la demande croissante de matières premières, ce qui implique un changement quantitatif. Aussi, le goût des pays développés pour les aliments de luxe est à l’origine d’un changement qualitatif : (produit de l’élevage : viandes, matières grasses). Alors, dans un monde où la faune et la flore sont profondément liés, si l’Homme permet la déforestation de dizaines de milliers de kilomètres carrés par an, il risque de mettre en jeu son alimentation quantitative et qualitative. Mais alors, comment augmenter la production alimentaire sans impacter les écosystèmes ?

Au lieu de couper des arbres pour augmenter les surfaces agraires, l’Homme a recours à l’agriculture intensive. Cela permet d’accélérer et d’augmenter la production agricole et, selon la FAO, aussi d’assurer la sécurité alimentaire et l’élévation du niveau de vie de la population. Parmi les techniques les plus utilisées sont : l’irrigation, les intrants comme les engrais, les herbicides et les pesticides. 70% de l’eau consommée dans le monde est destinée à l’agriculture or une pénurie d’eau est imminente dans les années à venir car selon l’ONU (Organisation des Nations Unies) deux tiers de la population mondiale en 2025 sera en situation de stress hydrique. En plus, de 1990 à 2009, la consommation de phosphate (engrais minéraux / engrais phosphatés)  mondiale est passée de 162 millions de tonnes à 158 millions de tonnes, mais de 2009 à 2010, elle est passé de 158 millions de tonnes à 16 000 millions de tonnes. Ce qui montre que l’utilisation des engrais dans l’agriculture est de plus en plus importante de nos jours. Or, l’intensification de l’agriculture engendre ses propres difficultés car elle nécessite une grande consommation d’énergies fossiles et de ressources minières. D’ailleurs l’agriculture industrielle est ainsi responsable de 16 % de l’émission de gaz à effet de serre en France. En plus, l’utilisation d’engrais est un grand danger pour la santé des sols car ils les épuisent et peuvent même polluer les nappes phréatiques.



La santé des sols est définie comme la capacité du sol à fonctionner comme u  système vivant. « Les sols en bonne santé maintiennent en leur sein une diversité d'organismes qui contribuent à combattre les maladies des plantes, les insectes et les adventices, s'associent de façon bénéfique et symbiotique aux racines, recyclent les nutriments végétaux essentiels, améliorent la structure du sol et, partant, la rétention des eaux et des nutriments, le tout contribuant à améliorer la production végétale » 15. Donc l’agriculture intensive n’est pas considérée comme une solution efficace à long terme.



En conclusion, l’agriculture du XXIème siècle a besoin de produire plus pour une population qui croît considérablement, mais elle ne doit pas le faire sans prendre en considération les écosystèmes et les sols.
Des alternatives, également nommées concurrences, à l’agriculture intensive existent comme l’utilisation des OGM (Organisme Génétiquement Modifié), dont la nocivité n’a pas encore été prouvée, l’agriculture de précision qui vise l'optimisation des rendements, la productivité vivrière qui est principalement tournée vers l’autoconsommation et l'économie de subsistance, l’agroforesterie qui priorise l'intégration des arbres à l'agriculture et l’agriculture paysanne qui privilégie le concept de développement durable.

Sources (Webographie et Bibliographie) :

• Manuel de S.V.T. 1ère S Bordas Programme 2011
• Manuel de S.V.T. 2nde Bordas Programme 2010
• https://fr.wikipedia.org/wiki/Matière_organique
• https://fr.wikipedia.org/wiki/Photosynthèse
• https://fr.wikipedia.org/wiki/Déforestation_de_la_forêt_amazonienne
• https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_intensive
• https://fr.wikipedia.org/wiki/Intrant
• https://fr.wikipedia.org/wiki/Régression_et_dégradation_des_sols
• https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_de_précision
• https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_vivrière
• https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_paysanne
• https://fr.wikipedia.org/wiki/Écosystème
• https://www.goodplanet.org/fiche/une-agriculture-qui-sest-intensifiee/
• http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/mondial/04_risque.htm
• http://www.fao.org/ag/save-and-grow15/fr/3/index.html
• http://www.worldometers.info/world-population/
• http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000176/
• http://news.nationalgeographic.com/2017/02/sponsor-content-goldman-sachs/
• http://www.fao.org/docrep/007/y4683f/y4683f07.htm
• http://www.alloprof.qc.ca/BV/pages/s1045.aspx
• http://www.agr.gc.ca/fra/science-et-innovation/pratiques-agricoles/agroforesterie/?id=1177431400694
• http://www.alloprof.qc.ca/bv/pages/s1196.aspx
• http://biobunch.blogspot.ca/2014/07/campaign-week-day-1-deforestation.html
• http://www.biolineaires.com/articles/actualite/465-les-engrais-azotes-chimiques.html#.WMW6d7EZNok
• http://planete.gaia.free.fr/vegetal/forets/deforestation.amazonie.html
• http://avoir-la-science-en-gre.e-monsite.com/pages/ii-quels-sont-les-effets-des-engrais-sur-l-environnement.html ]


SamirS1
Utilisateur

Messages : 5
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  SophiaS2 le Ven 31 Mar 2017 - 13:52

Bonjour j'ai bien aimé ton article mais une chose me perturbe. Tu parles beaucoup des humains qui sont mal nourrit, notamment en Afrique. Mais on s'entend que si la population augmente, ces humains vont toujours être mal nourrit. Donc je ne comprend pas le lien entre les humains qui souffre de malnutrition et augmenter la production. Puisque si on augmente la production elle va juste servir a nourrir les pays riches qui en ont besoin (ex: Chine et ÉU) et non les pays pauvres (ex: Mali). Il faudrait donc peut-être se concentrer sur comment rendre cette nourriture accessible au gens qui en ont besoin.

SophiaS2
Utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 17
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  AntoineS1 le Ven 31 Mar 2017 - 17:41

Je suis d'accord avec Sophia. L'important n'est pas d'augmenter la production, mais d'apprendre et d'aider des agriculteurs locaux à l'utilisation de meilleurs outils avec de nouvelles techniques à cause de nombreux changements dans l'environnement.
Il y a bien 1 milliard de personnes sous-alimentés, mais la moitié des personnes sous alimentés en Afrique travaillent dans l'agriculture (selon la vidéo que nous avons vu la semaine dernière), car ce qu'ils produisent est porté à l'exportation, pour que le gouvernement se fasse de l'argent. Je pourrais ajouter que c'est donc aux pays développés de, non pas d'envoyer de la nourriture par hélicoptère comme "ravitaillement" et trouver des stratégies pour avoir de meilleurs rendements mais de donner les outils aux agriculteurs de ces pays pour améliorer leur rendements et faire avec les modifications du climat et le manque de sources d'eau, notamment au Sahel (Mali, Niger) ou l'exemple du lac Tchad qui a perdu plus de 10 fois sa superficie en 50 ans.

L'article est cependant très complet, concis et intéressant.

- Antoine
avatar
AntoineS1
Utilisateur

Messages : 13
Date d'inscription : 13/03/2017
Localisation : Loin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  VictorS1 le Dim 23 Avr 2017 - 23:11

Bonsoir Samir,

Ton article m'a intrigué et m'a fait réfléchir. Je me pose la question: est-ce que les besoins croissants d'une population de 9 milliards de personnes en 2050 peuvent malgré tout respecter le concept de développement durable?

Merci,
Victor
avatar
VictorS1
Utilisateur

Messages : 51
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 99
Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  AlixeS2 le Mar 25 Avr 2017 - 19:56

VictorS1 a écrit:Bonsoir Samir,

Ton article m'a intrigué et m'a fait réfléchir. Je me pose la question: est-ce que les besoins croissants d'une population de 9 milliards de personnes en 2050 peuvent malgré tout respecter le concept de développement durable?

Merci,
Victor

Bonjour Victor et Samir,

Très bel article Samir, très bien écrit!

Pour rebondir sur la question de Victor, et pour y apporter mon avis: déjà de nos jours l'aspect développement durable n'est pas respecté pour la plupart de nos modes de productions, de nos actions ainsi que de nos projets. On en parle beaucoup à l'école, dans les médias et entre-nous, le développement durable est certainement beaucoup plus présent dans nos vies maintenant qu'auparavant, cependant, malgré ce bourrage de crâne : développement durable, développement durable, développement durable, la situation n'a pas vraiment évolué. Il est selon moi le temps d'arrêter d'en parler et de commencer à agir en direction de ce développement durable. Cependant, développement durable est un objectif casi-irréalisable. Les besoins de nos populations aujourd'hui sont bien trop grands (2 milliards d'humains en sous-nutrition!). Si nous optons pour une agriculture respectueuse de l'environnement, qui rendrait l'accès à la nourriture encore plus difficile pour les populations du Sud économique, l'ascpect social du développement est donc mis en danger. Et si nous envisageons de régler le problème de la faim à travers le monde, ce qui engendrerait la favorisation d'une production intensive, incluant pesticides et OGM, l'aspect environemental n'est pas respecté.

Victor, pense-tu alors qu'il sera toujours possible de respecter le concept du développement durable en 2050?

Merci d'avance!
Alixe

AlixeS2
Utilisateur

Messages : 22
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Réponse à Alixe

Message  VictorS1 le Mar 25 Avr 2017 - 22:17

Bonsoir Alixe,

Tout d'abord, merci pour ton intervention extrêmement pertinente à ce débat.
Personnellement, je suis d'accord avec toi. Nous nous sommes lancés sur une voie trop loin pour faire demi-tour. Nos habitudes sont trop bien ancrées dans notre culture, dans notre quotidien pour que nous ayons la volonté de changer quoi que ce soit. On parle du développement durable en tant que théorie (comme tu l'as déjà mentionné précédemment), et on se dit qu'il serait bien de l'appliquer: mais la plupart d'entre nous ne sommes pas prêts à passer de notre mode de vie au développement durable, si ce changement nécessité quelconque sacrifice de notre part.
Qu'en penses-tu?

Merci,
Victor ^^
avatar
VictorS1
Utilisateur

Messages : 51
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 99
Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  AlixeS2 le Mer 26 Avr 2017 - 23:26

VictorS1 a écrit:Bonsoir Alixe,

Tout d'abord, merci pour ton intervention extrêmement pertinente à ce débat.
Personnellement, je suis d'accord avec toi. Nous nous sommes lancés sur une voie trop loin pour faire demi-tour. Nos habitudes sont trop bien ancrées dans notre culture, dans notre quotidien pour que nous ayons la volonté de changer quoi que ce soit. On parle du développement durable en tant que théorie (comme tu l'as déjà mentionné précédemment), et on se dit qu'il serait bien de l'appliquer: mais la plupart d'entre nous ne sommes pas prêts à passer de notre mode de vie au développement durable, si ce changement nécessité quelconque sacrifice de notre part.
Qu'en penses-tu?

Merci,
Victor ^^

Bonsoir Victor,

Tu dis "la plupart d'etre nous ne sommes pas prêts à passer de notre mode de vie au développement durable, si ce changement nécessite queconque sacrifice de notre part", et je te l'accorde que dans les pays riches, notre génération est gatée et pour la plupart plongée dès l'enfance dans le comfort de tout avoir à portée de mains. Cette génération a été trop habituée à la vie luxueuse qu'elle mène et ne pense meme pas à ceux qui n'ont pas la même chance. Je pense donc qu'il est primordial que les gouvernement agissent en imposant des règles plus strictes en matière de développement durable. Par exemple en passant des lois sur l'utilisation de l'eau, afin de l'économiser le plus possible. Il serait même nécessaire d'augementer drastiquement le prix de l'eau dans certains cas d'utilisation trop excessive. Ces mesures radicales sont pour moi la meilleure solution d'obtenir des résultats leplus rapidement possible, même si cette population riche et avare ne va les apprécier.

Pense-tu alors que des solutions aussi radicales sont nécessaires, ou opterais-tu plus pour des solutions plus lente mais respectant plus les demandes de la population ?

Merci d'avance,
Alixe

AlixeS2
Utilisateur

Messages : 22
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Réponse à Alixe

Message  VictorS1 le Jeu 27 Avr 2017 - 18:43

Bonjour Alixe,

De mon côté, je suis partiellement d'Accord avec toi. Mais en tant que solutions, aucune des 2 ne pourrait être appliquée. Si l'e gouvernement choisit une action radicale à propos de notre quotidien et de notre alimentation, et va à l'encontre du désir commun de la société (donc violant le principe de démocratie, mais je sors du cadre de la SVT là). Mais si nous choisissons une action plus lente et progressive au désir de la population (qui n'a aucun désir de changer je le rappelle), nous n'irons absolument nulle part.
Qu'en penses-tu?

Merci,
Victor
avatar
VictorS1
Utilisateur

Messages : 51
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 99
Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  AlixeS2 le Sam 29 Avr 2017 - 17:19

VictorS1 a écrit:Bonjour Alixe,

De mon côté, je suis partiellement d'Accord avec toi. Mais en tant que solutions, aucune des 2 ne pourrait être appliquée. Si l'e gouvernement choisit une action radicale à propos de notre quotidien et de notre alimentation, et va à l'encontre du désir commun de la société (donc violant le principe de démocratie, mais je sors du cadre de la SVT là). Mais si nous choisissons une action plus lente et progressive au désir de la population (qui n'a aucun désir de changer je le rappelle), nous n'irons absolument nulle part.
Qu'en penses-tu?

Merci,
Victor

Bonjour Victor,

Il est vrai que d'un point de vue démocratie, mon idées n'est pas très respectueuse des demandes de la populations, mais comme tu l'as dit, nous nous écartons des svt.
Pour en revenir au sujet du développement durable, comme Samir l'a indiqué en ouverture, l'agriculture paysanne est dite comme respectueuse de l'environnement et étant axée sur le développement durable. L'agriculture paysanne, également appelée "agriculture familiale", est définie en France par 10 principes :

" Principe no 1 : répartir les volumes de production afin de permettre au plus grand nombre d'accéder au métier et d'en vivre.
Principe no 2 : être solidaire des paysans des autres régions d'Europe et du monde.
Principe no 3 : respecter la nature.
Principe no 4 : valoriser les ressources abondantes et économiser les ressources rares.
Principe no 5 : rechercher la transparence dans les actes d'achat, de production, de transformation et de vente des produits agricoles.
Principe no 6 : assurer la bonne qualité gustative et sanitaire des produits.
Principe no 7 : viser le maximum d'autonomie dans le fonctionnement des exploitations.
Principe no 8 : rechercher les partenariats avec d'autres acteurs du monde rural.
Principe no 9 : maintenir la diversité des populations animales élevées et des variétés végétales cultivées.
Principe no 10 : raisonner toujours à long terme et de manière globale. "
(selon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_paysanne)

Personnellement je pense que ce type d'agriculture est assez idyllique et fonctionne bien sur le papier. Un agriculture parfaite, c'est à dire qui permet de produire ce qui est nécessaire pour nourrir le monde, que les produits soient de bonne qualité, et que la production respecte l'environnement, n'existe pas. Qu'on puisse éventuellement envisagé que l'agriculture paysanne fonctionnerait, cela se ferait sur une petite surface, en Normandie par exemple, non pour le monde entier.

Pourrais-tu nous faire part de ton avis sur le sujet?
Merci d'avance!

Alixe


AlixeS2
Utilisateur

Messages : 22
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  SophiaS2 le Dim 30 Avr 2017 - 9:55

Bonjour je me demandais si vous aviez eu le temps de lire ma questions considérant le temps qui est passé depuis que je l'ai posé.
Merci
Sophia Smile

SophiaS2
Utilisateur

Messages : 24
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 17
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  AntoineS1 le Dim 30 Avr 2017 - 17:13

AlixeS2 a écrit:
VictorS1 a écrit:Bonjour Alixe,

De mon côté, je suis partiellement d'Accord avec toi. Mais en tant que solutions, aucune des 2 ne pourrait être appliquée. Si l'e gouvernement choisit une action radicale à propos de notre quotidien et de notre alimentation, et va à l'encontre du désir commun de la société (donc violant le principe de démocratie, mais je sors du cadre de la SVT là). Mais si nous choisissons une action plus lente et progressive au désir de la population (qui n'a aucun désir de changer je le rappelle), nous n'irons absolument nulle part.
Qu'en penses-tu?

Merci,
Victor

Bonjour Victor,

Il est vrai que d'un point de vue démocratie, mon idées n'est pas très respectueuse des demandes de la populations, mais comme tu l'as dit, nous nous écartons des svt.
Pour en revenir au sujet du développement durable, comme Samir l'a indiqué en ouverture, l'agriculture paysanne est dite comme respectueuse de l'environnement et étant axée sur le développement durable. L'agriculture paysanne, également appelée "agriculture familiale",  est définie en France par 10 principes :

" Principe no 1 : répartir les volumes de production afin de permettre au plus grand nombre d'accéder au métier et d'en vivre.
 Principe no 2 : être solidaire des paysans des autres régions d'Europe et du monde.
 Principe no 3 : respecter la nature.
 Principe no 4 : valoriser les ressources abondantes et économiser les ressources rares.
 Principe no 5 : rechercher la transparence dans les actes d'achat, de production, de transformation et de vente des produits agricoles.
 Principe no 6 : assurer la bonne qualité gustative et sanitaire des produits.
 Principe no 7 : viser le maximum d'autonomie dans le fonctionnement des exploitations.
 Principe no 8 : rechercher les partenariats avec d'autres acteurs du monde rural.
 Principe no 9 : maintenir la diversité des populations animales élevées et des variétés végétales cultivées.
 Principe no 10 : raisonner toujours à long terme et de manière globale. "
(selon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_paysanne)

Personnellement je pense que ce type d'agriculture est assez idyllique et fonctionne bien sur le papier. Un agriculture parfaite, c'est à dire qui permet de produire ce qui est nécessaire pour nourrir le monde, que les produits soient de bonne qualité, et que la production respecte l'environnement, n'existe pas. Qu'on puisse éventuellement envisagé que l'agriculture paysanne fonctionnerait, cela se ferait sur une petite surface, en Normandie par exemple, non pour le monde entier.

Pourrais-tu nous faire part de ton avis sur le sujet?
Merci d'avance!

Alixe


Bonjour Alixe et Victor,
je sais bien que je dois m'incruster dans la conversation mais je me posais cette question : Alixe, Si tu rejettes ce type agriculture paysanne, quel type choisirais-tu ? Le même système actuel qui permet de nous nourrir mais qui n'est pas durable et encore moins bon pour l'environnement, ou bien un système raisonnée entre une utilisation peu importante d'OGM mais assez pour pouvoir nous nourrir tout en respectant l'environnement ?

Merci d'avance pour une possible réponse Wink
avatar
AntoineS1
Utilisateur

Messages : 13
Date d'inscription : 13/03/2017
Localisation : Loin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  AlixeS2 le Dim 30 Avr 2017 - 21:15

AntoineS1 a écrit:
AlixeS2 a écrit:
VictorS1 a écrit:Bonjour Alixe,

De mon côté, je suis partiellement d'Accord avec toi. Mais en tant que solutions, aucune des 2 ne pourrait être appliquée. Si l'e gouvernement choisit une action radicale à propos de notre quotidien et de notre alimentation, et va à l'encontre du désir commun de la société (donc violant le principe de démocratie, mais je sors du cadre de la SVT là). Mais si nous choisissons une action plus lente et progressive au désir de la population (qui n'a aucun désir de changer je le rappelle), nous n'irons absolument nulle part.
Qu'en penses-tu?

Merci,
Victor

Bonjour Victor,

Il est vrai que d'un point de vue démocratie, mon idées n'est pas très respectueuse des demandes de la populations, mais comme tu l'as dit, nous nous écartons des svt.
Pour en revenir au sujet du développement durable, comme Samir l'a indiqué en ouverture, l'agriculture paysanne est dite comme respectueuse de l'environnement et étant axée sur le développement durable. L'agriculture paysanne, également appelée "agriculture familiale",  est définie en France par 10 principes :

" Principe no 1 : répartir les volumes de production afin de permettre au plus grand nombre d'accéder au métier et d'en vivre.
 Principe no 2 : être solidaire des paysans des autres régions d'Europe et du monde.
 Principe no 3 : respecter la nature.
 Principe no 4 : valoriser les ressources abondantes et économiser les ressources rares.
 Principe no 5 : rechercher la transparence dans les actes d'achat, de production, de transformation et de vente des produits agricoles.
 Principe no 6 : assurer la bonne qualité gustative et sanitaire des produits.
 Principe no 7 : viser le maximum d'autonomie dans le fonctionnement des exploitations.
 Principe no 8 : rechercher les partenariats avec d'autres acteurs du monde rural.
 Principe no 9 : maintenir la diversité des populations animales élevées et des variétés végétales cultivées.
 Principe no 10 : raisonner toujours à long terme et de manière globale. "
(selon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_paysanne)

Personnellement je pense que ce type d'agriculture est assez idyllique et fonctionne bien sur le papier. Un agriculture parfaite, c'est à dire qui permet de produire ce qui est nécessaire pour nourrir le monde, que les produits soient de bonne qualité, et que la production respecte l'environnement, n'existe pas. Qu'on puisse éventuellement envisagé que l'agriculture paysanne fonctionnerait, cela se ferait sur une petite surface, en Normandie par exemple, non pour le monde entier.

Pourrais-tu nous faire part de ton avis sur le sujet?
Merci d'avance!

Alixe


Bonjour Alixe et Victor,
je sais bien que je dois m'incruster dans la conversation mais je me posais cette question : Alixe, Si tu rejettes ce type agriculture paysanne, quel type choisirais-tu ? Le même système actuel qui permet de nous nourrir mais qui n'est pas durable et encore moins bon pour l'environnement, ou bien un système raisonnée entre une utilisation peu importante d'OGM mais assez pour pouvoir nous nourrir tout en respectant l'environnement ?

Merci d'avance pour une possible réponse Wink

Bonjour Antoine,

Je ne rejette pas l'agriculture paysanne, je pense au contraire que c'est une très bonne idée, je pense simplement qu'elle ne pourrait pas être appliquée à l'échelle mondiale.
En ce qui concerne le système actuel, je ne suis pas convaincue qu'il soit vraiment efficace. À cause de la mauvaise reppartition des ressources, environ 2 milliards de terriens sont en situation de sous-nutrition, alors que nous produisons bien assez de nourriture pour nourrir tout le monde! L'agriculture productiviste produit déjà beaucoup trop et développer ce type d'agriculture n'est pour moi pas la bonne solution, autant au niveau économique (pertes alimentaires), au niveau social (inégalité sur l'accès à la nourriture), qu'au niveau de l'environnement (pollution des sols). Justement, pour en revenir au sujet de l'environnement, si nous continuons à user de la Terre ainsi, nous allons la détruire et nos petits enfants mourront, comme meurent les sous-nutris aujourd'hui. Niveau développement durable : 0.
C'est pour cela que je pense que nous devrions nous concentrer sur produire notre alimentation en respectant les sols et en économisant l'eau, les populations de demain en ont besoin. Il faut ainsi inciter les gens à acheter des produit locaux, et aider à développer les productions agricoles notamment en Afrique. C'est en pensant au développement durable que un jour nous réussirons à trouver le juste équilibre.

Notre monde n'est cependant pas parfait, et jamais nous ne trouverons une solution parfaite pour nourrir la planète.
J'espere que cela répond à ta question,

Alixe

AlixeS2
Utilisateur

Messages : 22
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Réponse à Alixe

Message  VictorS1 le Dim 30 Avr 2017 - 23:01

Bonsoir Alixe (et Antoine),

Je suis entièrement d'accord avec toi en ce qui concerne l'agriculture familiale et ta conclusion: "Notre monde n'est cependant pas parfait, et jamais nous ne trouverons une solution parfaite pour nourrir la planète."
Bien que ce type d'agriculture parait parfait sur papier, en pratique il ne pourra pas être appliqué en grande échelle comme tu le dis. Et cela est le vrai problème dans le domaine de l'agriculture: il n'existe pas de solution miracle, il n'y a pas d'homme pieds nus qui viendra multiplier le pain et le poisson, aucun super-sérum; tout ça pour en finir au fait que il n'y a pas de solution parfaite. Mais nous pouvons tout de même faire de notre mieux chacun de nous afin de régler les problèmes à notre échelle.
Et qui sait, peut-être que si tout le monde s'y mettait, nous pourrions avoir un plus grand impact que nous le pensons...

Merci pour ce beau débat,
Victor
avatar
VictorS1
Utilisateur

Messages : 51
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 99
Localisation : quelque part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  SamirS1 le Lun 1 Mai 2017 - 0:48

Bonsoir à tous,

Merci pour vos interventions très pertinentes. En réalité, mon article avait uniquement un but informatif, car il pose les bases très générales du défi alimentaire, et donc je ne m'attendais pas à une si importance participation. Donc, je n'ai pas réellement participé au débat, cependant, il m'a été très intéressant de connaître vos opinions. Very Happy

Merci,

Samir

SamirS1
Utilisateur

Messages : 5
Date d'inscription : 13/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  AntoineS1 le Lun 1 Mai 2017 - 12:23

VictorS1 a écrit:Bonjour Alixe,

De mon côté, je suis partiellement d'Accord avec toi. Mais en tant que solutions, aucune des 2 ne pourrait être appliquée. Si l'e gouvernement choisit une action radicale à propos de notre quotidien et de notre alimentation, et va à l'encontre du désir commun de la société (donc violant le principe de démocratie, mais je sors du cadre de la SVT là). Mais si nous choisissons une action plus lente et progressive au désir de la population (qui n'a aucun désir de changer je le rappelle), nous n'irons absolument nulle part.
Qu'en penses-tu?

Merci,
Victor

Salut Victor et Alice,
J'envoie encore un message le lundi mais mieux vaut tard que jamais Wink
J'ai justement regardé dans ma vie palpitante et une soirée qu'il est tout autant une émission sur le sujet de comment aborder notre avenir avec la menace du réchauffement climatique, une émission appelée "Demain" que je conseille vivement de regarder Smile
Ils ont parlé un moment d'un type de culture intéressant et efficace, se rapprochant d'une agriculture biologique et paysanne : la permaculture, c'est à dire mettre en place un système permettant de cultiver en permanence, certaines plantes aidant les autres, et cela fait manuellement.
Prenons un exemple qui a été montré dans le documentaire : Des pousses de basilic sont plantés à côté de pousses de tomate, ce qui permet tout d'abord :
- d'économiser de l'eau (en utiliser moitié moins),
- d'avoir plus de plantations de différents aliments au mètre cube,
- d'utiliser la forte odeur du basilic pour éloigner les insectes des plants de tomates,
- tout en donnant au basilic une demi-lumière qui est suffisant pour cette plante pour pousser.
C'est plutôt mal expliqué mais de nombreuses techniques du même genre ont été utilisés avec différents légumes et ne détruisent pas forcément les sols : même, il permet de rester fertile.
Bref, je pense qu'une agriculture du même genre dans laquelle on éduque à une agriculture permanente et paysanne serait selon moi la meilleure solution.
Mais la question reste à méditer.

Bien à vous,
Antoine
avatar
AntoineS1
Utilisateur

Messages : 13
Date d'inscription : 13/03/2017
Localisation : Loin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'agriculture mondiale pourrait-elle nourrir durablement 9 milliards d'humains ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum