Comment l'agriculture biologique ne promet-elle pas d’avenir durable pour notre planète?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment l'agriculture biologique ne promet-elle pas d’avenir durable pour notre planète?

Message  Manal_S1 le Mar 2 Mai 2017 - 13:06

SamirS1 a écrit:
Francesca S1 a écrit:
SamirS1 a écrit:
Francesca S1 a écrit:Bonsoir Rémy et Alexandre,

Je tiens d'abord à vous féliciter pour votre article, qui présente bien des arguments contre l'agriculture biologique. Cependant, en le lisant, je me suis posée des questions similaires à celles qui ont été posées ci-dessus.

Vous présentez certes des arguements contre l'agriculture biologique, mais pour chercher une solution il faut aussi réfléchir aux points forts de cette agriculture. Cela me mène à me demander: Sur quels plans l'agriculture biologique est-elle un pas en avant par rapport à l'agriculture intensive? Je pense par exemple au fait de faire attention à l'impact environmental et sur la santé (même si vous semblez dire que ce n'est pas réussi, selon vos sources)... Par ailleurs, si on considère que l'agriculture biologique est un pas dans la bonne direction, pensez-vous qu'il y a moyen d'améliorer l'agriculture biologique, afin d'éliminer certains des problèmes que vous avez soulevés?


Merci,
Francesca Smile

Bonsoir Francesca,

Je trouve ta question très pertinente et si tu me le permets, j'aimerais apporter un élément réponse à tes questions "Sur quels plans l'agriculture biologique est-elle un pas en avant par rapport à l'agriculture intensive ?" et "pensez-vous qu'il y a moyen d'améliorer l'agriculture biologique, afin d'éliminer certains des problèmes que vous avez soulevés ?". Il convient, honnêtement de citer le docteur Andy Hammermeister, Ph.D., P.Ag. de l'Université de Dalhousie : "En outre, l’agriculture biologique utilise moins d’énergie que l’agriculture conventionnelle, cela étant particulièrement dû au fait qu’elle n’utilise pas d’engrais azoté" ; "La recherche démontre de plus en plus que l’achat de produits biologiques réduit de nombreux risques associés à l’agriculture et aux aliments tout en procurant des avantages. Les agriculteurs et les transformateurs d’aliments prendront en compte ce que réclame le consommateur. Ils utiliseront moins de pesticides, d’engrais, d’additifs, d’antibiotiques, etc. si c’est ce que désire leur clientèle. Toutefois, il nous incombe, en tant que consommateurs, à être prêts à payer davantage pour nos aliments de manière à ce que les agriculteurs puissent modifier leurs pratiques. ".

Je vais donc synthétiser ce que le docteur Hammermeister a proposé comme réponse, tout en apportant mes propres commentaires. Donc, l'agriculture biologique utilise moins d'énergie, d'engrais et d'additifs ce qui montre que ce type d'agriculture donne priorité à la satisfaction et la santé de la clientèle. Mais elle fait aussi attention, dans un cadre de développement durable, à la consommation énergétique ce qui met en évidence une réelle préoccupation pour, comme Francesca l'a dit, l'impact environnemental et sur la santé. En tant qu'habitants de cette planète, que ce soit en écologie ou en politique ou tout autre sujet, il ne nous suffit pas de penser ou de débattre, il faut agir et conscientiser autant les autres que soi-même, car, à vrai dire, nous sommes la génération qui portera le monde vers un futur dont elle décidera la nature et , ici, cela ne demande de notre part que notre disposition à dépenser d'avantage, pour une bonne cause : pour notre planète, notre santé et la qualité de vie des générations à venir.

Avec chance, ceci répondra à tes questions Francesca.

Samir

Bonsoir Samir,

C'est très gentil d'être allé chercher des éléments de réponse à mes questions. Cependant, il me semble que tu n'as pas tout à fait répondu à ma deuxième question (je pensais plutôt à des moyens de résoudre les problèmes soulevés par Rémy et Alexandre, et tu as plutôt eu d'autres réflexions, que je trouve aussi intéressantes).

Si j'ai bien compris tes citations, Andy Hammermeister affirme que l'agriculture biologique s'est développée en réponse à la demande des clients pour une agriculture respectueuse de l'environnement. Je pense donc qu'une façon de pousser les agriculteurs à chercher des solutions aux problèmes soulevés par Alexandre et Rémy serait de sensibiliser les consommateurs. S'ils savent que ces problèmes subsistent, ils voudront peut-être moins dépenser pour les produits bio, et préfèreraient acheter des produits d'une agriculture encore meilleure. Qu'en penses tu?

Quant à la deuxième partie de ton commentaire, je suis tout à fait d'accord qu'il est préférable d'agir plutôt que de parler seulement. Cependant, ne penses-tu pas que des discussions comme celles-ci sont déjà un premier pas dans la bonne direction? De plus, je me demandais ce que nous pourrions faire, comme nous ne sommes pas des agriculteurs. Quelles seraient les meilleures façons d'agir pour améliorer la situation? Sensibiliser nos amis, ou faire des pétitions? Penses-tu que des individus comme nous puissent aider?

Je sais que nous nous éloignons quelque peu du sujet de l'article, mais ces questions me semblent intéressantes.

Francesca

Bonsoir Francesca,

Je tiens tout d'abord à m'excuser pour la divagation de ma réponse et je comprends que je n'ai pas bien cerné ta question. En vrai, je pense que, en effet, c'est une bonne question. Ensuite, je suis tout à fait d'accord avec l'idée qu'expliquer aux consommateurs les problèmes de l'agriculture biologique puisse pousser la recherche d'un meilleur modèle. Et finalement, je tiens à préciser que je ne remets pas en cause la validité de ce type de débat. C'est vrai que la démarche à prendre est difficile à trouver. Mais bon, le fait de s'éloigner un peu du sujet nous a permis d'avoir un bel échange et d'ainsi développer notre raisonnement.

Merci Francesca pour ton intervention.

Samir

Je me permets de m'introduire dans votre débats, ayant des soucis d'internet je ne peux que vous répondre maintenant...
Francesca tu dis ''Quelles seraient les meilleures façons d'agir pour améliorer la situation? Sensibiliser nos amis, ou faire des pétitions? Penses-tu que des individus comme nous puissent aider?'' Ne penses-tu pas que si nous aurions pu faire quelque chose, la situation aurait changé? À quoi bon sensibiliser nos amis qui n'y connaissent rien à l'agriculture, ou qui y connaissent autant que nous, si nous même nous n'avons pas de réponses pour améliorer la situation? Et Samir tu annonces que ''cela ne demande de notre part que notre disposition à dépenser d'avantage'', mais encore si nous ne connaissons pas les secrets derrière cette agriculture, que pouvons-nous faire de plus? Ne penses tu pas que ce serait aux agriculteurs de sensibiliser en vendant leurs produits? Comme les agences de tabac qui en vendant les cigarettes préviennent du danger de cette dernière?
Au plaisir de vous entendre!
Manal
avatar
Manal_S1
Utilisateur

Messages : 11
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum